A l’approche de la saison hivernale, Intersport innove pour faciliter et moderniser la location de ski avec la carte illimitée WeLoveSki.  (suite…)

Salomon, numéro un de la chaussure de trail-running, et les magasins Intersport sortent des sentiers battus en s’associant aux magasins Intersport de 13 villes de France pour proposer des ateliers de trail-running gratuits et ouverts à tous.
(suite…)

Acteur majeur du football français avec plus de 4000 clubs (professionnels et amateurs) partenaires, Intersport se positionne aujourd’hui encore un peu plus comme le principal supporter du football français à travers un nouveau partenariat avec la Fédération française de football (FFF). 

L’enseigne française devient pour les quatre prochaines saisons le distributeur officiel des équipes de France de football (A, Féminines, Espoirs) et un partenaire privilégié du football amateur avec lequel “nous sommes très liés depuis de nombreuses années” affirme le président Intersport France et Belgique Jacky Rihouet. De cette alliance découleront des offres, des activations privilégiées et surprises pour les fans, que ce soit sur intersport.fr, dans l’un des 650 magasins de l’enseigne ou encore sur les réseaux sociaux. Outre son association avec la FFF, Intersport renforce sa visibilité avec nombres de partenariats pour la saison 2017-18, aussi bien en Ligue 1 qu’en Ligue 2, qui sont pour Jacky Rihouet, “des vitrines incroyables pour Intersport“. Pour ces partenariats, le distributeur ne s’arrêtera pas à la signalétique sur les terrains. Il  a vocation à offrir un maximum de contenu aux fans, via de nombreuses activations leur permettant de suivre sous un nouvel angle l’actualité de leur club favori tels que découverte des coulisses, vidéos, séances de test, places à gagner…

Source : Intersport France

 

L’école supérieure de commerce du sport (CNPC) lance sa campagne de recrutement pour la rentrée 2017. Plus de 300 postes au sein des magasins de sport en montagne sont à pourvoir pour l’hiver 2017-2018, l’occasion pour de nombreux jeunes de trouver un poste de vendeur technicien ski. (suite…)

Jacky Rihouet (Intersport)

L’assemblée générale réunissant l’ensemble des sociétaires du réseau coopératif, a réélu Jacky Rihouet PDG d’Intersport France et Belgique pour une durée de six ans, vendredi 2 juin 2017.

PDG depuis juin 2010, Jacky Rihouet a réaffirmé sa détermination à poursuivre l’aventure avec Intersport. « Je suis très honoré de la confiance qui m’est accordée par l’ensemble de la famille Intersport. L’investissement de chacun ces 7 dernières années a permis à notre Groupe de performer avec 700 millions d’euros de chiffre d’affaires additionnel, l’ouverture de 240 000m² de surface de vente et le recrutement de 3 500 collaborateurs. »

Âgé de 57 ans, Jacky Rihouet a toute sa carrière été fidèle à Intersport, et ce depuis 1981 en commençant par travailler dans le magasin de ses parents à Saint-Lô (50), avant de prendre leur succession en 1992. Avançant étape par étape , il avait pris la place de PDG d’Intersport France et Belgique, à la suite de Laurent Boudet.

Jacky Rihouet possède à ce jour 20 magasins,  répartis principalement en Bretagne et en Normandie.

A lire aussi sur la même enseigne : Intersport vise encore plus haut

Intersport international Corp. (IIC) a annoncé les nominations de Mia Ruotsala (33 ans) au poste de Chief digital officer et de Martin Kempkes (46 ans) comme chief retail officer. Les deux dirigeants ont pris leurs postes le 1er avril 2017. Par ailleurs, Werner Zill, actuel directeur commerce de détail et marketing, prendra sa retraite fin août 2017.

Après avoir réévalué son plan stratégique mondial 2020, Intersport international a identifié deux priorités, le digital/omnicanal et son concept de magasins multisport. D’origine finlandaise, Mia Ruotsala, qui dirigera la stratégie numérique du groupe, a occupé des postes clefs chez AOL.com, avant d’intégrer l’équipe européenne d’e-commerce de Tommy Hilfiger.

L’Allemand Martin Kempkes, en charge du commerce de détail, a rejoint IIC en 2006, après avoir travaillé chez Karstadtsport pendant huit ans. Chez Intersport, il a débuté en tant que chef de projet pour l’UEFA Euro 2008, à la tête de l’activité licences et merchandising. En 2009, il est devenu directeur marketing puis directeur senior des activités de commerce de détail et de licences.

