La stratégie de retournement de Puma commence à porter ses fruits. La marque enregistre de bons résultats et espère de bonnes retombées de l’UEFA Euro 2016. 

Après de mauvais résultats en 2008, Puma a décidé de se recentrer sur le sport. L’année 2016 doit permettre à la marque de poursuivre sa croissance et de s’affirmer comme le numéro 3 du textile et des chaussures, derrière Nike et Adidas. Entre 2014 et 2015, Puma a augmenté son chiffre d’affaire de 14%. Celui-ci est également en hausse de 3,7 % au premier trimestre 2016, par rapport au premier trimestre 2015, pour dépasser les 850 millions d’euros.

IMG_6958Griezmann et Giroud pour l’Euro

Ces hausses s’expliquent par la politique d’innovation (2 par saison) du groupe, notamment dans la chaussure de football. Après avoir lancé sa gamme de crampons bicolore pour la Coupe du Monde 2014, Puma a lancé pour l’Euro 2016 les chaussures EvoSpeed et EvoPower. “EvoSpeed est la chaussure la plus légère du marché. Elle permet aux joueurs rapides d’aller encore plus vite et sera portée par Antoine Griezmann pendant l’Euro. EvoPower a été conçue pour les joueurs plus puissants et précis, tel Olivier Giroud qui jouera avec lors de l’Euro“, explique Richard Teyssier, directeur général de Puma France. Ces chaussures flashy permettent notamment à la marque d’être vue sur le terrain. L’entreprise investit également beaucoup dans le digital pour atteindre son coeur de cible : les 15-25 ans.

La marque s’appuie par ailleurs sur des ambassadeurs prestigieux à l’instar de l’homme le plus rapide du monde, Usain Bolt pour l’athlétisme ou encore de Rihanna dans la mode. Pour le football, Antoine Griezmann, l’une des stars montantes de l’Équipe de France, incarne “vraiment ce que nous recherchons en terme d’égérie. C’est un joueur qui a explosé au plus haut niveau, qui est disponible et qui en plus a une personnalité très attachante. C’est parfait pour nous“, précise Richard Teyssier. Selon le directeur général de Puma France : “la stratégie de retournement, les évènements de cette année 2016 et les innovations de la marque ont convaincu les distributeurs et fait adhérer les clients“. Avec 3000 points de vente pour le sport en France, Puma développe ses parts de marché.

747097
Adidas a annoncé ce mardi que son Adidas Speedfactory, testée depuis 2015 à Ansbach et créée pour adapter la production aux demandes des clients, est prête à être mise en service en Allemagne. La production débutera à grande échelle en 2017.

L’initiative Speedfactory annonce une nouvelle ère dans la création de chaussures. Ce modèle flexible conteste l’idée de la production centralisée en la rendant plus proche de l’endroit où se trouve le consommateur. Elle ouvre les portes à la création d’un produit unique en lien avec les besoins fonctionnels des consommateurs. Grâce à de petites unités robotisées à la pointe de la technologie, l’entreprise entend réduire les délais pour mieux adapter les collections aux variations de la mode.

En tant qu’entreprise de sport, nous savons que c’est la vitesse qui fait gagner. Voilà pourquoi nous avons défini la vitesse comme l’un des choix clés dans notre plan d’affaire stratégique. Dans un monde en constante évolution, nos clients veulent toujours le plus récent et le meilleur produit et ils le veulent tout de suite“, a commenté Herbert Hainer, PDG du Groupe Adidas.

bandeau-debrief

Le Ski Debrief 2016 aura lieu les lundi 18 et mardi 19 avril à Val d’Isère (Savoie, 73). A un peu moins d’un mois de l’événement, Filière Sport revient sur les temps forts de ces deux journées dédiées à la montagne et ses acteurs. 

Depuis 2009, le SkiDebrief est le rendez-vous « bilans et perspectives » des acteurs de la montagne. Un événement initié par la Fédération des entreprises du sport (FPS). Organisé sur deux jours, il propose notamment des tables rondes, la remise des Trophées de la montagne ainsi qu’un bilan de saison des acteurs de la montagne.

