Hungaria, l’une des plus anciennes marques françaises de sport, relancée par Pierre Arcens fin 2015, entre dans le portefeuille de marques du chausseur Royer. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Après avoir investi les sports collectifs, Hungaria s’affiche de plus en plus comme multisport. La marque relancée par Pierre Arcens devient équipementier officiel de Fédération française de cyclisme et fournira les tenues hors compétition des équipes de France dès le début de la saison 2017 et ce, jusqu’en 2020.

HUNGARIA logo bright white & high risk red

La marque Hungaria, relancée par Pierre Arcens fin 2015, sera l’équipementier du Rugby Club Toulonnais pour les 4 années à venir. Une collaboration qui débutera lors de la saison 2016-2017.

Cette collaboration avec le RCT concrétise un projet de la première heure pour Pierre Arcens, qui était en discussion avec le club depuis le relancement de la marque. De quoi le ravir : « nous avons été extrêmement flattés d’avoir été sélectionnés pour notre service et nos produits, nous sommes également très intéressés par l’engagement dont il va falloir faire preuve quant aux égards de la qualité que ce club réclame. Je suis fier du travail réalisé par l’ensemble de mon équipe depuis seize mois et nous saurons être à la hauteur du prestige de ce club populaire », déclare Pierre Arcens.

Un nouveau partenariat pour la marque donc, qui multiplie ce genre d’initiatives depuis quelques mois. En effet, après avoir fait signer le SLUC Nancy Basket, le Stade de Reims ou encore l’Atlantique Stade Rochelais, elle investi également sur les sports individuels. Hungaria a effectivement annoncé au cours du mois de mars avoir recruté Cyril Benzaquen (double champion du monde et d’Europe de boxe Thaï et de kickboxing) comme ambassadeur.

Mourad Boudjellal (Président du Rugby Club Toulonnais), et Pierre Arcens

Mourad Boudjellal (Président du Rugby Club Toulonnais), et Pierre Arcens

Après avoir remporté le ballon de Ligue 1, Uhlsport réalise le doublé en gardant le ballon de Ligue 2. C’est en revanche une première pour Hungaria qui devient le fournisseur du ballon de la Coupe de la Ligue. Ces décisions ont été prises jeudi 17 décembre dernier lors d’un conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) et prendront effet à partir de la saison 2017/2018.

HUNGARIA logo bright white & high risk redLa marque Hungaria, créée en 1931 et disparue à la fin des années 1970, relancée actuellement par Pierre Arcens, continue son retour en force dans le sport professionnel. L’actuel équipementier du SLUC Nancy et futur équipementier du Stade de Reims et de l’Atlantique Stade Rochelais est donc le nouveau fournisseur ballon de la LFP pour la Coupe de la Ligue, à partir de la saison 2017/2018.

Les actuels ballons officiels de Coupe de la Ligue et Ligue 2

Les actuels ballons officiels de Coupe de la Ligue et de la Ligue 2.

De son coté, Uhlsport, actuel fournisseur des ballons de la Coupe de la Ligue et de ceux de la Ligue 2, réalise un beau doublé. Après avoir remporté l’appel d’offre pour devenir fournisseur du ballon de la Ligue 1 à partir de 2017/2018, la marque allemande vient en effet de prolonger son partenariat pour les ballons de la Ligue 2 jusqu’en 2022. Elle sera donc l’unique fournisseur ballon des championnats de football professionnels en France à partir de la saison 2017/2018.

Hungaria La RochelleL’annonce, attendue depuis la relance de la marque Hungaria par Pierre Arcens, est désormais officielle : Hungaria équipera bien une équipe du top 14, en l’occurrence L’Atlantique Stade Rochelais.

Après le basket avec le SLUC Nancy et le football avec le Stade de Reims, Hungaria signe son retour dans le rugby en devenant l’équipementier maillot de l’Atlantique Stade Rochelais. Après les rumeurs – démenties – d’un éventuel accord entre Hungaria et le RC Toulon, triple champion d’Europe, c’est finalement le club de Charente-maritime, remonté en Top 14 en 2014-2015 après trois saisons en Pro D2, qui sera équipé par la marque française.

L’annonce officielle de ce nouveau partenariat aura lieu samedi 5 décembre 2015, en présence de Vincent Merling président de l’Atlantique Stade Rochelais et Pierre Arcens, en préambule du match Stade Rochelais-FC Grenoble comptant pour la 10e journée du Top 14. Hungaria succédera sur le maillot Rochelais à Canterbury.

PHOTO PIERRELa marque française de sports collectifs Hungaria, créée en 1931 et disparue à la fin des années 1970, refait surface. Pierre Arcens, ancien directeur général d’Adidas France et ex-licencié Burrda en France, est le chef d’orchestre d’un ambitieux projet de relance, qui passe par des contrats avec de grands clubs pro, la customisation et l’international.

HUNGARIA logo bright white & high risk red« Moi-même âgé de 55 ans, j’ai chaussé des Hungaria dans ma jeunesse, explique Pierre Arcens. Au milieu des années 1970, la marque était leader dans les sports collectifs ». Hungaria a été créée en 1931, par les frères Pradet. Ces derniers n’ayant pas de successeurs, finirent par la revendre au milieu des années 70 à Adidas, qui en cessera l’exploitation. Tombée en déshérence, la marque est reprise par un particulier puis rachetée par Pierre Arcens. Avec sa société Sport Marketing to Business, ce dernier travaille depuis un an à la résurrection d’Hungaria, qu’il a dotée d’une nouvelle identité visuelle et surtout d’une stratégie marketing innovante.

Les techniques du luxe

esprit HUNG (4)« Nous voulons utiliser les techniques du luxe tout en conservant un rapport qualité-prix ultra-respectueux du consommateur », explique-t-il. Par luxe, entendez distribution sélective et personnalisation. Hungaria dispose d’un configurateur numérique permettant de réaliser « 1,6 million de combinaisons de coupes, finitions et matières, avec livraison sous 3 semaines », explique Pierre Arcens. Les prix affichés sur le site, qui doit être opérationnel sous quinzaine, restent toutefois accessibles : 49 € un maillot de foot, 35 € un short et 9 € la paire de chaussettes en football, avec des commandes minimum de 5 maillots ou 5 shorts. La marque, qui proposera deux gammes d’articles textiles et accessoires (“sport performance” pour la pratique et “sport style” pour les loisirs), ne réalisera pas de vente directe mais passera par 34 revendeurs spécialistes des clubs qui disposent d’une exclusivité territoriale.

Equipementier du SLUC Nancy et du Stade de Reims

(suite…)