Contrairement à ce qu’il avait annoncé le 15 janvier 2013, le conseil d’administration du groupe Lafuma n’augmentera pas dans l’immédiat son capital. Cette décision intervient après un net recul de son activité « qui affectera significativement son résultat ainsi que la valeur de ses actifs pour l’exercice 2012/2103 », annonce un communiqué.

Lors de l’annonce de ses comptes semestriels en juin 2013, le groupe Lafuma présentera également son plan de développement. Ce sera aussi probablement l’occasion de revenir sur l’achat de la participation de la famille Joffard par le groupe Calida et le départ précipité de Baptiste Caulonque, directeur général d’Oxbow, il y a un mois.

 

 

PORTRAIT Baptiste Caulonque basse defBaptiste Caulonque, directeur général d’Oxbow, la filiale de Lafuma spécialisée dans le surf, a quitté l’entreprise, rapporte le quotidien Sud-Ouest du 1er mars. Nommé au printemps dernier, Baptiste Caulonque avait présenté le plan de redressement de l’entreprise, en difficultés, le 10 décembre dernier.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Philippe-Joffard-quitte-LafumaLe Groupe Lafuma a annoncé la cession par la famille Joffard des 15,2 % qu’elle détient dans l’entreprise au groupe suisse Calida, maison-mère de la marque de lingerie Aubade.

Philippe Joffard, annonce sa démission en qualité de directeur général et est remplacé dans cette fonction par Félix Sulzberger, directeur général du Groupe Calida.

Augmentation de capital
Le conseil d’administration de Lafuma a également adopté le principe d’une augmentation de capital accroissant de 50% le nombre des actions existantes avec maintient des droits de souscription préférentiels en cours. Cette augmentation de capital a pour objets de “donner aux marques du Groupe Lafuma les moyens de leur développement”, de “fournir au groupe les ressources financières suffisantes pour poursuivre la réduction de son endettement” et de “mettre en oeuvre l’exécution du plan stratégique à long terme” de Lafuma, précise le Groupe dans un communiqué, qui ajoute que “la participation du Groupe Calida ne dépassera pas la seuil des 29 % du capital du groupe Lafuma“.

Selon le rapport d’activité 2011 du Groupe Lafuma, le tour de table de ce dernier s’établit comme suit : 15,2 % famille Joffard (22,3 % des droits de vote), 19,95 % Comir, société de l’investisseur Charles Baur (29 % des droits de vote), 7,65 % Jean-Pierre Millet (5,6 % des droits de vote). Ces autres actionnaires n’auraient pas l’intention de se retirer, selon un proche du dossier. Le solde (34,79 % et 25,8 % des droits de vote) est détenu par le public. Le retrait de la famille Joffard intervient quelques mois après l’interruption des discussions préliminaires en vue du rachat du Groupe Lafuma par le consortium coréen E-Land, sans qu’il y ait semble-t-il de lien direct entre les deux événements.

Un administrateur informé

Le Groupe Lafuma n’est pas un inconnu pour son nouvel actionnaire : Felix Sulzberger est membre indépendant du conseil d’administration du Groupe Lafuma depuis 2004. Une position qui a fini par lui donner quelques idées ! En entrant dans le tour de table du Groupe Lafuma, Calida s’adjoint dans un nouveau métier, le vêtement d’Outdoor, et s’allie avec un groupe de taille à peu près équivalente mais plus diversifié en termes de marques. Calida réalise un chiffre d’affaires de 200 millions de francs suisses (environ 160 M€ contre 225 M€ pour le Groupe Lafuma). Après Lacoste, un nouveau grand nom français du sport trouve ainsi un allié suisse…