Après l’avoir sortie d’une sévère crise de croissance, Erwann Goullin, cofondateur et PDG de 727Sailbags, cède l’entreprise à un duo d’entrepreneurs. (suite…)

Le Nautic, qui se tiendra du 2 au 10 décembre 2017 à Paris Expo – Porte de Versailles, vient de dévoiler sa nouvelle identité visuelle et ses ambitions de développement pour les années à venir. 

Peau neuve pour le Nautic ! Ce salon “pluripassions”, qui rassemble toutes les pratiques liéesau nautisme, refond sa communication pour attirer les générations X, Y et bientôt Z et un public élargi, plutôt jeune, actif et familial. De nouveaux visuels mettent en avant des plaisanciers dans différentes situations : une femme en croisière, un kite-surfer, une famille sur un bateau à moteur, un jeune surfeur… “comme s’ils voulaient communiquer leur passion par un selfie diffusé sur leurs réseaux sociaux“. La typographie utilisée pour l’appellation Nautic est également inspirée de celles disponibles dans les applications d’édition online, et chaque visuel propose des hashtags spécifiques, comme #kitesurfing, #bateau, #famille, #auparadis avec comme dénominateur commun celui de #nautic2017.

Cette stratégie de communication s’inscrit dans un projet global de transformation du Nautic dans les trois ans à venir, avec comme priorité 2017 « l’expérience du visiteur ». En 2018, le digital sera au cœur du développement du Nautic, et 2019 verra une accélération de l’ouverture internationale du Salon.

Dès cet été, de nouvelles animations seront dévoilées. Les temps forts du Nautic comme la Traversée de Paris, plus grande course de stand-up paddle au Monde ou le Nautic Street Fishing, connaîtront également un véritable bond en avant. nitié par la Fédération des Industries Nautiques et Nautic Festival, ce nouveau souffle doit faire du Salon une véritable expérience de découverte avec de nouveaux espaces pour les visiteurs, de nouvelles animations

Du 5 au 9 avril 2017 se déroulera la 3ème édition de “La semaine affoilante” en baie de Quiberon (56), qui rassemble des engins spectaculaires équipés de foils. Réservées dans un premier temps aux professionnels du nautisme, « ces petites ailes » toquent désormais à la porte des particuliers.

Par définition, le foil est une aile profilée qui se déplace dans l’eau et transmet une force de portance à son support. Elle est couramment utilisée dans de grandes compétitions nautiques comme la Coupe de l’America ou encore le Vendée Globe. Cet outil permettant de voler à la surface de l’eau gagne maintenant la voile légère, la glisse et même les bateaux à moteur.

La troisième édition de La semaine affoilante, unique rassemblement de dériveurs, surfs, planches et kitesurfs, sera encore une fois l’occasion de promouvoir le foil. Au programme, plusieurs conférences et rencontres, une expo d’équipements, fabricants et concepteurs de foils, des essais sur l’eau et challenges sportifs inédits.

Une ouverture au monde du particulier

Le foil est un très bon exemple de diffusion de l’innovation de haut niveau au grand public. Puisque petit à petit, il gagne le marché des particuliers, s’invitant sur des petits catamarans, des équipements de voile légère ou même des bateaux à moteur. « Incontestablement, le foil va envahir toutes les disciplines de la voile au cours des prochaines années. Nous travaillons actuellement sur des prototypes qui devront allier sécurité et performance, avec un cahier des charges très exigeant », explique Erwan Le Gallic, dirigeant de Surfactory, qui fabrique des surfs, kite-surfs et planches à voile.

Du côté de la Trinité-sur-Mer, JPS Production travaille en ce moment sur des foils destinés à équiper des coques de bateau pour le grand public. « Le foil représente 50 % de notre chiffre d’affaires cette année et notre carnet de commande 2017 est plein » précise Nicolas Groleau de JPS Production.

Enfin, les bateaux à moteur, grâce au foil, vont pouvoir devenir beaucoup plus  écologiques : « Le bateau consomme 25 à 30 % de carburant en moins dès qu’il est sur foil » précise Jean-Mathieu Bourgeon, Ingénieur naval qui dirige le bureau d’études spécialisé JMKoncept. Ce dernier a mis au point un prototype équipé de foils, qui se met à voler pour un confort accru, une vitesse optimale et surtout une économie non-négligeable.

L’enseigne bordelaise Sports Aventure acquiert la start-up Avenue Nautique. Avec l’intégration d’Avenue Nautique dans ses rangs, Sports Aventure complète son offre et étoffe son expertise autour des sports aquatiques en magasin et sur internet.

En effet, fin 2014, est né chez Sports Aventure un projet ambitieux de transformation numérique de l’enseigne bordelaise impulsé par la reprise de l’entreprise par David Ducourneau (petit-fils des fondateurs) et par le renfort de l’équipe dirigeante.

Stratégie multicanale


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

A la veille de l’ouverture du 53e Nautic, Salon nautique de Paris, la Fédération des industries nautiques (FIN) a établi un point de situation sur l’industrie nautique française en 2012/2013.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :