La Fédération française de golf (ffgolf) n’a pas mesuré ses efforts pour créer une dynamique positive autour de la Ryder Cup, plus grande compétition mondiale de golf, qui se tient pour la première fois en France, du 28 au 31 septembre 2018. Promesse tenue sur le plan économique mais bilan nuancé en termes de popularisation de cette discipline. (suite…)

Le Groupe Adidas, qui tient ce jour son assemblée générale annuelle en Bavière, a annoncé mercredi 11 mai au soir avoir conclu la cession de Taylormade, Adams Golf et Ashworth au fonds KPS Capital Partners.

La transaction s’élève 425 millions de dollars US, dont la moitié environ en cash. La cession doit être entièrement bouclée courant 2017. Kasper Rorsted, directeur général d’Adidas AG, a déclaré : “Nous remercions tous les employés de Taylormade pour leurs nombreuses contributions à notre entreprise et leur souhaitons le meilleur et plein de succès sous leur nouvel actionnariat. En même temps, nous souhaitons la bienvenue à tous les employés d’Adidas Golf qui seront intégrés au sein de notre division Heartbeat Sports” (qui regroupe les sports d’équipe, différents sports individuels dont le tennis et l’outdoor). La vente aura un impact négatif inférieur à 100 millions d’euros sur le résultat du groupe mais ne remet pas en cause l’objectif précédemment annoncé d’atteindre un chiffre d’affaires 25 à 27 milliards d’euros avec marge opérationelle de 11 % à l’horizon 2020.

Le Groupe Adidas a par ailleurs annoncé les nominations de Karen Perkin comme membre du conseil de surveillance en charge des Ressources humaines globales et Gil Steyaert comme membre du bureau exécutif, responsable des opérations globales, qui succède à ce poste à Glenn Bennett.

Démonstration Egull lors de l'exposition des Entreprises innovantes du sport au Ministère de l'Economie et des Finances

Démonstration Egull lors de l’exposition des Entreprises innovantes du sport au Ministère de l’Economie et des Finances

EGull est une application mobile gratuite, destinée à la fois aux golfeurs et aux parcours de golf.
Pour les parcours de golf, l’objectif est simple: “tuer le jeu lent”. L’application qui seEgull base sur la géolocalisation des golfeurs, permet aux exploitants de parcours de détecter les “joueurs lents” qui ralentissent le bon déroulé des parties. Les joueurs lents recevront alors une notification sur leur téléphone.

Pour les golfeurs, l’application se substitue à la carte de score et donne les statistiques des différents coups si elle est reliée à une montre connectée Android.  Les joueurs auront également la possibilité de partager ces contenus entre eux.

EGull est pour l’instant déployée dans 5 des 550 golfs français via une licence de 2400 €/an achetée par le golf. L’ambition de la start-up, membre de la première promotion du Tremplin, est d’équiper 50% des golfs français d’ici 1 an.

Zurich Classic Of New Orleans - Round OneLe Groupe Adidas va scinder ses activités dans le golf pour se concentrer principalement sur le marché des chaussures et de l’habillement à la marque Adidas Golf.

L’équipementier allemand est donc entré en négociations avec des “parties intéressées” pour le rachat du reste de son activité golf, qui comprend principalement les marques TaylorMade, Ashworts et Adams.

Par ailleurs, le groupe Adidas qui avait annoncé ses résultats pour le premier trimestre de l’année 2016 a confirmé ses prévisions pour l’année entière. L’entreprise table sur une croissance comprise autour de 15%, confirmant la bonne forme du groupe.

DEMO GOLF FESTIVALLe centre international d’entraînement d’Ilbarritz, accueille du 24 au 26 avril 2015 le premier Demo golf festival. Cette nouvelle manifestation permet aux détaillants, distributeurs, industriels ainsi qu’aux passionnés de tester en avant première le nouveau matériel de la saison 2015-2016.

Organisé par Alain Sevellec, qui prit part à l’organisation du salon Glissexpo Côte Basque (1991-2003) et Paris (2012-2013) ainsi que de l’ISPO (2004-2007), le Demo golf festival proposera également aux visiteurs des compétitions, concerts, soirées et animations. Julie Greciet, golfeuse professionnelle, et Marc Lièvremont, ancien joueur et sélectionneur du XV de France, sont les ambassadeurs de cette première édition.

 

A l’occasion du Salon du Golf, qui a lieu du 19 au 21 mars 2015, au Parc des Expositions de la porte de Versailles à Paris, la Fédération française de golf lance une opération d’initiation. Appelée Go for Golf, cette opération propose une offre d’enseignement unique et complète à destination de toutes celles et tous ceux qui souhaitent se mettre au golf, quel soit leur âge.

Le package d’un mois inclut quatre heures de cours collectifs, la mise à disposition de matériel de découverte ainsi que 4 seaux de balles à utiliser en dehors des cours et une attestation de participation, le tout pour 59 €. Plus de 300 clubs partout en France, proposent à des débutants une première phase d’apprentissage ludique et adaptée en vue d’un passage vers un enseignement plus approfondi.