Ce concept innovant qui associe contenu professionnel et moments conviviaux dans la station de Val d’Isère constitue l’occasion idéale pour tous ceux qui font l’économie de la montagne (office du tourisme, remontées mécaniques, enseignes, marques, élus, institutionnels, media…) de se rencontrer et partager leurs expériences. 

La première conférence, intitulée “la neige dans tous ses états”, s’intéressera notamment aux bouleversements naturels que notre planète connaît actuellement, et verra intervenir Christope Chaix (reponsable de l’observatoire des changements climatiques), Dominique Letang (directeur de l’Anena), Jérôme Camps (Sport 2000 Massif Central) et Laurent Reynaud (délégué général de Domaines skiables de France).

La deuxième table ronde abordera la consommation au sein des stations de sports d’hiver françaises, en présence de Virgile Caillet (délégué général de la FIFAS), Jean Marc Silva (directeur général de France Montagne), Luc Reversade (président de la Folie Douce) et Alexis Dussillol (directeur montagne de Airbnb).

Enfin, un bilan sera dressé sur l’ensemble de la saison de ski des domaines skiables de l’hexagone. Gilles Chabert (président du SNMSF), Michel Giraudy (vice président de l’ANMSM et président de France Montagne), Pierre Lestas (président de Domaines Skiables de France), Gérard Mattis (président de la Commission montagne de la FPS), Michel Vion (président de la FFS) et Thierry Gamot (président de Nordic France) seront notamment présents.

Le rendez-vous de l’innovation

La remise des Trophées de la montagne aura lieu lundi 18 avril et récompensera les meilleures innovations produits et services de la saison. 5 prix seront décernés : le prix Prix de l’accessibilité à la pratique, le prix des initiatives vertes, de l’économie, de l’innovation produit, ainsi que le prix du printemps du ski.

Détails et inscription sur: http://www.skidebrief.com

logo-inosport

L’événement Inosport revient le jeudi 16 juin 2016 au Campus La Brunerie à Voiron (38), avec son concours d’innovation ouvert aux entreprises du sport, des loisirs, de la santé et du bien-être. Les dossiers de candidature peuvent être déposés jusqu’au 4 avril prochain.

Le concours récompense les produits innovants développés en France dans dans 5 catégories : design, équipement collectif, santé/bien-être ou prévention, services, et technologie. Un ou plusieurs prix « spécial entreprise moins de 10 salariés » seront également attribués par le Pays Voironnais et les partenaires de l’événement. Ces prix spéciaux seront assortis de dotations financières (dont le Prix Spécial du Pays Voironnais de 5 000 €) qui permettront aux lauréats d’accélérer leur développement.

Le concours est ouvert à toutes les entreprises quelle que soit leur taille (renseignements sur le site www.inosport.fr). Les prix seront remis à l’issue de la journée du 16 juin au cours de laquelle des conférences-débats et rendez-vous d’affaire seront organisés. Un showroom exposera les produits et services nommés.

Capture d’écran 2016-01-30 à 10.42.18Decathlon a inauguré samedi 23 janvier un tout nouveau concept magasin à Englos (59), là où tout avait commencé il y a 40 ans. A la frontière entre le point de vente physique et le commerce sur internet, ce site de 1200 m2 propose l’ensemble des 22500 références du site decathlon.fr mais se fait remarquer par l’absence de stocks. Le premier magasin du groupe, situé à quelques centaines de mètres, est quant à lui désormais fermé.

Muni de son smartphone (ou d’un mobile fourni par le magasin), le client doit télécharger l’application Decathlon Scan afin de pouvoir “scanner” le code-barre du produit qui l’intéresse et ainsi disposer de l’ensemble des informations sur celui-ci. Il peut ensuite l’ajouter à son panier virtuel. Il validera enfin son achat à la caisse en choisissant la livraison à domicile ou le retrait en magasin, ainsi que son mode de paiement.

