Cristian Cordova et Franz Julen, Directeur général Intersport

Cristian Cordova et Franz Julen, Directeur général

Il s’agit d’une première sur le sol sud-américain pour Intersport. Le groupe vient en effet de signer un accord de licence avec Calzados La Otra Opcion Ltd, qui possède 20 magasins de sport au Chili. L’ensemble du réseau passera sous l’enseigne Intersport d’ici à la fin de l’année. 40 points de ventes seront créés à l’horizon 2020.

Une stratégie motivée par la forte croissance du running, du fitness et de l’outdoor, comme l’explique Christian Cordova, propriétaire de LOO et Directeur général Intersport Chili : “Nous sommes fiers d’accueillir Intersport. Le fitness, le running, les activités de plein air et la santé se développent au Chili. C’est pour cette raison que nous avons pris la décision stratégique de passer sous l’expertise d’Intersport, qui possède des années d’expérience dans le domaine. Nous avons trouvé le bon partenaire pour ouvrir des magasins multimarques et multisport dans notre pays“.

Arrivé sur le marché du sport en 2011, Calzados La Otra Opcion (LOO) a rapidement développé son réseau, qui compte désormais une vingtaine de points de vente, compris entre 200 et 1 400 m². L’enseigne Intersport, elle, s’internationalise de plus en plus, après sa présence au Canada, en Europe, en Asie, au Moyen-Orien et en Australie.

Concept The Athlete's Foot Sport & StyleAcquise fin 2012 par Intersport International, la chaîne de magasins de chaussures The Athlete’s Foot a enregistré un chiffre d’affaires au détail de 290 millions d’euros en 2014, en progression de 7,5% par rapport à 2013.

Cette progression “est le résultat d’un positionnement clair sur le segment du lifestyle, d’un nouveau concept marketing et magasin et d’un partenariat solide avec les principaux fournisseurs, aussi bien que de la forte croissance de la demande en faveur du sport-loisirs (“athleisure”) partout dans le monde“, commente Ingmar Kraak, directeur général de The Athete’s Foot. Après une année 2013 qui avait été marquée par une réduction du réseau et une baisse du chiffre d’affaires, le nombre de points de vente est resté stable l’an dernier, à 392 boutiques. Le réseau se répartit sur 25 pays d’Amérique, d’Europe et d’Asie. “Avec des ouvertures au Danemark, en Grèce et en Turquie et la conversion de 50 magasins de la chaîne Coach aux Pays-Bas, nous sommes entrés dans une première phase d’expansion européenne“, poursuit le dirigeant. L’enseigne doit être introduite dans plusieurs pays d’Europe dans les prochains mois, dont la France à l’horizon 2016, et vient de conclure un accord de masterfranchise en Algérie.

Logo Intersport internationalLes ventes au détail d’Intersport ont atteint 10,5 milliards d’euros dans le monde en 2014, en hausse de 2% (+3% à taux de change constants), hors The Athlete’s Foot. L’année 2015 a également fort bien démarré, avec une croissance de 8,4% à 2,6 Mds €.

En 2014, l’activité du numéro un mondial de la distribution d’articles de sport a notamment bénéficié de l’effet d’entraînement de la Coupe du Monde de la FIFA : Intersport international a réalisé 1 Md€ de chiffres d’affaires dans la catégorie des articles de football. Les meilleures ventes ont été réalisées avec les maillots de l’équipe d’Allemagne, championne du monde, vendus à plus de 600 000 exemplaires. Intersport a par ailleurs vendu 550 000 ballons officiels. Outre le football, l’activité de l’enseigne a été soutenue par la bonne tenue des marchés du running et du fitness, tandis que l’outdoor restait stable à un niveau élevé. Les sports d’hiver ont souffert d’une météo défavorable.

Les grands marchés européens tirent les ventes

Présent dans 44 pays, Intersport a enregistré en 2014 comme l’année précédente ses plus belles progressions dans les marchés majeurs que sont l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, le Canada et la plupart des pays de l’Est. Les pays nordiques et la Suisse, très dépendants des sports d’hiver, sont en recul. L’Italie et l’Espagne ont renoué avec la croissance “au moins en termes comparables“. Intersport comptait 5 490 points de vente au 31 décembre 2014. La chaîne table sur une croissance comprise entre 2 et 4 % de son chiffre d’affaires en 2015.

 

Le groupe Intersport a annoncé ce jeudi 2 avril, l’arrivée d’Emmanuelle Bahuaud comme directrice Commerce. Elle travaillera sous la direction de François Neukirch, directeur général d’Intersport France et Belgique. 

