L’équipementier Head, a fait appel à Pier Gauthier, fondateur de coachingmental.fr pour intervenir en sa qualité de consultant et apporter son expertise aux joueurs du Team Head France. (suite…)

Les équipementiers selectionnent le plus souvent leurs athlètes dès leur plus jeune âge afin de tisser une relation de confiance. Devenus champions, ces derniers deviennent les premiers testeurs de produits. Comme ambassadeurs, ils doivent cependant composer avec les règles drastiques imposées par la FFS.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Head_XRubi_Accion_6898 - copieLa marque autrichienne de skis et de raquettes de tennis a présenté plusieurs modèles de vélos au dernier VéloVert Festival de Villard-de-Lans (38). Son distributeur français mise sur une commercialisation hybride, associant achat en ligne et retrait en magasin.

Fabriqués sous licence en République tchèque, les vélos Head, apparus en 2011 et commercialisés jusqu’à présent dans les pays de l’Est, partent à la conquête de l’Europe occidentale. En France, ils sont distribués par Goes Europe, un fabricant de quads basé à Montreuil (93). La gamme est composée « à 80 % de VTT, que complètent des vélos urbains, enfant, de randonnée et prochainement, des vélos de route », explique Thibaud Plumard, responsable relations clientèle. Les prix s’échelonnent de 400 € à 3 520 €.

Actuellement en prélancement en vue d’un véritable lancement en 2016, Head Cycle vise dans un premier temps « les spécialistes du VTT avec un bon savoir-faire de montage et de conseil sur le vélo », poursuit-il. Goes Europe a opté pour un mode de commercialisation multicanal où le consommateur final achète en ligne sur le site headcycles.fr et retire son vélo chez le professionnel. Après Villard-de-Lans, la marque prévoit d’être présente au prochain salon Roc d’Azur.

 

Après avoir occupé des postes de terrain chez Head et diverses fonctions managériales dans le marketing et la direction commerciale chez Thuasne Sport, Ludovic Luchini a été nommé category manager racketsports pour HEAD France, filiale du groupe HTM pour le marché français. Il succède à ce poste à Folco Canonico.

jacques_altimani_head-100Filière Sport apprend avec beaucoup de tristesse la disparition de Jacques Altimani, président de Head France. Nous l’avions interviewé dans notre numéro de décembre 2013 où il apparaissait à nouveau comme un très grand professionnel des pratiques sportives et de notre marché.

Jacques Altimani a créé la filiale française Head à Eybens (38) le 1er janvier 1976. C’est sa passion pour le ski qui lui a ouvert les portes du fabricant autrichien. Ancien skieur professionnel, puis entraîneur aux États-Unis, il avait commencé comme importateur de Moncler et des fixations de ski Ramy. Chez Head Tyrolia Mares, il a notamment dirigé l’Europe avant de se replier sur la France.

Avec ce décès, le secteur sport perd un ami et un expert. Filièresport adresse ses sincères condoléances à sa famille et à tous ses proches.

Le champion norvégien Aksel Lund Svindal a prolongé son partenariat avec Head jusqu'en 2018.

Le champion norvégien Aksel Lund Svindal a prolongé son partenariat avec Head jusqu’en 2018.

Head a publié un résultat net de 5,3 millions d’euros (M€) en 2013, contre 2,5 M€ l’année précédente, sur fond de croissance de toutes ses activités, à l’exception des produits sous licence.

En 2013, les ventes de l’équipementier sportif ont progressé de 4,5% par rapport à 2012, à 358,7 M€, contre 343,2 M€. Head a toutefois précisé que cette hausse est de 7,4 % en euros constants, l’effet des taux de change étant largement défavorable aux entreprises européennes.

Dans le détail, après une mauvaise saison 2011-2012,


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Redisport270613Ils étaient encore 32, ce jeudi matin 27 juin à Paris pour parler de l’avenir du secteur sport et de sa modernisation. Les patrons et représentants des principales marques et enseignes de sport (*) ont pu faire un nouveau point sur l’avancement des travaux collaboratifs ECR Sport et l’activité de la plate-forme automatisée REDISport.

Grâce à l’adhésion d’ECR Sport à ECR France, le chantier « indicateurs partagés » rendra ses premiers délivrables dès le mois d’octobre prochain. Côté automatisation des échanges, l’assemblée s’est félicitée d’une augmentation significative des flux depuis 6 mois : 30 % d’abonnés en plus, doublement des catalogues téléchargés et 6 fois plus de commandes échangées pour un total de 38 000 messages sur les 12 derniers mois. Enfin, l’arrivée d’une dizaine de nouveaux abonnés sur la plate-forme a été programmée pour la fin de l’année.

Quelques réactions prises à chaud par l’équipe de Filièresport à la sortie de la réunion :

Alain Pourcelot, Adidas (abonné REDISport) : « Le projet avance de façon concrète et je m’en réjouis. Je tiens sincèrement à féliciter tous les acteurs qui contribuent à cet avancement ».

Stéphane Grimault, Groupe Royer (pas encore abonné) : « Nous partageons la vision du projet. Chez nous, il n’y a plus qu’à desserrer le frein à main pour la mise en œuvre concrète ».

François Bouche, Intersport (abonné) : « Les fondamentaux sont présents, la dynamique est bonne, l’outil est en ordre de marche. Je souhaite maintenant que la montée en charge se fasse vite. »

Eric Dexperts Lestapis, Na Pali Quiksilver (pas encore abonné) : «  Cette réunion m’a permis d’avoir une bonne vision de l’initiative et le témoignage d’autres marques abonnées est un bon élément pour nous pour aller de l’avant. »

Fabien Ratisseau, Nike (abonné) : « Une grosse énergie se dégage du projet au sein d’un secteur qui conserve une belle marge de progression. »

François Benaben, Skis Rossignol (pas encore abonné) : « J’ai apprécié cette rencontre. REDISport est l’avenir du secteur. Il faut y aller. Une fois hiérarchisées nos priorités, à nous de mobiliser les ressources en interne. »

Yannick Morat, Sport 2000 (abonné) : « Nous attendons maintenant l’arrivée de nouveaux fournisseurs sur REDISport. On est tous convaincu de l’intérêt de l’outil et plus on sera nombreux, plus il sera efficace. »

* Adidas, Asics, Babolat, Columbia, Groupe Go Sport, Groupe Royer, Head, Intersport, Kappa, Le Coq Sportif, Mizuno, Nike, Puma, Na Pali Quiksilver, Skis Rossignol, Sport2000, The North Face.