(suite…)

La cérémonie des Ecosport Awards vient de se terminer à l’INSEP. Animée par Denis Brogniart et marquée par la présence du Secrétaire d’Etat chargé des sports Thierry Braillard, la soirée a récompensé les entreprises les plus concernées par la maîtrise de leur impact environnemental. Découvrez ci-dessous les lauréats de cette première édition:
.

– Sympatex remporte le prix  de l’éco-conception de chaussure et textile.
– Notox remporte le prix de l’éco-conception de matériel et accessoire.
– Co-rider remporte le prix de la sensibilisation des pratiquants.
– Tri-vallées remporte le prix du recyclage et de la fin de vie produit.
– Decathlon remporte le prix du bâtiment durable.
– Vaude remporte le prix du management durable.
Enfin le prix spécial du jury a été accordé à la marque française Picture organic clothing.

Voici un retour détaillé et exclusif, sur les marques et produits lauréats, qui paraîtra également dans le Filière Sport n°37 du 25 janvier prochain:


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

adidas

Dernière innovation d’Adidas, la paire de chaussure de football ACE16+ Purecontrol se distingue des autres par une absence remarquée ; celle des lacets. Ce nouveau modèle fera son entrée sur le terrain le 23 janvier par l’intermédiaire des ambassadeurs de la marque allemande Mesut Özil, Ivan Rakitić. Il sera disponible à  la même date dans un nombre restreint de points de vente. 

Trois éléments majeurs de design viennent remplacer les lacets. Tout d’abord une languette TPU disposée au dessus des 3 bandes maintient le médio-pied. Sa tige en tricot, basée sur la technologie primeknit et réalisée avec des fils mélangeant des structures à grosses mailles et à mailles ouvertes permet de maintenir et d’ajuster le pied dans la chaussure malgré l’absence de lacets. Le système de verrouillage Techfit enveloppe le pied et confère une stabilité latérale permettant les changements rapides de direction. Enfin la languette a été élargie au niveau du talon alors que la plaque de la semelle a été repensée afin de réduire son poids.

Pour résumer, l’ensemble de ces évolutions consiste à doter cette chaussure d’un contrôle précis, d’un maintien meilleur du pied et toucher de balle. Une zone de surface agrandie sur l’empeigne (dessus de la chaussure) a d’ailleurs été développée dans ce but précis.

La ACE16+ Purecontrol sera commercialisée en nombre limité à partir du 23 janvier dans les magasins officiels Adidas de Paris, Marseille, Londres et dans certains magasins distributeurs.

Criterium-2016Pour son 60e anniversaire, le Critérium de la première neige accueillera à Val d’Isère les étapes de la Coupe du monde de ski masculine (11 au 13 décembre) et féminine (17 au 19 décembre) ; un événement qui pour la première fois de son histoire sera connecté.

500 personnes (techniciens, pisteurs et bénévoles) ont été mobilisées pour amener l’équivalent de 150 000 m3 sur la piste légendaire Oreiller-Killy afin que puisse se tenir le géant et le slalom masculin ainsi que le super-combiné et la descente dames.

Les plus grandes stars du ski mondial seront présentes comme Ted Ligety, Marcel Hirscher ou encore Lindsey Vonn. Parmi les français on trouvera notamment Jean-Baptiste Grange, Thomas Fanara et Alexis Pinturault.

Un événement 2.0

La compétition marquera une rupture avec les anciennes éditions. En effet Vincent Jay (champion olympique de biathlon aux Jeux d’hiver de Vancouvert en 2010) parle d’un “passage à l’ère du Critérium 2.0”. L’avant et l’après “courses” ainsi que les conférences de presse seront visibles en live sur internet sur www.worldcup-valdisere.com.

Parallèlement, Rossignol a choisi le week-end du 12 et 13 décembre afin d’organiser la première édition de la “Youth Hero World Cup” ; une sélection de jeunes espoirs du ski affrontera les meilleurs athlètes de la marque française, dans des conditions réalistes de Coupe du monde.