Les coureurs Bryan Coquard (à g.) et Adrienb Petit (à d.), entourant Jean-René Bernaudeau, team manager, et Jacky Rihouet, PDG d’Intersport France.

C’est officiel, Intersport devient le nouvel équipementier exclusif des vêtements hors course de l’équipe cycliste Direct Energie. L’enseigne coopérative d’articles de sport (650 magasins et un chiffre d’affaires de 1,7 Md € en France) équipera l’ensemble des coureurs et des membres de l’encadrement du team Direct Energie sur toute la saison 2017.

Les tenues en question


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

corinne-gensollen-intersportCorinne Gensollen prendra le 3 octobre 2016 le poste de directeur général d’Intersport France et Belgique. Elle succédera dans la fonction à François Neukirch, qui de son côté ouvrira l’été prochain le plus grand magasin Intersport d’Ile-de-France, à Herblay (95).

Corinne Gensollen occupait jusqu’à l’été dernier le poste de directeur des opérations de l’Olympique de Marseille, dont Intersport est le sponsor maillot. Diplômée de l’ISC Paris, elle a débuté chez Procter & Gamble en 1990 et y est restée neuf ans, avant de rejoindre une première fois l’OM de 1999 à 2001 au poste de directeur marketing et commercial, avec pour mission de développer la marque OM. Elle a ensuite dirigé WND Sport, agence de conseil en stratégie et organisations sportives. Elle a réintégré l’OM en 2005, avec pour principales missions la définition et la mise en place de la stratégie marketing et commerciale du club et le développement de la business unit. Chez Intersport, elle pilotera l’ensemble des services opérationnels de la centrale (offre, marketing, communication).

L’enseigne The Athlete’s Foot ouvrira mercredi 3 août 2016 son premier magasin français à Porto-Vecchio, en Corse. Rachetée en 2012 par Intersport International Corporation, l’enseigne de sneakers fait ainsi son retour en France. 

Présente dans 27 pays à travers le monde, l’enseigne se déploiera massivement en France dans les mois à venir. Avec une surface de vente moyenne de 170 m², les magasins ouvriront aussi bien dans les centres commerciaux et galeries commerciales qu’en centre-ville. Après Porto-Vecchio, où le magasin est dirigé par Anthony Rossi,
les deux prochaines ouvertures auront lieu à Saint-Denis-de-la-Réunion le 5 août et à Gonfreville L’Orcher (76) le 10 août.

The Athlete’s Foot propose une offre pointue de chaussures de sport et un service premium en magasin à destination de consommateurs en recherche de style et d’originalité. De par son envergure internationale et son partenariat étroit avec les plus grandes marques, l’enseigne expose continuellement les dernières tendances en termes de sneakers. The Athlete’s Foot propose également en magasin une sélection textile et d’accessoires.

 

BERNARD JOANNIN

Bernard Joannin

Remonté en Ligue 2 cette saison, le club de football d’Amiens présentera son nouvel effectif ce lundi 25 juillet 2016 à 18h30, puis jouera le 1er août son premier match de championnat, à domicile, contre Reims. Président du club et du groupe Prosport, le plus gros affilié français de l’enseigne Intersport, Bernard Joannin explique à Filièresport sa méthode et ses projets pour le club, ainsi que les leçons qu’il tire de cette expérience.

Filièresport – Que va changer la remontée d’Amiens SC en Ligue 2 ?

Bernard Joannin – Cela va d’abord améliorer la situation économique du club. En National, il n’y a pas d’équilibre économique possible du fait de l’absence de droits de télévision. C’est donc l’actionnaire qui doit compenser les dépenses. C’est un véritable problème auquel il conviendrait d’ailleurs de réfléchir en créant une 3ème division professionnelle à laquelle pourraient être attribués des droits TV ou sur d’autres médias… Mais on n’y est pas et pour l’heure, un club doit être L2 pour espérer avoir un business modèle solide, avec une part de recettes non variables issus des droits TV, permettant de générer un résultat net et d’investir.

Quel sera votre budget ?

L’an prochain, les droits TV nous permettrons de doubler notre budget, à 8 millions d’euros. Les montants en jeu peuvent surprendre mais c’est l’économie du foot qui est comme cela. Nous avons bâti un budget prudent, comme je le fais toujours dans toutes mes activités. Outre les droits TV, nous allons augmenter nos recettes commerciales, grâce au développement d’activités événementielles, telles que séminaires d’entreprises, tournois, etc., qui représentent plus d’un cinquième des recettes. Les entrées et abonnements sont prévues en légère augmentation car nous espérons gagner des spectateurs mais le prix d’entrée restera accessible, à 3 ou 4 € le match. Le football est un sport populaire, nous devons avoir une approche populaire.

