Gérard Pouet

Ancien directeur général du CNPC Sport devenu consultant, Gérard Pouet est reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes de la distribution sport. Il vient de réaliser une étude financière sur les magasins de ski en station, publiée en exclusivité par Filièresport. Données et (indispensable) analyse.

Article et infographies parues dans Filièresport n°52


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le CNPC, “l’école supérieure de commerce du sport”, vient d’annoncer l’arrivée de son nouveau directeur Groupe, André‐Pierre Bonamy à compter du 1er juin 2017. 

Pour prendre la suite de Gérard Pouet, le dirigeant-fondateur du CNPC qu’il a quitté en 2016, le groupe a fait appel à dirigeant expérimenté du secteur sport. André-Pierre Bonamy bénéficie en effet de 30 années d’expériences dans le management, dans l’industrie et dans le commerce du sport : directeur des ventes Europe de Columbia Sportswear de 1983 à 2009, il a ensuite dirigé Dakine Europe jusqu’en 2014 avant de prendre successivement la distribution de Ternua en France puis celle de Banana Moon. André-Pierre Bonamy mettra ses compétences et son expertise au service des trois campus du CNPC : Pau, Grenoble et Paris. Basé à Pau, au siège social de l’école, il pilotera le développement du CNPC en France et à l’international.

Gérard Pouet (4è en partant de la droite, au premier rang) entouré des partenaires et collaborateurs du CNPC

Gérard Pouet (4è en partant de la droite, au premier rang) entouré des partenaires et collaborateurs du CNPC

Vendredi 18 décembre, Gérard Pouet a réuni ses équipes, relations professionnelles et amis au siège du CNPC, à Pau, à l’occasion de son départ de la direction opérationnelle de l’organisme de formation du secteur sport.

Le directeur général du CNPC quittera en effet ses fonctions le 31 décembre prochain pour prendre ce qu’il qualifie de « retraite consulaire mais pas encore professionnelle ». A la tête de « l’école du commerce du sport » depuis sa création, Gérard Pouet, va désormais se « consacrer à faire ce (qu’il) aime faire : formation, consulting et conférences sur la distribution et ses évolutions, sur le management et l’importance du rôle, de la qualité et de la motivation des hommes dans les circuits de vente… Une grande page se tourne, cette décision n’était pas forcément facile à prendre après 33 ans à la tête du groupe mais nécessaire à 61 ans. »

Témoignages de Pierre Gogin et Patrick de Stampa

Au cours de cette réunion, Pierre Gogin, président de la FPS, partenaire institutionnel du CNPC, et Patrick de Stampa, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Pau Béarn, actionnaire du CNPC, ont tenu à remercier le directeur général du CNPC et évoquer les grands moments de beau parcours.

Si le discours de Pierre Gogin était emprunt de beaucoup d’émotion et d’humour, l’essentiel était dit : « Le CNPC Sport, créé par un appel d’offres des deux fédérations professionnelles du secteur, s’est incroyablement développé et ce bien évidemment grâce à Gérard. Il a su établir une relation de confiance avec nos professionnels, fidéliser des collaborateurs et formateurs d’excellent niveau et organiser toute une batterie de formations et de qualifications pour toujours coller aux attentes des entreprises et des salariés. Maintenant, il s’agit pour nous, FIFAS et FPS de pérenniser ce bel outil. »

Après avoir offert à Gérard Pouet, une makila, le bâton de marche des bergers basques, Patrick de Stampa a expliqué que « Gérard Pouet a mené le CNPC à une sorte de point culminant, à partir duquel il doit aujourd’hui se refonder pour devenir encore plus fort, plus développé sur les territoires, voire à l’international. », Comme le directeur général du CNPC l’expliquait en septembre dans le magazine Filière Sport le centre de formation devrait abandonner son statut d’organisme consulaire pour devenir un organisme de branche. « Gérard sera en partie un de nos guides dans cette ambition », conclut Patrick de Stampa.

Gérard Pouet, directeur général du CNPC Sport

Gérard Pouet, directeur général du CNPC Sport

Directeur du CNPC (“l’école du commerce du sport”) et consultant, Gérard Pouet est l’un des meilleurs spécialistes du commerce de sport en France. Chiffres à l’appui, il explique dans LE GRAND ENTRETIEN du magazine Filière Sport n°33-34 de septembre, pourquoi l’accroissement de la compétence des vendeurs et l’optimisation de la masse salariale sont indispensables dans les magasins de sport. Extrait.

« Dans de nombreuses villes, des distributeurs distincts vendent les mêmes produits aux mêmes prix dans les mêmes zones commerciales… Pourquoi aller chez l’un plutôt que chez l’autre ? C’est la compétence des vendeurs qui fait la différence. […] Plus que jamais, un manageur doit se demander comment accroître la compétence de ses collaborateurs. […] Il ne faut pas seulement se poser la question du nombre d’employés mais aussi celle de leur efficacité. 

Quels indicateurs permettent de mesurer l’efficacité d’un vendeur ?

« Elle se mesure principalement par le chiffre d’affaires et la marge qu’il génère. Aujourd’hui, tout magasin doit en outre connaître le taux de transformation et de ventes additionnelles de ses vendeurs. […] Les performances sont très variables selon les enseignes et les politiques commerciales  [ainsi que leur] implantation.

Exclusif filieresport.com : les ratios d’exploitation clé d’un magasin de sport par type d’implantation (centre-ville, centre commercial, zone commerciale)

Cliquez ici pour lire l’intégralité du Grand Entretien de Gérard Pouet