Après plusieurs expériences dans le marketing et la communication au sein d’enseignes de la grande distribution alimentaire (Intermarché et Système U), dans le développement d’enseigne (Nestlé Waters) et dans la négociation de grands comptes (Nestlé Waters et Chantelle), Emmanuelle Bahuaud sera désormais en charge du marketing et de la communication externe et interne, des relations presse produits, du sponsoring, de la CRM, du E-commerce et digital chez Intersport.

 

 

Le magasin Intersport de Plan de Campagne - Cabries.

Le magasin Intersport de Plan de Campagne – Cabries.

Intersport ouvre aujourd’hui deux magasins dans l’agglomération de Marseille, dont le plus grand de l’enseigne en France, à Plan de Campagne, sur une surface totale de 4 400 m2. Le deuxième a ouvert dans le centre commercial Grand Littoral, sur 1 500 m2.

Ainsi, les supporters marseillais de l’OM, qui est sponsorisé par Intersport, et plus généralement les habitants de la région marseillaise peuvent enfin se rendre dans une enseigne Intersport à proximité de chez eux. Le magasin de Plan de Campagne – Cabries est dirigé par Judith Gourdon et Stéphane Bourdin, et emploie une quarantaine de personnes. Celui de Grand Littoral, à Marseille-même, est dirigé par Mr et Mme Lauriol et emploie 18 personnes.

L'équipe du magasin Intersport de Marseille - Grand Littoral

L’équipe du magasin Intersport de Marseille – Grand Littoral

 25 ouvertures en 2015

Avec ces ouvertures, Intersport poursuit sa forte ambition de s’implanter dans les plus grandes métropoles françaises et de renforcer son maillage du territoire français. La chaîne de magasins multisports va poursuivre cette forte dynamique d’expansion en 2015 avec l’ouverture de 25 magasins. Une année record pour le Groupe Intersport, qui vise un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros à l’horizon 2020.

LOGO INTERSPORTCe vendredi 6 mars 2015, Intersport ouvre un nouveau magasin francilien.

Situé dans le centre commercial de Pontault-Combault (77), ce point de vente, exploité par l’adhérent Bernard Joannin, occupe une superficie de 1600 m2 et emploie 30 personnes.

 

 

L’enseigne ouvre ce mercredi 3 septembre un magasin de 2 200 m2 dans la ZAC de la Croix Blanche, à Sainte-Geneviève-des-Bois (91), réputée la plus grande zone commerciale d’Ile-de-France, et qui a vu naître l’hypermarché en 1963.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Les ventes au détail d’Intersport ont atteint 10,3 milliards d’euros au niveau mondial en 2013, en progression de 1 % à périmètre courant. Elles devraient à nouveau croître dans une fourchette de 2 à 4 % en 2014, en partie entraînées par l’effet accélérateur de la Coupe du Monde de football et par la bonne tenue des ventes de running, fitness et cycle, prévoit le groupe.

Les ventes de The Athlete’s Foot, la chaîne de magasins de chaussures acquise fin 2012, ont atteint 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

0 Intersport Rivoli façadeIntersport a ouvert samedi 29 mars dernier son premier magasin dans Paris intra-muros. Situé au 150 rue de Rivoli, à proximité du Louvre, sur un emplacement autrefois occupé par un magasin Adidas, ce point de vente de 1 790 m2 de vente sur trois niveaux est le nouveau flagship de l’enseigne.

Intersport Rivoli « a été conçu comme un temple du sport à l’écoute des pratiquants », décrit Bernard Joannin, le propriétaire du magasin


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

MonprojetsportifLa coopérative de commerçants Intersport a ouvert Monprojetsportif.com, une plateforme de financement collaboratif, afin de d’aider les projets des sportifs de tous niveaux. Le champion du monde de 110 mètres haies Ladji Doucouré fait partie des premiers bénéficiaires.

Huit mille euros : c’est ce qui manquait à Ladji Doucouré pour financer son entraînement en vue des Jeux Olympiques de 2016 à Rio. Il les a trouvés en moins de 12 heures sur la plateforme de financement collaboratif Monprojetsportif.com. Discrètement lancée par Intersport en janvier dernier, en partenariat avec le site Sponsorise.me, Monprojetsportif.com permet aux sportifs de trouver des fonds en faisant appel à la générosité des internautes. Pour tout versement supérieur ou égal à 30 €, le contributeur reçoit, en plus de la contrepartie définie par le porteur du projet, un bon de réduction de 30 €, à valoir dans un magasin Intersport. De plus, pour certains projets qui lui tiennent à cœur comme celui de Ladji Doucouré, Intersport apporte son « Coup de pouce » en abondant les contributions à raison de 1 € pour 1 € versé, dans certaines limites prédéfinies. « Le financement participatif est un modèle qui correspond parfaitement aux valeurs de notre système coopératif que sont la proximité, la solidarité et le partage », explique Jean-François Greco, directeur Commerce du Groupe Intersport France. Une initiative suffisamment originale pour être saluée.

