AsicsL’équipementier japonais vient de dévoiler ses résultats 2015 pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Les ventes ont augmenté de 16 % sur l’ensemble de ces marchés. Une croissance tirée par les performances de la marque dans le running, le tennis, le rugby mais également le lifestyle ; Asics ayant relancé sa gamme Tiger l’an passé. 

Après une croissance importante en 2014 (+ 13 %), Asics a de nouveau amélioré ses performances dans la zone EMEA lors de son dernier exercice. Les ventes ont connu une hausse à 3 chiffres sur le marché sud-africain  tandis que la marque  a continué de s’affirmer sur le marché européen avec une croissance supérieure à 10 % dans de nombreux pays (France, Suède, Norvège, Danemark, Pologne, Russie, Espagne, Benelux).

Un développement massif sur le marché du running, du tennis et du rugby


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

dans-ta-pub-lacoste-betc-life-is-a-beautiful-sport-3La marque au crocodile s’est vue attribuer le grand prix Effie France 2015, la plus grande distinction française récompensant les campagnes publicitaires les plus efficaces des annonceurs.

Réalisée par l’agence BETC (Havas Media), la campagne intitulée “Life is a beautiful sport” (la vie est un sport magnifique) est celle qui a le plus répondu aux attentes du jury, présidé par Didier Truchot (fondateur et co-président d’Ipsos).

Lancée en 2014, cette campagne, expliquent Mylène Atlan (Directrice de la communication internationale de Lacoste) et Brune Failliot (Directrice des comptes de l’agence BETC) sur la chaîne officielle du prix Effie, visait à répondre au besoin de réancrer les valeurs historiques et sportives de Lacoste, ainsi que de renouer avec la croissance. Les produits Lacoste souffraient en effet d’un positionnement incertain entre le sport et la mode et qui plus est, perçus comme plus chers qu’ils ne l’étaient vraiment. Enfin, la marque était perçue comme classique et bourgeoise.

Des retombées immédiates

Le film “La vie est un grand saut” a permis à Lacoste de retrouver de la visibilité. Devenu phénomène viral, le clip a été vu plus de 24 millions de fois sur Youtube. Une campagne print a ensuite été réalisée afin d’installer un nouveau territoire lifestyle très singulier pour l’entreprise. La campagne a immédiatement rencontré un incroyable succès : une hausse du chiffre d’affaires de 11% couplée à une augmentation de 8% des ventes en volume ont été enregistrées lors des 3 prises de paroles de la marque par rapport à 2013 (février-mars, mai-juin, novembre-décembre) ! Enfin des améliorations ont été observées au niveau de la”désirabilité” de la marque auprès des consommateurs, se traduisant par un renforcement de son identité autour des notions “me fait rêver” (+15 points), “créative et innovante” (+13 points) et “contemporaine et moderne” (+11 points)…

 

 

Rossignol-10-190Le Groupe Rossignol va procéder à une augmentation de capital pour permettre au fonds Sandbridge Capital de prendre une position minoritaire aux côtés d’Altor, détenteur de 80 % des parts. Objectif : acquérir les compétences pour développer la gamme de vêtements de ville de Rossignol, explique Bruno Cercley, PDG président du fabricant d’articles de ski.

L’augmentation portera sur 5 à 10 % du capital de Rossignol, soit entre 5 et 10 millions d’euros. Sandbridge est une société d’investissement spécialisée dans les « marchés verticaux axés sur les consommateurs », tels que l’habillement. Son expérience de la mode devrait faciliter le développement de la marque dans le prêt-à-porter, développement qui sera confié à une société spécifique nouvellement créée, Rossignol Apparel SAS.

Basée à New-York et fondée par de grands noms de la mode, telles que Tommy Hilfiger, Dominico de Sole, l’ancien patron de Gucci et Ron Snyder, ancien dirigeant de Crocs, Sandbridge est un « acteur majeur dans le domaine du textile, qui a la compétence du commerce de détail et du design de la mode », explique à Filière Sport Bruno Cercley, président du Groupe Rossignol. Or le développement textile est l’un des piliers de la stratégie du fabricant d’articles de ski.

« Rossignol, forte de son patrimoine et de son histoire dans le ski et la compétition, dispose d’un potentiel fort dans le secteur de l’habillement. Notre ambition dans le textile est de (suite…)

L’enseigne de grands magasins crée un événement Fashion Sport du 3 au 23 avril. Les vitrines seront notamment décorées par l’artiste designer Etienne Bardelli, proche du street-art.