Le match victorieux (1-0 à domicile) contre Belfort, le 3 juin 2016 a signé la montée d'Amiens en L2.

Le match victorieux (1-0 à domicile) contre Belfort, le 3 juin 2016, a signé la montée d’Amiens en L2.

Comment êtes-vous parvenu à remonter ?

Pendant ces années de relégation en National, les 44 actionnaires d’Amiens SC, dont je détiens 70 %, m’ont soutenu et permis de maintenir les structures d’un club professionnel, avec notre stade (loué à la municipalité) et son centre de formation. Il y un an, nous avons recruté un nouvel entraîneur, Christophe Pélissier (ex-Luzenac) et des joueurs, dans le cadre d’un plan bâti sur deux années. Nous sommes remonté au bout de la première année, in extremis. Nous avons en effet dû attendre la dernière journée pour confirmer notre place de 3è du National et avoir l’assurance de monter en L2, après une saison mouvementée avec la fermeture de notre stade pour raisons de sécurité et deux matchs gagnés dans les arrêts de jeu, l’un à la dernière seconde face à Strasbourg et l’autre à la dernière minute face à Fréjus !!!

Avez-vous pris la parole pour motiver les joueurs ?

A la veille du match contre Marseille Consolat, je les ai réunis et leur ai dit : « si on bat les premiers, cela prouvera que vous avez en vous la force d’être dans le tiercé pour passer en L2 ». Ils ont fait un match sérieux avec une défense solide, nous avons gagné 2-0, cela a été le déclic. A quoi tient une saison ? Il y a toujours une part de « réussite »… Dans le football, on peut être heureux pendant 90 minutes et plonger dans le désespoir en une demi-seconde.

Quels sont vos objectifs maintenant ?

Ballon_Uhlsport_L2_2016_2017_1

Le nouveau ballon officiel de la Ligue 2

Nous maintenir en Ligue 2, où nous allons être le petit poucet ! Et construire un club pérenne avec une structure solide au delà de ma personne. C’est le même principe que pour mon entreprise, Prosport, où j’ai en grande partie délégué la gestion à mon fils et aux cadres supérieurs, Odile Noiret, Ludovic Levoy et Damien Olivier. Au Club, le quotidien est géré par un vice-président actionnaire, Louis Mulazzi. L’encadrement reste stable : le contrat de Christophe Pélissier a été reconduit pour deux ans et nous continuons à travailler avec John Williams, conseiller du président et ancien agent de joueurs, pour le recrutement. Si tous les joueurs ont participé à notre montée en deuxième division, certains n’avaient pas la qualité de jeu suffisante pour s’y maintenir. Nous avons dû renouveler 20 % de l’effectif.

“Un club appartient autant au public qu’à ses actionnaires”

Que vous apporte le fait d’être président d’un club ? (suite…)

Victor DuranVictor Duran va prendre la place de Franz Julen à partir du 1er janvier 2017 au poste de directeur général (CEO) d’Intersport International. Il rejoindra dès le mois d’octobre la direction de la société afin d’effectuer une transition en douceur à la tête du fournisseur d’articles de sports.

Âgé de 49 ans, Victor Duran est actuellement vice-président en charge du marketing et des relations avec les consommateurs du groupe finlandais Amer Sports, propriétaire des marques Arc’teryx, Atomic, Precor, Salomon, Suunto et Wilson.
Né au Mexique, ce citoyen Américain a également été manager général marketing de Procter & Gamble pendant 7 ans.

Intersport avait annoncé en novembre 2015 le départ du CEO Franz Julen qui aura passé 16 ans à la tête de l’entreprise. Il quittera ses fonctions le 31 décembre 2016.

Logo Intersport internationalEn partenariat avec le CNPC (l’Ecole Supérieure de Commerce du Sport), Intersport lance une campagne de recrutement de gestionnaires commerciaux. Plus de 100 postes en alternance sont à pourvoir dans toute la France. Ces derniers verront leurs frais de scolarité pris en charge durant la durée du leur contrat.

L’objectif de ce programme est de former les futurs gestionnaires commerciaux au sein des enseignes du réseau Intersport. A partir de la rentrée 2016, une centaine d’alternants seront recrutés, pour une durée de 2 ans (formation bac+2). Adressée aux 18-25 ans révolus détenteurs du baccalauréat, cette expérience permettra aux étudiants d’acquérir des bases solides en techniques commerciales, en gestion et exploitation d’un magasin de sport, afin de devenir responsable de rayon, animateur commercial ou encore manager d’une équipe de vendeurs au sein d’une enseigne sportive. Le CNPC a d’ailleurs d’ores et déjà entamé des sessions de recrutement.