Moins d’un an après la reprise de l’ex-usine Cycleurope, rebaptisée Manufacture française du cycle (MFC), Intersport a le sourire. Les objectifs de production atteints et l’outil remis aux normes, le groupement projette l’agrandissement du site, avec le soutien des pouvoirs publics.

Atelier MachecoulEn reprenant l’usine Cycleurope de Machecoul (44), Intersport ne s’est pas contenté d’acheter une chaine d’assemblage de vélos. La coopérative s’est lancée dans un véritable projet industriel. La MFC va ainsi être dotée d’un laboratoire de tests ultra-performant et ses outils de production seront modernisés. Les activités de peinture et de contrôle qualité, actuellement réalisées à l’étranger (principalement en Europe de l’Est), y seront relocalisées. Intersport prévoit également d’assembler à Machecoul les VTT de la marque française Sunn, qu’elle a rachetée en septembre 2013.

“Le choix de la France”

Avec cet accroissement d’activité, la coopérative espère dépasser son objectif initial de 200 000 vélos produits en 2014 et atteindre 241 000 unités. Pour tenir ce rythme, Intersport projette de recruter 70 salariés cette année. Un effort loué hier par Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, en visite dans les ateliers de l’usine. « Vous avez fait le choix de la France, les ouvriers partagent la fierté de croire que nous pouvons encore produire ici. Il n’y a pas de fatalité à la désindustrialisation », déclarait-il avant de cosigner un avenant au contrat de crédit-bail immobilier avec le conseil général de Loire-Atlantique portant sur l’immeuble de l’usine, qui devrait subir des travaux d’agrandissement d’ici deux ans.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Intersport RentL’enseigne Intersport fait désormais appel à l’agence annécienne Muzzle pour la communication de son offre de location de ski en ligne. Dotée d’une nouvelle signature, “We love ski”, qui apparaît sur la page d’accueil du site internet d’Intersport, la nouvelle campagne mise sur les réseaux sociaux.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Les nominations réalisées par Intersport au cours de l’été 2013 :

François Neukirch, directeur général

Thierry Duverdier, directeur de l’offre et du category management (ex-Umbro, ancien d’Intersport)

Denis Deumier, directeur de la supply chain (ex-Sephora).

Yves Salaun, directeur général de la Manufacture française du Cycle.

Intersport-logoAprès avoir renouvelé son équipe dirigeante, le Groupe prévoit une « accélération de son plan stratégique », qui vise à atteindre 1,9 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2015. Jacky Rihouet, président, et François Neukirch, nouveau directeur général, expliquent leurs projets.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Jacky Rihouet, président d'Intersport France, entre Elie Baup, l'entraîneur de l'OM et Vincent Labrune, son président.

Jacky Rihouet, président d’Intersport France, entre Elie Baup, l’entraîneur de l’OM et Vincent Labrune, son président.

Partenaire depuis cinq ans de l’Olympique de Marseille, Intersport a renouvelé son contrat avec le club de football pour la saison 2014-2015. Le logo de l’enseigne apparaîtra ainsi sur le maillot de l’OM lors des matchs de championnat de France, de Coupe de la Ligue et de Coupe d’Europe (Champions League ou Europa League).


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

L’ancien directeur général du Groupe Go Sport, François Neukirch, a pris les fonctions de directeur général du Groupe Intersport France ce lundi 2 septembre 2013.

François Neukirch succède à ce poste à François Bouche, qui quitte l’entreprise. Nommé directeur général du Groupe Go Sport en 2007, François Neukirch est parti de l’entreprise y a un peu plus d’un an.

Il apportera au groupement de détaillants de sport sa longue expérience du commerce de détail d’articles de sport. François Neukirch a en effet débuté il y a 30 ans comme chef de rayon chez Decathlon avant de grimper les échelons de l’enseigne nordiste, dont il a été directeur de région Ile-de-France, puis de la centrale d’achat et du marketing, avant de rejoindre le groupe Vivarte, où il a dirigé La Halle aux Chaussures. Il a ensuite été nommé directeur général France de Sephora, qu’il quittera et de prendre la direction de Go Sport.

