Le fabricant finlandais d’articles de sport Amer Sports (marques Salomon, Wilson, Mavic, etc.) a réduit son objectif de croissance à l’horizon 2020 pour “donner la priorité à la croissance rentable durable”.  

Ce réajustement “reflète les difficultés du  marché de gros enaux États-Unis“, a communiqué la société. La montée en charge de l’e-commerce, et notamment d‘Amazon, qui vient de signer un accord de distribution avec Nike, a en effet provoqué la disparition du numéro 1 américain du commerce de sport en 2016, Sports Authority, et plongé  les enseignes traditionnelles américaines dans une profonde crise. 

Devenir une entreprise “guidée par les consommateurs”

Le fabricant finlandais d’articles de sport cible désormais une croissance organique annuelle à un chiffre (autour de 5 %) au lieu de l’objectif précédent d’atteindre 3,5 milliards d’euros d’ici à 2020 (chiffre d’affaires 2016 : 2,62 Mds €). L’objectif de bénéfices (Ebit) reste cependant inchangé, l’ambition du groupe étant de maintenir une croissance de ses résultats supérieure à celle de ses ventes. Amer Sports continuera de se concentrer sur ses cinq priorités stratégiques : vêtements et chaussures, Chine, États-Unis, systèmes et services connectés et transformation en entreprise “guidée par les consommateurs”.

A LIRE AUSSI : Amer Sports France rapproche ses commerciaux des magasins