Gwenaël Jaouen, Directeur de la formation d’Intersport France, s’est exprimé à la suite de ce partenariat : ” Intersport a besoin de recruter du personnel qualifié et passionné par notre métier. Nous avons décidé de lancer cette campagne de recrutement de plus de 100  gestionnaires commerciaux en collaboration avec le CNPC dont nous sommes partenaires depuis de très nombreuses années. C’est une belle opportunité pour les jeunes d’intégrer une enseigne telle qu’Intersport qui propose de nombreuses possibilités de carrières et d’évolutions en interne . Ce programme que nous souhaitons renouveler tous les ans s’inscrit dans notre volonté de mettre les compétences des collaborateurs au cœur de notre performance “.

Les informations sur ce programme peuvent être consultérs sur le site internet du CNPC.

 

 

GWENAEL JAOUEN EPIGwenaël Jaouen a été nommé Directeur de l’école des professionnels Intersport (EPI). Sous la direction d’Agnès Decauche, Directrice des ressources humaines, il aura pour mission de faire évoluer les collaborateurs et les salariés du groupe via deux types de programmes : des formations courtes en présentiel ou à distance, et des formations  diplômantes en partenariat avec le CNPC (école supérieure du commerce du sport).

Gwenaël Jaouen a commencé sa carrière professionnelle en 2003 en tant que chef de secteur et assistant merchandising au sein du Groupe L’Oréal. Il a a ensuite opéré en tant que chef de produits et de marque en Nouvelle-Zélande avant d’exercer le métier de Chef de Groupe, en 2008. Il rejoint le CNPC 3 ans plus tard au poste de Directeur adjoint.

Antoine Griezmann
Dans le cadre de la sortie de ses nouvelles chaussures de football evoPower et evoSpeed, la marque allemande s’associe à Intersport et lance du 15 février au 13 mars l’evoChallenge, une campagne d’activation destinée aux fans de football. 

L’inscription à l’evoChallenge sera disponible sur le site internet d’Intersport. L’ensemble des participants européens pourront sélectionner l’ambassadeur Puma qu’ils souhaitent rencontrer lors d’une séance de tirs au but prévue à la fin de l’été 2016. Les footballeurs Antoine Griezmann, Mario Balotelli, Cesc Fabregas et Marco Reus participeront au programme.

Cristian Cordova et Franz Julen, Directeur général Intersport

Cristian Cordova et Franz Julen, Directeur général

Il s’agit d’une première sur le sol sud-américain pour Intersport. Le groupe vient en effet de signer un accord de licence avec Calzados La Otra Opcion Ltd, qui possède 20 magasins de sport au Chili. L’ensemble du réseau passera sous l’enseigne Intersport d’ici à la fin de l’année. 40 points de ventes seront créés à l’horizon 2020.

Une stratégie motivée par la forte croissance du running, du fitness et de l’outdoor, comme l’explique Christian Cordova, propriétaire de LOO et Directeur général Intersport Chili : “Nous sommes fiers d’accueillir Intersport. Le fitness, le running, les activités de plein air et la santé se développent au Chili. C’est pour cette raison que nous avons pris la décision stratégique de passer sous l’expertise d’Intersport, qui possède des années d’expérience dans le domaine. Nous avons trouvé le bon partenaire pour ouvrir des magasins multimarques et multisport dans notre pays“.

Arrivé sur le marché du sport en 2011, Calzados La Otra Opcion (LOO) a rapidement développé son réseau, qui compte désormais une vingtaine de points de vente, compris entre 200 et 1 400 m². L’enseigne Intersport, elle, s’internationalise de plus en plus, après sa présence au Canada, en Europe, en Asie, au Moyen-Orien et en Australie.

Concept The Athlete's Foot Sport & StyleAcquise fin 2012 par Intersport International, la chaîne de magasins de chaussures The Athlete’s Foot a enregistré un chiffre d’affaires au détail de 290 millions d’euros en 2014, en progression de 7,5% par rapport à 2013.