Enfin le Club des sports de Val d’Isère organisera les 18 et 19 décembre deux journées dédiées au handiski.

Bruno Cercley, PDG de Rossignol

Bruno Cercley, PDG du Groupe Rossignol

Soucieux de proposer des produits toujours plus innovants, Rossignol a noué un partenariat de 5 ans avec CEA Tech, le pôle recherche technologique du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA).

CEA Tech s’associera avec l’équipe R&D de Rossignol « afin d’imaginer les produits de sports d’hiver de demain », précise un communiqué. Une trentaine de personnes sont mobilisées pour l’instant mais à terme ce sont près du double d’ingénieurs et chercheurs qui participeront au projet, soit la totalité du personnel recherche et développement du Groupe Rossignol, et plusieurs équipes de CEA Tech.

Le ski au centre des attentions

cea« Nous ambitionnons de dépasser les simples innovations incrémentales pour proposer des produits qui amèneront de véritables ruptures dans le domaine du ski », explique Bruno Cercley, président du Groupe Rossignol. Les deux partenaires vont porter une attention toute particulière au ski. Rossignol mobilisera ses athlètes pour tester leurs innovations, qui seront ensuite ajustées et validées en conditions réelles.

French outdoor awardOrganisés par le cluster Sporaltec dans le cadre des opérations collectives Rhône-Alpes sur les salons Outdoor Friedrichshafen et ISPO Munich, les French outdoor awards récompenseront les produits outdoor français les plus innovants. Toutes les entreprises françaises qui participent au salon de Friedrichshafen, qui à lieu du 15 au 18 juillet 2015, sont invitées à présenter leur dernière innovation à partir du 20 avril 2015.

Les produits seront jugés sur leur caractère innovant, leur capacité à répondre aux attentes des consommateurs et à offrir une vraie rupture par rapport aux produits existants déjà sur le marché. Le jury sera composé d’une dizaine de professionnels de la filière et de la R&D: ingénieurs, distributeurs, détaillants et journalistes; mais également deux étudiants du STAPS de Chambéry qui apporteront leur point de vue d’utilisateur.

Dates clés

20 avril : Ouverture des candidatures.
20 juin : Date limite de réception des dossiers de candidature.
24 juin : Date limite de réception des produits.
30 juin : Délibération du Jury qui désignera les French OutDoor Awards.
15 juillet : Conférence de presse et remise du French outdoor award sur le Camp de Base du salon Outdoor Friedrichshafen.

 

 

SKI DEBRIEFImpressionOrganisé jusqu’à présent sur une seule journée, le SkiDebrief tiendra sa 7è édition pendant deux jours, les lundi 20 et mardi 21 avril 2015 à Val d’Isère. Cet évènement sera aussi l’occasion de remettre pour la deuxième année consécutive les « Trophées de la montagne française. Nouvelle Définition ».

La journée du lundi, les professionnels du secteur seront accueillis au Club Med de Val d’Isère pour un bilan de la saison, une table ronde et la remise des “Trophées de la montagne française. Nouvelle Définition“. Organisés par la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, France Montagnes et FPS, ces Trophées récompensent les actions ou les produits innovants qui portent l’économie en montagne. Ce concours ouvert à toutes les organisations intervenant en montagne comporte 5 prix, 4 pour les professionnels (collectivités, entreprises, associations…) et un pour les particuliers :

  • Le prix « Accessibilité à la pratique » récompensera les initiatives en faveur de la démocratisation des activités de montagne.
  • Le prix « Initiatives Vertes » récompensera les actions en faveur de l’environnement de montagne.
  • Le prix « Economie » est dédié aux projets facteurs de croissance, de développement et d’emploi en montagne.
  • Le Coup de cœur du jury.
  • Le Prix « «#lahaut » distinguera la plus belle image ou vidéo amateur de montagne.
  • Réception des candidatures jusqu’au 31 mars

Réception des candidatures jusqu’au 31 mars ici.

