Capture d’écran 2016-05-20 à 11.40.41Kipsta, la marque des sports collectifs du groupe Decathlon, sera à partir de la saison 2016-2017 l’équipementier du Valenciennes Football Club, son premier club professionnel de football.

Imaginé et dessiné par les équipes Kipsta au sein du Kipstadium, le laboratoire in vivo de Decathlon pour les sports collectifs, le maillot 2016-2017 du VAFC, jusqu’alors sponsorisé par la marque Uhlsport, sera présenté le 25 juin prochain.

Cette entrée de Kipsta dans le monde professionnel du football aux côtés d’un club est une étape importante dans la vie de la marque. Elle permettra aux équipes de Kipsta de tester les produits dans la contrainte la plus forte et de chercher sans cesse les meilleures solutions pour tous les passionnés de football.” a de son côté réagi Franck Demaret, directeur général de Kipsta montrant ainsi que la marque cherche à grandir.

CLR PRO 700 FGLors d’une journée test réservée à la presse, le 17 mars dernier au Kispstadium (le labo “in vivo” de Decathlon pour les sports collectifs), Filière Sport a testé la toute nouvelle CLR Pro 700 FG, chaussure de football de la marque Kipsta.

L’histoire de cette CLR Pro 700 FG, commence par un test tout simple de pesée. A l’aveugle, la marque de sports collectifs de Decathlon, a fait soulever des chaussures à plusieurs personnes en leur demandant si elles les trouvaient lourdes ou légères. La notion de légèreté est alors apparue unilatéralement en dessous de 200 grammes.
Le défi était lancé pour Kipsta: proposer pour moins de 50 €, une chaussure de moins de 200 grammes mais également confortable et dotée d’une bonne accroche sur l’ensemble des terrains (synthétique et naturel), chose que la marque n’avait pas réussi à faire lors de la sortie de sa première version de la CLR Pro 700 en 2014 (249 grammes).
Si cette première version ne fut que partiellement réussie, elle servit de base de travail pour l’ensemble de l’équipe de la CLR Pro 700 FG, composée d’un chef de produit, d’un ingénieur et d’un designer qui ont travaillé en étroite collaboration avec les ambassadeurs de la marque: Mickaël Landreau, Franck Signorino (Stade de Reims) et Ludovic Genest (Clermont Foot).

A l’issue d’une heure de test composé d’ateliers techniques (conduite de balle, centres, tirs, coups francs), Filière Sport délivre ses impressions:

  1. La Légèreté: Avec un poids final de 160 grammes, le défi de la légèreté est largement relevé pour Kipsta, qui n’a plus rien à envier à ses concurrents.
  2. Le confort: la sensation de confinement ressentie au moment du chaussage et du lassage, laisse rapidement place à une sensation agréable et un maintien de pied satisfaisant.
  3. L’accroche: sur terrain synthétique, les appuis sont stables au moment de la frappe, l’accroche est tout à fait satisfaisante. A tester tout de même sur pelouse naturelle.
  4. L’apparence: surement la point sur lequel Kipsta a le plus progressé depuis le lancement de sa première chaussure. Avec une ligne profilée, un mélange de couleurs sombre et vive, le résultat est efficace.
  5. Le prix: avec un prix public de 44€99, Kipsta respecte parfaitement la volonté de Decathlon de rendre accessible ce produit au plus grand nombre.

Si Franck Demaret, directeur général de la marque nous confiait (presque désolé) que seulement 20% de la population mondiale pouvait s’offrir des produits Kipsta, le rapport qualité-prix de la nouvelle CLR Pro 700 FG, doit permettre à de nombreux(euses) footballeurs(euses) d’avoir un produit de qualité, agréable à porter et visuellement moderne. Reste à Kipsta à relever un autre défi de taille, celui du déficit d’image sur les terrains et dans les vestiaires de France, par rapport aux autres marques présentes sur le marché de la chaussures de football.

Kipstadium Castres Olympique 07-18-2015-038Partenaire équipementier du Castres olympique, Kipsta, la marque de Decathlon, a accueilli l’équipe dans son centre sportif de Tourcoing, pour un entraînement public et la présentation des nouveaux maillots 2015-2016 du club de rugby.

Un entraînement d’un club du top 14 de rugby à Tourcoing, dans le Nord, quasiment à la frontière belge ? « Quand ils ont appris la nouvelle, les joueurs ont d’abord cru à une blague » sourit Franck Demaret, le directeur général de Kipsta, la marque d’équipements pour les sports collectifs de Decathlon. Pour Christophe Urios, le nouveau directeur sportif du Castres Olympique (CO), l’événement est un juste retour des choses. « L’an dernier, malgré une saison difficile, Kipsta a toujours dit que la marque resterait aux côtés du club… Et cela mérite le respect. Ensuite, nous sommes dans une phase de construction et de cohésion d’un nouveau groupe. Bénéficier des installations du Kipstadium pour la finale de nos « olympiades » était une superbe idée ! ».

