Après avoir mis au point une liaison ferroviaire en 2017 entre la Chine et son site logistique Delta 3 à Dourges (62), Decathlon expérimente l’acheminement fluvial de ses conteneurs de l’Allemagne. Le premier convoi est arrivé à Delta 3 le vendredi 17 août 2018. (suite…)

Implanté à Montpellier, à proximité de l’aéroport et du siège social d’Asics France, le nouveau centre de distribution Asics pour l’Europe du Sud sera inauguré en fin d’année 2019. Il sera le deuxième site principal de la marque d’articles de sport en Europe, après le centre allemand ouvert en août 2014 qui couvre l’Europe du nord.

Automatisation et création d’emploi

Selon Alistair Cameron, directeur général d’Asics Europe Moyen-Orient Afrique (EMOA) : « Le centre de distribution du sud est en ligne avec la nouvelle stratégie de transformation commerciale d’Asics qui vise à développer sa croissance dans la région EMOA d’ici 2020. À  la fois durable et avant-gardiste, il bénéficiera aux consommateurs et aux partenaires de distribution d’Asics, renforçant notre engagement en faveur d’un excellent service client. » Point de distribution de l’intégralité des gammes de chaussures, de vêtements et d’accessoires des marques Asics, Asics Tiger et OnitsukaTiger, le centre s’étendra sur 38 000 m², soit une surface nettement supérieure au centre de distribution actuel (26 000 m²). Il servira la France, l’Espagne et le Portugal et pour la première fois, l’Italie. Ce centre intègre des outils d’automatisation et solutions de tri et de préparation des produits. En outre, ce projet sera porteur de création d’emploi permettant à Asics de doubler son effectif permanent d’ici 2020.

Bâtiment durable

Afin de mettre en pratique son engagement environnemental et sa responsabilité d’entreprise, Asics a par ailleurs travaillé en partenariat avec Nexity pour créer un établissement certifié BREEAM, une méthode d’évaluation de la performance environnementale des bâtiments, des projets et des infrastructures. Le nouveau centre disposera d’une politique de gestion de la biodiversité à long terme, de systèmes de récupération d’eau de pluie, d’une configuration architecturale destinée à réduire l’empreinte carbone, d’un système de gestion des déchets pendant la construction et utilisera les toits et l’aire de stationnement pour la production d’énergie solaire renouvelable.

Le géant français de la distribution d’articles de sport innove en matière de transport de marchandise en utilisant le rail pour ses approvisionnements en provenance de Chine ! La première livraison de produits par “train block” a eu lieu courant novembre. (suite…)

Capture d’écran 2016-06-29 à 10.32.01

Avec l’agrandissement, de son centre de distribution de Liège (Belgique), inauguré le 23 juin 2016, la marque américaine de sneakers se dote d’un outil de près de 100 000 m2 afin d’absorber sa croissance sur le Vieux Continent.

Un entrepôt automatisé

Ouvert en 2002, l’entrepôt de Liège, qui approvisionne toute l’Europe, était arrivé à saturation malgré deux agrandissements opérés en 2009 et 2014. L’augmentation de 28 500 m2 opérée au premier semestre 2016 porte sa surface à 98 500 m2 et permettra « répondre aux besoins croissants du marché européen à long terme », a précisé Sophie Houtmeyers, vice-présidente du site. Il est aussi l’occasion d’installer « de nouvelles technologies d’automatisation » qui seront pleinement opérationnelles d’ici novembre prochain. L’investissement hors foncier et immobilier (qui sont portés par le propriétaire des murs) est de l’ordre de 25 millions de dollars.

Employant plus de 300 personnes en équivalent temps plein, le centre distribue les chaussures Skechers à destination de l’ensemble de ses réseaux de distribution en Europe : grandes enseignes, grossistes, 160 magasins propres et franchisés, deux sites e-commerce (Royaume-Uni et Allemagne). Avec une capacité de 30 000 cartons par jour, il a expédié 17 millions de paires de chaussure l’an dernier et devrait atteindre 21 millions cette année. Sa capacité de stockage est de 118 000 palettes, soit 7 millions de paires de chaussures.

Des croissances à deux chiffres

Deuxième chausseur derrière Nike aux Etats-Unis, Skechers a réalisé un chiffre d’affaires de 3,15 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2015, en hausse de 32 %. En croissance continue depuis plusieurs années, le groupe, présent dans 160 pays, est en plein développement international. Ses ventes hors Etats-Unis ont atteint 41 % en 2015 et l’objectif est de passer la barre des 50 % dans les deux ou trois ans. Les ventes en Europe, qui représentent entre un quart et un tiers de l’activité internationale du groupe, selon la fourchette délivrée à Filière Sport par David Weinberg, directeur financier et opérationnel de Skechers, progresseraient de l’ordre 30 %.

L’année 2017, un tournant pour Skechers France

Réputée pour le confort de ses chaussures, la marque a construit son succès sur ses gammes style de vie, qui génèrent la majorité de ses ventes. Elle propose cependant de plus en plus d’articles performance : après le golf et le basket, Skechers s’est lancée dans


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Campus logistique NikeNike a dévoilé la dernière extension de son “campus logistique européen”, situé à Laakdal, dans la province d’Anvers en Belgique.

Le site traitera les commandes des consommateurs sur le site Nike.com, ainsi que celles des magasins Nike ou des partenaires grossistes établis dans 38 pays. Il s’agit d’un bâtiment écoresponsable. En effet, la plateforme utilise 100% d’énergies renouvelables, tandis que 99% des conteneurs entrant sont acheminés par voie d’eau et non par la route (économisant ainsi 14000 trajets de camions par an) et plus de 95% des déchets générés sont recyclés

Sous l’égide de leur association ECR Sport, les acteurs de la filière du Sport, industriels et distributeurs, ont créé un groupe de travail sur la définition des indicateurs de performance de la supply chain en partenariat avec ECR France. 

Un manuel de bonnes pratiques vient ainsi d’être publié. Il contient la définition et le mode de calcul de 6 indicateurs par typologie de produits, saisonniers et permanents. Le groupe de travail a également intégré dans le manuel les notions de priorité de mise en œuvre et de délai d’application de chacun de ces indicateurs. Ceux-ci sont destinés à mesurer la performance de la chaine logistique sous tous ses aspects : qualité de service,  présence linéaire, qualité de stock, taux d’écoulement.

Harmonisation des pratiques logistiques

Ce manuel de bonnes pratiques a été présenté à la communauté du sport le 4 décembre à Paris. Sa publication s’accompagnera de la mise en place d’une plateforme conjointe de suivi des indicateurs. Pilotée par ECR France, celle-ci permettra aux acteurs du secteur de disposer d’une référence de la performance logistique du marché et de se comparer facilement et en toute confidentialité à la moyenne ou au best-in-class pour un indicateur sélectionné.

La mise en œuvre de la feuille de route de modernisation logistique devrait se prolonger en 2014 avec un projet sur l’harmonisation des pratiques logistiques du processus commande-livraison. En parallèle de ces travaux, la société Redisport, filiale d’ECR Sport, devient la plate-forme de référence en matière d’échange EDI et de dématérialisation des documents.

Le manuel des bonnes pratiques est téléchargeable sur le site d’ECR Sport.