Redisport270613Ils étaient encore 32, ce jeudi matin 27 juin à Paris pour parler de l’avenir du secteur sport et de sa modernisation. Les patrons et représentants des principales marques et enseignes de sport (*) ont pu faire un nouveau point sur l’avancement des travaux collaboratifs ECR Sport et l’activité de la plate-forme automatisée REDISport.

Grâce à l’adhésion d’ECR Sport à ECR France, le chantier « indicateurs partagés » rendra ses premiers délivrables dès le mois d’octobre prochain. Côté automatisation des échanges, l’assemblée s’est félicitée d’une augmentation significative des flux depuis 6 mois : 30 % d’abonnés en plus, doublement des catalogues téléchargés et 6 fois plus de commandes échangées pour un total de 38 000 messages sur les 12 derniers mois. Enfin, l’arrivée d’une dizaine de nouveaux abonnés sur la plate-forme a été programmée pour la fin de l’année.

Quelques réactions prises à chaud par l’équipe de Filièresport à la sortie de la réunion :

Alain Pourcelot, Adidas (abonné REDISport) : « Le projet avance de façon concrète et je m’en réjouis. Je tiens sincèrement à féliciter tous les acteurs qui contribuent à cet avancement ».

Stéphane Grimault, Groupe Royer (pas encore abonné) : « Nous partageons la vision du projet. Chez nous, il n’y a plus qu’à desserrer le frein à main pour la mise en œuvre concrète ».

François Bouche, Intersport (abonné) : « Les fondamentaux sont présents, la dynamique est bonne, l’outil est en ordre de marche. Je souhaite maintenant que la montée en charge se fasse vite. »

Eric Dexperts Lestapis, Na Pali Quiksilver (pas encore abonné) : «  Cette réunion m’a permis d’avoir une bonne vision de l’initiative et le témoignage d’autres marques abonnées est un bon élément pour nous pour aller de l’avant. »

Fabien Ratisseau, Nike (abonné) : « Une grosse énergie se dégage du projet au sein d’un secteur qui conserve une belle marge de progression. »

François Benaben, Skis Rossignol (pas encore abonné) : « J’ai apprécié cette rencontre. REDISport est l’avenir du secteur. Il faut y aller. Une fois hiérarchisées nos priorités, à nous de mobiliser les ressources en interne. »

Yannick Morat, Sport 2000 (abonné) : « Nous attendons maintenant l’arrivée de nouveaux fournisseurs sur REDISport. On est tous convaincu de l’intérêt de l’outil et plus on sera nombreux, plus il sera efficace. »

* Adidas, Asics, Babolat, Columbia, Groupe Go Sport, Groupe Royer, Head, Intersport, Kappa, Le Coq Sportif, Mizuno, Nike, Puma, Na Pali Quiksilver, Skis Rossignol, Sport2000, The North Face.

Le groupe familial Leclerc, qui compte une dizaine de magasins Intersport en région Rhône-Alpes et Bourgogne, s’étend un peu plus au nord-est en reprenant les cinq unités du groupe Fogarolo, également Intersport.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Frans Julen, directeur général d'Intersport International

Frans Julen, directeur général d’Intersport International

Après avoir enregistré une augmentation de ses ventes de 3 % en 2012, la coopérative de détaillants de sport s’attend à une année 2013 étale.

Cette stabilité s’explique “principalement du  fait du mauvais temps mais aussi en raison de la situation économique difficile dans de nombreux pays européens. De plus, l’année 2013 manque d’événements sportifs majeurs“, explique Franz Julen, directeur général du groupe, dans un communiqué.

Le cap des 10 milliards franchi

Quoiqu’il en soit, Intersport International, numéro un mondial de la distribution de sport, sort renforcée d’une année 2012 riche en développements. Notamment portée par l’Euro 2012 de football, l’activité de l’enseigne a franchi le cap des 10 milliards d’euros pour atteindre 10,2 Md €. Par ailleurs, l’acquisition en toute fin d’année de la chaîne de chaussures The Athlete’s Foot, ménage au groupe de nouvelles perspectives. “Nous serons en mesure de présenter la stratégie à long terme d’ici six à neuf mois, précise Franz Julen. Nous considérons comme réaliste de développer plus de 1 500 magasins The Athlete’s Foot d’ici à 2025“. Fin 2012, The Athlete’s Foot comptait quelque 430 magasins franchisés dans 27 pays.

Implantation en Chine, au Maroc et au Belarus

L’enseigne Intersport, de son côté, poursuit son développement international. Les trois premiers magasins chinois ouvriront en août 2013, suivis, à l’automne, par une première implantation au Maroc. La création des trois premiers points de vente au Belarus est prévue pour la première moitié de 2014. Intersport comptait 5 419 points de vente dans 41 pays au 31 décembre 2012.