Affiche Go For Golf

La marque Puma, filiale du groupe Kering présidé par le français Francois-Henri Pinault, vient d’annoncer l’arrivée du surfer Kelly Slater comme ambassadeur de Cobra Puma Golf.
Le surfer aux onze titres mondiaux rejoint l’équipe des ambassadeurs internationaux de la marque Puma. Excellent golfeur et pratiquant régulier, il représentera les équipements Cobra Golf.
Kelly Slater arborait son nouvel équipement du 12 au 15 février 2015, lors de l’AT&T pro-AM à Pebble Beach en Califronie.

A partir du 1er juin, Mark King prendra la présidence du groupe Adidas pour l’Amérique du Nord. Il supervisera les opérations pour les marques Adidas et Reebok et reportera directement à Roland Auschel, membre du comité de direction du groupe. Il succède à Patrik Nilsson, reparti en Suède occuper le poste de directeur général de la marque de prêt-à-porter Gant, après 23 ans de présence dans le groupe.

Agé de 54 ans, Mark King est le PDG de TaylorMade-Adidas Golf depuis 2003. Il laissera les rênes à Ben Sharpe, actuellement vice président exécutif d’Adidas Golf and Ashworth. Il gardera toutefois un œil sur la filiale golf du groupe allemand puisqu’il agira en tant que membre du comité consultatif de la marque, aux cotés d’Herbert Hainer. Quant à Ben Sharpe, 40 ans, il a rejoint TaylorMade-adidas Golf en 2006, dont il a dirigé la division européenne pendant six ans. Ancien hockeyeur sur gazon de haut niveau, il a représenté le Royaume-Uni aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000.

AdidascorporateLogo2006Le chiffre d’affaires de l’équipementier sportif allemand Adidas a atteint 14,9 milliards d’euros en 2012, en croissance de 6 % hors effets devises (+ 12 % en euros courants). La vente en gros atteint 9,53 milliards d’euros, en hausse de 2 % en devises constantes (+ 7 % en euros courants), la division “retail” (magasins en propre) atteint 3,37 milliards d’euros, en croissance de 14 % (21 % en euros courants), tandis que la division “autres activités”, à 1,58 milliards d’euros, affiche la plus forte progression (+ 17 % et + 25 %).

Un ralentissement au quatrième trimestre

Ces autres activités sont principalement propulsées par TaylorMade-Adidas Golf, qui enregistrent “une solide augmentation de ventes à deux chiffres“, précise le groupe dans un communiqué : + 10 % pour le premier, + 20 % pour le second. La croissance du groupe résulte également de la forte visibilité des produits Adidas pendant l’Euro et les Jeux Olympiques 2012. Le quatrième trimestre a été beaucoup plus calme avec de 1 % à devises constantes et une baisse de 4 % des ventes en Europe occidentale, en partie liée à une base de comparaison élevée en raison des commandes de produits liés à l’Euro et aux JO de Londres, commente le groupe.

L’Asie en pointe

En termes de zones géographiques, l’activité 2012 a été tirée par l’Asie, Chine en tête (+ 27 % à devises constantes), les pays émergents européens (+ 22 %) et l’Amérique du Nord (+ 22 %). L’Europe occidentale, premier marché du groupe avec un chiffre d’affaires de 4,08 milliards d’euros, reste à la traîne en termes de croissance, à + 3 % à devises constantes (+ 4 % à devises courantes).

Un effet Reebok

Dans ce contexte, le groupe a augmenté sa marge de 0,2 point à 47,7 %, grâce notamment à l’augmentation des prix des produits. Le résultat opérationnel est affecté par une charge exceptionnelle pour dépréciation d’actifs de 265 millions d’euros, consécutive à la révision des prévisions de croissance de Reebok et à l’ajustement de taux de remises suite à la crise de l’euro. Or cette charge exceptionnelle, la marge opérationnelle du groupe Adidas augmente de 6 %. Le résultat net consolidé part du groupe, également affecté par cette dépréciation d’actifs, s’établit à 526 millions d’euros, en baisse de 14 %.

Des prévisions 2013 à la hausse

Pour 2013, le groupe prévoit une croissance de son chiffre d’affaires d’environ 5 % hors effets devises, une augmentation de sa marge brute comprise entre 0,3 et 0,8 point et de sa marge opérationnelle de l’ordre de 9%. Le résultat net consolidé part du groupe devrait se situer entre 890 et 920 millions d’euros.

 

PPR a annoncé le 8 novembre 2012 la signature d’un accord entre Redcats et Northern Tool + Equipment (NTE) pour la cession de The Sportsman’s Guide et The Golf Warehouse, pour une valeur d’entreprise de 215 millions de dollars.

Fondée en 1981 et basée à Burnsville dans le Minnesota, Northern Tool + Equipment (NTE) est une entreprise de distribution d’outillage et de matériel électrique sur catalogue, sur Internet et dans 80 magasins à travers les Etats-Unis. « Cette opération donnerait à The Sportsman’s Guide et The Golf Warehouse l’opportunité de rejoindre un partenaire stratégique, aux activités fortement complémentaires de celles des deux marques », annonce PPR dans un communiqué. The Sportsman’s Guide, The Golf Warehouse et Northern Tool + Equipment continueraient d’exploiter leurs marques et leurs activités de façon autonome tout en bénéficiant d’opportunités commerciales communes, de synergies et d’importantes économies d’échelle. La transaction, assortie des conditions suspensives usuelles et notamment soumise à l’approbation des autorités de la concurrence, devrait être finalisée d’ici la fin de l’année.