Dans le cadre de la rencontre Inosport, qui aura lieu le jeudi 11 juin 2015, le pays Voironnais et le cluster Sporaltec, organisent pour la troisième année un concours national valorisant une sélection d’innovations dans les secteurs du sport, des loisirs, de la santé et du bien être.

Un concours ouvert aux professionnels. . .

Ce concours est destiné aux entreprises du secteur dont les produits sont développés en France mais aussi à toutes les entreprises françaises dont les innovations peuvent être intégrées à un produit de sport, loisirs, santé et bien être.

. . . Récompensant leurs innovations

Le jury, composé de professionnels, élira sept lauréats dans les catégories suivantes : le design, l’équipement collectif, la santé, le bien être ou la prévention, les services, la technologie.
A cela s’ajoute deux prix spéciaux destinés à récompenser deux micros entreprises (moins de 10 salariés) :
– Le prix spécial Pays Voironnais, dont le lauréat recevra 5000€
– Le prix spécial Sporaltec, récompensé par 3000€

Les professionnels de la filière sport, loisirs, santé-bien-être et les acteurs de l’innovation se retrouveront au Domaine de la Brunerie à Voiron (Isère), le jeudi 12 juin pour la 5ème édition d’Inosport et le lendemain sur le même site pour une conférence de la Plateforme Européenne pour l’Innovation dans le Sport (EPSI). (suite…)

INVISTA LYCRA fibre

Le groupe Invista, propriétaire de Lycra, vient de lancer la production d’une fibre en matière naturelle et d’origine biologique. Celle-ci pourrait arriver sur le marché dès l’hiver 2015.

C’est un peu la revanche du naturel sur le synthétique. Le groupe américain Invista vient de lancer une fibre d’élasthanne Lycra composée à 70% de sucre de maïs, issu de l’agriculture biologique. Selon la marque, cette nouvelle fibre d’élasthanne, entièrement produite aux Etats-Unis, entraine moins d’émissions de CO2 que l’élasthanne traditionnellement fabriqué à l’aide de dérivés du polyuréthane. Autre avantage, elle ne nécessite aucune « modification dans les processus de fabrication des tissus et d’ennoblissement textile, ni dans le patronage des vêtements ». La fibre devrait par conséquent être vendue sensiblement au même prix que les autres fibres techniques du groupe.

Jean et sportswear en ligne de mire


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Les Oxylane Innovation Awards 2014 ont été désignés mercredi 18 décembre à Lille. Pour cette édition, neuf articles de huit « Marques Passion » d’Oxylane étaient en compétition. Les internautes et salariés du groupe Oxylane, appelés à voter en direct pour les produits présentés, ont consacré deux vraies innovations mises au point par la marque de nautisme et plongée du groupe, Tribord.

Tribord_seamax+ BDGrande gagnante de ses élections, en montant sur les deuxième et première places du podium, Tribord a surpris avec un masque intégral de randonnée palmée, avec tuba intégré, pour respirer sous l’eau par le nez et la bouche. Le Seamax +, vendu à partir de cet été dans le réseau Oxylane à 39,90 euros, offre un champ de vision à 180° et élimine la buée grâce à un double flux d’air. Si ce masque a gagné la faveur du public, composé de clients et d’employés du holding nordiste, il n’est pas certain que le client final adhère immédiatement à ce concept au design très étonnant. De l’aveu même du chef de produit de Tribord, ce masque trouvera difficilement preneur sans l’aide d’un vendeur qui devra expliquer son utilisation et ses avantages. Il sera en vente dans les magasins Décathlon à partir du printemps prochain.

Veste de sécurité

Tribord_Izeber BDDeuxième sur le podium, la veste Izeber, toujours proposée par Tribord, veut sauver des vies. La veste, sans manches pour faciliter les mouvements, est fabriquée avec un composant isolant dont la flottabilité est équivalent à un gilet de sauvetage de 50 Newton (Norme Iso 12402-05). Cette flottabilité est obtenue grâce à des lames en polyéthylène à cellules fermées contenant de l’air et des microbilles, un matériau créé par Tribord et qui a fait l’objet de dépôt de brevets. Ce premier modèle sera vendu à partir de l’été 2014 à 49,95 euros. La marque devrait proposer un modèle intégrant des manches, au style un peu plus saillant et urbain pour l’année suivante.