Cette progression “est le résultat d’un positionnement clair sur le segment du lifestyle, d’un nouveau concept marketing et magasin et d’un partenariat solide avec les principaux fournisseurs, aussi bien que de la forte croissance de la demande en faveur du sport-loisirs (“athleisure”) partout dans le monde“, commente Ingmar Kraak, directeur général de The Athete’s Foot. Après une année 2013 qui avait été marquée par une réduction du réseau et une baisse du chiffre d’affaires, le nombre de points de vente est resté stable l’an dernier, à 392 boutiques. Le réseau se répartit sur 25 pays d’Amérique, d’Europe et d’Asie. “Avec des ouvertures au Danemark, en Grèce et en Turquie et la conversion de 50 magasins de la chaîne Coach aux Pays-Bas, nous sommes entrés dans une première phase d’expansion européenne“, poursuit le dirigeant. L’enseigne doit être introduite dans plusieurs pays d’Europe dans les prochains mois, dont la France à l’horizon 2016, et vient de conclure un accord de masterfranchise en Algérie.

Logo Intersport internationalLes ventes au détail d’Intersport ont atteint 10,5 milliards d’euros dans le monde en 2014, en hausse de 2% (+3% à taux de change constants), hors The Athlete’s Foot. L’année 2015 a également fort bien démarré, avec une croissance de 8,4% à 2,6 Mds €.

En 2014, l’activité du numéro un mondial de la distribution d’articles de sport a notamment bénéficié de l’effet d’entraînement de la Coupe du Monde de la FIFA : Intersport international a réalisé 1 Md€ de chiffres d’affaires dans la catégorie des articles de football. Les meilleures ventes ont été réalisées avec les maillots de l’équipe d’Allemagne, championne du monde, vendus à plus de 600 000 exemplaires. Intersport a par ailleurs vendu 550 000 ballons officiels. Outre le football, l’activité de l’enseigne a été soutenue par la bonne tenue des marchés du running et du fitness, tandis que l’outdoor restait stable à un niveau élevé. Les sports d’hiver ont souffert d’une météo défavorable.

Les grands marchés européens tirent les ventes

Présent dans 44 pays, Intersport a enregistré en 2014 comme l’année précédente ses plus belles progressions dans les marchés majeurs que sont l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, le Canada et la plupart des pays de l’Est. Les pays nordiques et la Suisse, très dépendants des sports d’hiver, sont en recul. L’Italie et l’Espagne ont renoué avec la croissance “au moins en termes comparables“. Intersport comptait 5 490 points de vente au 31 décembre 2014. La chaîne table sur une croissance comprise entre 2 et 4 % de son chiffre d’affaires en 2015.

 

Le groupe Intersport a annoncé ce jeudi 2 avril, l’arrivée d’Emmanuelle Bahuaud comme directrice Commerce. Elle travaillera sous la direction de François Neukirch, directeur général d’Intersport France et Belgique. 

Après plusieurs expériences dans le marketing et la communication au sein d’enseignes de la grande distribution alimentaire (Intermarché et Système U), dans le développement d’enseigne (Nestlé Waters) et dans la négociation de grands comptes (Nestlé Waters et Chantelle), Emmanuelle Bahuaud sera désormais en charge du marketing et de la communication externe et interne, des relations presse produits, du sponsoring, de la CRM, du E-commerce et digital chez Intersport.

 

 

Le magasin Intersport de Plan de Campagne - Cabries.

Le magasin Intersport de Plan de Campagne – Cabries.

Intersport ouvre aujourd’hui deux magasins dans l’agglomération de Marseille, dont le plus grand de l’enseigne en France, à Plan de Campagne, sur une surface totale de 4 400 m2. Le deuxième a ouvert dans le centre commercial Grand Littoral, sur 1 500 m2.

Ainsi, les supporters marseillais de l’OM, qui est sponsorisé par Intersport, et plus généralement les habitants de la région marseillaise peuvent enfin se rendre dans une enseigne Intersport à proximité de chez eux. Le magasin de Plan de Campagne – Cabries est dirigé par Judith Gourdon et Stéphane Bourdin, et emploie une quarantaine de personnes. Celui de Grand Littoral, à Marseille-même, est dirigé par Mr et Mme Lauriol et emploie 18 personnes.

L'équipe du magasin Intersport de Marseille - Grand Littoral

L’équipe du magasin Intersport de Marseille – Grand Littoral

 25 ouvertures en 2015

Avec ces ouvertures, Intersport poursuit sa forte ambition de s’implanter dans les plus grandes métropoles françaises et de renforcer son maillage du territoire français. La chaîne de magasins multisports va poursuivre cette forte dynamique d’expansion en 2015 avec l’ouverture de 25 magasins. Une année record pour le Groupe Intersport, qui vise un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros à l’horizon 2020.

LOGO INTERSPORTCe vendredi 6 mars 2015, Intersport ouvre un nouveau magasin francilien.

Situé dans le centre commercial de Pontault-Combault (77), ce point de vente, exploité par l’adhérent Bernard Joannin, occupe une superficie de 1600 m2 et emploie 30 personnes.