Nouvel événement “running”, la Grande Course du Grand Paris, organisée le 21 mai 2017, se veut écoresponsable et “zéro déchet”. Dans cet objectif, les organisateurs ont remplacé les gobelets et bouteilles habituellement proposés au ravitaillement par des “doses hydratantes”, une innovation proposée par la start-up Swala.

Au kilomètre 5, les coureurs auront ainsi la surprise de trouver des bulles d’eau comestibles. Swala a prévu d’en distribuer 30 000. Son objectif principal est de promouvoir à travers cet acte, des produits “ultra-pratiques, gourmands et surtout, plus respectueux de l’environnement“. Autre geste respectueux de l’environnement, plus symbolique, tous les finishers du parcours (10 km) recevront une médaille  en… bambou.