Commerçant, exploitant un magasin d’articles de sport  aux Houches, près de Chamonix, ancien administrateur de l’Association des maires des stations de montagne, Xavier Roseren a abandonné son mandat de maire pour devenir député LREM de Haute-Savoie. Il explique à Filièresport les raisons et objectifs de cet engagement politique. Entretien paru dans Filièresport n°52

Filièresport : Comment êtes-vous entré en politique ?

Xavier Roseren : C’est le tourisme qui m’a mené à la politique. Les commerçants sont souvent critiques vis-à-vis de leur office de tourisme, j’ai préféré en juger par moi-même… C’est ainsi que j’ai été élu adjoint au Tourisme au sein du conseil municipal des Houches, puis vice-président en charge du Tourisme de la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix en 2010. Pour les municipales de 2014, j’ai constitué une liste largement renouvelée et suis devenu maire. Être élu municipal m’a ouvert l’esprit sur la vie du village et des communes alentour et m’a permis de repérer les bonnes pratiques pour les appliquer chez moi.

Un exemple ?

Les Houches ont obtenu le label Famille Plus, qui reconnait la qualité de l’accueil des familles. Quand j’ai réalisé qu’il était appliqué par les hébergeurs et remontées mécaniques mais pas par les magasins de ski, j’ai œuvré pour y remédier (NDLR : aujourd’hui aux Houches, le magasin Cyprien Sport de Xavier Roseren, mais aussi Intersport et Battendier Sport sont partenaires du label). Participer à la vie publique, pour un commerçant, c’est éviter que son magasin vieillisse en même temps que son propriétaire !

« Je veux porter la voix de la montagne à Paris. »

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :