Après sept ans d’absence, Intersport revient en télévision et à la publicité d’image avec un film et un slogan exprimant sa nouvelle « plateforme de marque » : « Le sport, la plus belle des rencontres ».

Le spot TV vient d’être dévoilé sur les réseaux sociaux de l’enseigne de magasins de sport et sera relayé par une centaine de « micro influenceurs » avant d’être diffusé en télévision sur TF1 ce jeudi 6 septembre 2018 à 20h30, avant le match de football France-Allemagne.

Une première vague de 1 700 spots

La campagne se poursuivra pendant tout le mois de septembre, dans une première vague qui verra la diffusion de 1 700 spots, avec pour objectif d’atteindre une pression GRP de 465 (nombre de contacts avec la cible pour 100 individus). Décliné en trois versions (1 mn 40 en télévision, 2 mn 20 et 6 s pour les réseaux sociaux), le film est un « feel good movie » (un « film qui fait du bien »), explique Pierrette Diaz, directrice de création de l’agence Marystone, qui a mis en place la nouvelle stratégie de communication du groupement. Tourné à Paris (pour délivrer une image urbaine) par le réalisateur Vincent Lobelle et mis en musique par le studio Schmooze, il montre dans un style très cinématographique le parcours d’une jeune femme ordinaire qui se met à la course à pied après un coup de foudre pour le coach d’un groupe de runners croisé sur le chemin du boulot… et qu’elle finira par dépasser !

« Devenir l’enseigne la plus proche des Français »


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Corinne Gensollen (Intersport)

Après avoir à nouveau gagné des parts de marché sur son exercice 2016, le groupe a relevé ses objectifs à l’horizon 2020. Il revient à Corinne Gensollen, nouveau directeur général d’Intersport France SA, de mettre en oeuvre cette accélération.

En 2016, le chiffre d’affaires TTC du groupe Intersport France a atteint 1,8 milliard d’euros, en progression de 6,9 % par rapport à l’année précédente, sur un marché français du sport en hausse de 3,3 %, selon les premières estimations de l’Union sport & cycle. Après les scores historiques de 2015, le groupe coopératif a donc traversé « une très bonne année 2016», se félicite son président Jacky Rihouet. Intersport a poursuivi sur sa lancée au premier trimestre 2016, avec une hausse de 5%.

Et le groupe entend bien passer la vitesse supérieure. Son conseil d’administration a en effet relevé les objectifs à l’horizon 2020 :  initialement placée à 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 20 % de parts de marché, la barre a été repositionnée à 2,5 milliards d’euros et 25 % de part de marché ! Une ambition désormais portée par Corinne Gensollen, une Proctérienne passée par l’OM avant de rejoindre Intersport il y a six mois… Comment compte-elle s’y prendre ? La feuille de route trace quatre axes stratégiques étroitement liés :


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Emmanuelle Bahuaud (Intersport France)

Emmanuelle Bahuaud (Intersport France)

Arrivée il y a un an à la tête de la direction Commerce d’Intersport France, Emmanuelle Bahuaud est nommée directrice commerciale, marketing et communication du groupe. En plus de son périmètre actuel, qui couvre le marketing, la communication media et hors media et le digital, elle a désormais sous sa responsabilité la direction de l’Offre.

Emmanuelle Bahuaud aura ainsi pour mission de développer l’attractivité de l’enseigne Intersport et son ancrage dans le sport, à travers le déploiement systématique du category management. Cela se traduira notamment par une relation renforcée avec les marques internationales et une meilleure expression des marques propres Intersport au sein de chaque univers sportif.

A la tête de la direction Commerce depuis un an, Emmanuelle Bahuaud a dynamisé la stratégie marketing du Groupe avec une vision multicanale renforcée. Elle a notamment créé une direction Marketing Client dans le but d’améliorer la relation et la connaissance client. Parallèlement, Emmanuelle Bahuaud conduit les projets digitaux de l’enseigne.

Jacky Rihouet, président du Groupe Intersport France

Jacky Rihouet, président du Groupe Intersport France

Avec un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d’euros en 2015, contre 1,6 Md€ en 2014, le Groupe Intersport confirme sa forte progression en France. Il poursuivra sur sa lancée en 2016.

« En cinq ans nous avons accru notre chiffre d’affaires de 500 M€, augmenté notre part de marché de 4,7 points pour atteindre 18%, réalisé une centaine d’ouvertures de magasins et créé plus de 2 000 emplois, relate Jacky Rihouet, président de la coopérative de commerçants. Nous sommes bien partis pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés à l’horizon 2020, atteindre un chiffre d’affaires de 2 Mds € et 20 % de part de marché ».

Un rythme de 35 ouvertures et agrandissements par an

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

LOGO INTERSPORTAfin d’accompagner et dynamiser la stratégie marketing initiée dans le plan stratégique 2015 – 2020, Intersport France renforce l’équipe de sa direction commerce. Laurent Duong dirigera le nouveau département marketing client alors que Matthieu Pellet prend en charge la direction digitale.

Laurent duongLaurent Duong, 39 ans, a débuté sa carrière chez Carrefour comme chargé d’études géomarketing avant de devenir responsable marketing de sites, puis responsable plan commercial et publicité. Il rejoint ensuite le cabinet Catalina Marketing en tant que consultant marketing client pour des grands acteurs de la distribution. Avant de rejoindre Intersport, il occupait le poste de directeur de la fidélisation et CRM chez Intermarché.
Au sein du tout nouveau département marketing client, Laurent Duong aura pour mission de développer la connaissance et la gestion de la relation client et du parcours omnicanal, ainsi que la fidélisation.

