La SNCF va devoir élaborer dans les trois ans un plan de stationnement sécurisé pour vélos à proximité de certaines gares définies comme prioritaires. Cette obligation a été incluse dans la loi portant réforme ferrovière, adoptée le 21 juillet dernier, à l’initiative du Club des parlementaires pour le vélo.

Le programme de déploiement sera élaboré par SNCF Mobilités en concertation avec les collectivités locales. Il fixera le nombre d’équipements et leur emplacement, en tenant compte notamment de la fréquentation de la gare, de sa configuration et de ses différents modes d’accès. Il programmera la réalisation des travaux et comportera donc un plan de financement. La mesure vise à encourager la pratique du vélo et à favoriser l’intermodalité des transports. A noter, dans la même veine, que le Club des parlementaires pour le vélo a aussi fait adopter dans la loi ferrovière une disposition garantissant que le transport des vélos montés dans les trains soit pris en compte lors de renouvellement de matériels roulants.