Rando connectée

Déjà en vente depuis début décembre dans une centaine de magasins Décathlon, le Quechua Phone 5 a ravi la troisième place du podium. Résistant aux chocs, aux éclaboussures de neige, d’eau et de boue, le smatphone se veut être un outil adapté à la randonnée en montagne (lire notre article ici).

Et les autres

Les autres participants à ce concours, organisé au Zénith de Lille, ont également rivalisé d’imagination. Ainsi Kalenji proposait une lampe placée sur le plexus au faisceau lumineux de 20 m pour courir de nuit en toute sécurité et B’twin présentait son dernier né, le B’Original, une tentative de réinventer le fameux modèle B’twin sans le renier, grâce la possibilité de le personnaliser en fonction d’une multitude de combinaisons de couleurs et d’accessoires clipsables. En fitness, Domyos proposait un vélo d’appartement compact et mobile. Plus ludique, la marque de sport de précision Géologic veut redonner le goût des fléchettes avec sa cible T-light, tactile, dynamique et sécurisée. Enfin, Oxelo présentait une trottinette électrique pliable en un clic et Géonaute, son nouveau site internet mygeonaute, un portail multisport d’accompagnement de la pratique. Cette année, le prix de chaque produit était particulièrement mis en avant, montrant que l’innovation technique pouvait être accessible au plus grand nombre. Moyennant parfois quelques concessions tout de même, sur le design et les finitions notamment…

Joël Clergiot

Pour sa quatrième édition, Inosport, la rencontre annuelle de l’innovation dans le sport et les loisirs, aura lieu ce jeudi 13 juin 2013, à Voiron (Isère). Pascal Morand, directeur de l’Institut pour l’Innovation et la Compétitivité i7, en sera le parrain. Au programme : deux conférences-débats (« l’innovation par les services » et « les textiles innovants », la remise des Prix Inosport, rendez-vous d’affaires entre partenaires potentiels (chefs d’entreprise, ingénieurs, chercheurs…) en vue de futures collaborations et visite du site Inolab.

La table-ronde sur les textiles innovants fera le point sur les perspectives de recherches (biotechnologies, nanotechnologies, TIC embarquées, fibres naturelles,…) dans l’industrie du sport. Quant à la table-ronde sur l’innovation par les services, elle tentera de donner des clés pour répondre aux besoins des consommateurs grâce à des produits toujours plus adaptés. Enfin, cette année, le showroom Innovation exposera les 43 produits candidats au nouveau concours pour les Prix Inosport, qui seront révélé au cours de la journée.

Et de deux ! Le 15 novembre 2012, Millet a remporté deux prix lors de la 13ème édition de l’Observeur du Design. La veste ULZ GTX JKT – MIV 5537  et les chaussures Everest Summit GTX – MIG 1260 se sont démarquées. Parmi les 170 réalisations en compétition (sont évalués, entre autres, le design, l’innovation, le champ d’application, l’optimisation des coûts et la valorisation d’un savoir-faire traditionnel), parmi des objets aux secteurs très larges.

Les chaussures ont été re-designée par l’agence Think Think pour valoriser les techniques de lutte contre le froid (jusqu’à -60°) : chausson en aluminium renforcé d’une isolation haute thermicité posé sur une semelle interne isolante et coque de polyéthylène doublée en polyester d’aluminium et surmontée d’une guêtre étanche en Gore-tex®.

Quant à la veste, la dématérialisation de la fermeture à glissière a fait la différence auprès du jury. En effet, grâce à une technique gardée secrète, les dents du zip sont moulées directement sur le tissu de la veste. Un résultat qui permet de gagner en légèreté, puisque la veste affiche 350g sur la balance.

Ces objets, images, espaces collectifs, services ou systèmes sont issus d’une collaboration entre un designer et une entreprise, en recherche d’éditeur ou encore prospectifs.