Matthieu PelletMatthieu Pellet, 35 ans, a quant à lui débuté sa carrière chez Bouygues Telecom en tant qu’acheteur média et hors média. Il a ensuite évolué au poste de Chef de Projet marketing et communication on line avant de devenir responsable business espaces clients. Avant de rejoindre Intersport, il occupait la fonction de responsable E-Marketing et E-Commerce non-alimentaire chez E-Leclerc. Il aura pour mission chez Intersport France le déploiement du E-Commerce.

Laurent Duong et Matthieu Pellet travailleront sous la direction d’Emmanuelle Bahuaud, directrice commerce pour Intersport France depuis avril 2015.

 

Le nouvel Intersport de Nantes -Orvault (44), ouvert sur 2 500 m2 mi mars 2015.

Le nouvel Intersport de Nantes -Orvault (44), ouvert sur 2.500 m2 mi mars 2015.

Après 10 créations et 16 agrandissements en 2014 (soit + 25 000 m2 cumulés), Intersport France prévoit pour cette année « une année record en termes d’ouvertures, avec 23 nouveaux magasins à l’enseigne et 2 Blackstore », explique à Filière Sport Jacky Rihouet, président du groupement coopératif. L’année verra également 16 agrandissements et une dizaine de rénovations de points de vente.

Fort d’un chiffre d’affaires de quelque 1,6 milliard d’euros TTC en 2014, en hausse de 6 % dont 4 % à surface constante, le groupe revendique 16 % de part de marché. Il brigue les 20 % à l’horizon 2020, soit 2 milliards d’euros. « Comme nous ne sommes encore présents que sur la moitié du territoire français environ, cela représente 80 à 100 points de vente supplémentaires », explique Jacky Rihouet. Au 31 décembre 2014, l’enseigne comptait 651 points de vente en France, totalisant plus de 650 000 m2 de surface commerciale.

Augmentation des surfaces 

L’expansion passe également par l’agrandissement des magasins. Intersport vient ainsi d’ouvrir son plus grand point de vente à Marseille Plan de Campagne, une surface de 4400 m2 (sur deux niveaux), libérée par les meubles Atlas, dont le chiffre d’affaires est “au dessus de ses objectifs sur les trois premières semaines d’exploitation“. Cette dimension reste toutefois atypique par rapport au reste du réseau. « Nous étions historiquement plutôt sur des tailles de 1 200 m2 et passons aujourd’hui à 1 500 à 1800 m2 dans les petites villes et 2 500 à 3 500 m2 dans les grandes », explique Jacky Rihouet. Une quinzaine de magasins ont adopté ce dernier format, bien maîtrisé par l’enseigne.

Blackstore en phase « industrielle »

Concept dédié à la mode urbaine avec un assortiment complémentaire à l’offre multisport des Intersport, Blackstore a enregistré de son côté 4 ouvertures l’an dernier. « C’est une enseigne qui permet aux sociétaires de diversifier leur activité en recentrant si nécessaire l’offre de leur Intersport sur le sport », explique Jacky Rihouet. Avec « des chiffres d’affaires plutôt bons par rapport aux normes du commerce textile », Blackstore compte actuellement une quinzaine de points de vente et projette d’atteindre 80 unités à l’horizon 2020. « Nous sommes entrés dans une phase industrielle de déploiement », explique Jacky Rihouet. Le concept reste pour le moment réservé aux sociétaires du groupement.

Arrivée d’Athlete’s Foot au premier semestre 2016

Autre diversification du groupe, pilotée par Intersport International, la chaîne de magasins de chaussures The Athlete’s Foot devrait faire son retour en France au plus tard au premier semestre 2016. Objectif : un développement rapide, principalement dans les centres commerciaux, entre 2017 et 2020, avec en ligne de mire le cap de 100 points de vente.

Dans un communiqué publié le 17 avril 2013, la chaine de magasin d’articles de sport Intersport France a confirmé sa belle santé économique en affichant un chiffre d’affaires à 1,422 milliard d’euros en 2012, sur l’ensemble de ses activités (contre 1,298 milliard d’euros en 2011).

La progression de l’activité du groupe est très légèrement supérieure dans le réseau montagne, avec 10% de progression, contre +9,9% en plaine (5,5% à surface comparable). Selon Jacky Rihouet, président d’Intersport France, ces résultats sont exactement en ligne avec  objectifs fixés dans le cadre du plan stratégique 2011-2015 du groupement. “Nous confirmons notre objectif d’atteindre 1,9 Md de chiffre d’affaires à l’horizon 2015″, précise-t-il dans un communiqué. Malgré une météo défavorable sur le premier trimestre, l’enseigne fait état d’un chiffre d’affaires stable sur les trois premiers mois de l’année et confirme une croissance prévisionnelle supérieure à 5% sur l’ensemble de l’exercice 2013. 

Augmentation des surfaces

Intersport va poursuivre en 2013 sa politique d’ouvertures de magasins, avec 30 nouvelles surfaces de vente prévues, soit environ 650 emplois supplémentaires. Pour favoriser la lisibilité de ses assortiments et assurer un confort d’achat accru pour ses clients, Intersport développera par ailleurs des surfaces de vente plus importantes autour de formats compris entre 1 600 et 3 000 m². Au 31 décembre, le réseau Intersport exploitait 634 points de vente dont 381 en plaine (dont 12 en Belgique) et 205 en montagne. Le total de surface commerciale s’élève à 530 000m2. Le groupe compte également sept magasins Blackstore.