Equiper tout le club


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

CO2015 HOME - web

Le maillot à domicile 2015-16 du Castres Olympique

Un nouveau directeur sportif, Christophe Urios, un nouveau staff, neuf nouveaux joueurs de l’acabit de Rudi Wulf, de David Smith, d’Antoine Tichit, de Benjamin Urdapilleta, d’Alex Tulou ou d’Alexandre Bias : après une saison 2014-2015 où le club ne sauva sa mise qu’à l’avant-dernière journée, le Castres Olympique entame un nouveau cycle.  Christophe Urios, qui a signé pour quatre ans, définit ainsi le nouveau projet ‘’Bleu de Castres’’ : «  Se redonner les moyens de gagner un titre en top 14, jouer et figurer en Europe, perfectionner la formation… »  Le nouveau maillot rayé Kipsta, marque de Decathlon partenaire équipementier de la marque, décline à sa manière cette ambition. « Pour le maillot à domicile, l’idée, avec les bandes horizontales, était de se situer entre modernité et histoire, en travaillant tous les dégradés de bleu, couleurs historiques du club, du bleu roi au bleu marine », explique Sylvain Tilly, le designer. « Pour les maillots à l’extérieur, nous avons introduit le gris qui, dans l’histoire, a été la toute première couleur de Castres. » Sur le plan technique, les grips sur la poitrine pour mieux tenir le ballon ont été particulièrement travaillés. Quant au maillot Europe, il a été dessiné et conçu “à la Decathlon” : avec une supportrice, Mallaury Marc, une jeune fille de 19 ans qui a remporté un concours lancé par Kipsta sur les réseaux sociaux.

Hervé Leroy

Le maillot Europe 2015-16 du Castres olympique

Le maillot Europe 2015-16 du Castres olympique

Kipsta, la marque de sports collectifs du groupe Decathlon ouvre au public, ce mercredi 11 mars, son nouveau siège à Tourcoing (59). Un vaste complexe sportif qui regroupe, autour des équipes de développement de la marque, transférées de Villeneuve d’Ascq, 20 terrains de sport, permettant la pratique de 14 disciplines (une trentaine à terme) et baptisé Kipstadium.

21 grands événements par an

Grand terrain banc touche_Kipstadium« Contraction de kip pour équipes, de sta pour stades. Kipsta est la marque des sports collectifs. Stadium représente une enceinte et en latin signifie plein air », souligne à juste titre Franck Demaret, directeur général de la marque. Sur les 7,8 hectares du site, 4,5 ha sont consacrés à la pratique : basket-ball, handball, volleyball, football (à 11, à 8, futsal, five), rugby, hockey sur gazon, cricket, baseball… Kipstadium est également doté d’un parking boisé de 280 places, d’un magasin de sports collectifs de 900 m2, un espace de restauration, d’une « place du village » pour l’événementiel. Montant de l’investissement : 12 millions d’euros (dont 2 pour le foncier). Les terrains fonctionneront 7 jours sur 7, le centre vivra de 7 h à minuit et une ambition de 21 grands événements par an.

 Un « centre d’observation de l’utilisateur »

Plus que l’expression « siège mondial de Kipsta », reprise par les médias, Franck Demaret revendique le concept de « centre d’observation de l’utilisateur : il s’agit d’inverser le prisme classique de la conception. Ce qui est important, c’est tout ce que le pratiquant ne nous dit jamais. Notre ambition est que ce soit lui qui devienne le chef de produit. » Les 84 collaborateurs de la marque travaillent désormais au cœur du bâtiment, dans un open space grand ouvert sur les terrains indoor et sur la plaine des sports collectifs.

Au cœur d’un quartier en rénovation

Situé sur le versant nord-est de la métropole lilloise, à la croisée des villes de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos, dans le quartier de l’Union, Kipstadium est installé sur une friche industrielle, précédemment occupée par la brasserie Terken, un immense dépôt de bus et une usine à gaz. Il y a six ans, tout était à l’abandon. Kipstadium a préservé les édifices « pour créer un véritable lien avec le passé ». Pour Franck Demaret, « on ne réussit pas à l’international si on n’a pas un ancrage local fort. Ici, au Kipstadium, nos racines sont profondes… »

par Hervé Leroy, à Tourcoing

Kipsta maillotsKispta veut être reconnue comme une griffe technique. Pour ce faire, la marque de sports collectifs d’Oxylane multiplie les partenariats avec les clubs professionnels. Elle a ainsi conclu un accord pour devenir l’équipementier maillot pour les trois prochaines saisons du club de rugby Castres Olympique, champion de France 2013 et vice champion de France 2014.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :