La tournée Worn Wear organisée par la marque d’articles de sport Patagonia se poursuit les prochaines semaines dans les Alpes (voir dates ci-dessous). Cette opération, lancée en 2013, propose aux consommateur de réparer et d’apprendre à réparer fermetures éclairs, accrocs, déchirures, boutons, tirettes… Dans une interview filmée à Filièresport, Clément Messange, manageur merchandising Europe de Patagonia, explique comment l’expérience a conduit la marque à concevoir vêtements différemment… 

Conçu pour être réparé

Fort de cette expérience, les designers de la marque californienne conçoivent en effet désormais les vêtements en fonction des zones d’usure et de déchirures constatées comme l’explique Clément Mesange : « Dès la conception nous minimisons le nombre de coutures qui pourraient fragiliser le produit, tandis que chaque empiècement est démontable afin de faciliter la réparation. » (voir interview vidéo). Cette nouvelle manière de concevoir est réellement effective sur la collection PowSlayer confectionnée avec un tissu 100 % Gore-Tex Pro recyclé.

30 000 pièces par an

Worn Wear a été créé en 2013 par Patagonia afin d’encourager ses clients à prendre soin de leurs vêtements, en les lavant correctement et en les faisant réparer. L’objectif est que les vêtements restent en circulation aussi longtemps que possible. Ainsi les clients demeurent fidèles à la marque et minimisent leur impact écologique (consommation d’eau et émission de Co2). Patagonia répare environ 30 000 pièces par an et emploie 45 personnes aux États-Unis et en Europe pour ce programme de recyclage.

Alexis Blanc

Les dates de la tournée

4 – 6 avril Derby de la Meije, La Grave France
7 – 8 avril Patagonia Verbier Suisse
19 – 21 avril Snell Sports et Patagonia, Chamonix France
27 – 29 avril Black Shoes, Tignes France