Alexandre Maulin (Domaines skiables de France)

A l’occasion de leur 80ème Congrès, qui se déroule à Paris – La Défense, l’assemblée générale des Domaines skiables de France (DSF) a élu, lundi 1er octobre, son nouveau président : Alexandre Maulin. Ce dernier, PDG du groupe Maulin.ski, succède à Pierre Lestas.

Désigné, en juin dernier par les 14 membres du comité directeur deDSF, parmi 3 candidats, Alexandre Maulin, 37 ans, a présenté son équipe, à l’occasion du congrès. Le bureau sera composé de Pascal Tournier en qualité de président délégué et de Jean Yves Remy en qualité de trésorier. Président de la commission Pistes & Environnement de DSF, lors de la précédente mandature, Alexandre Maulin a toujours eu à cœur de s’impliquer dans la vie et l’animation du syndicat professionnel. « Dans trente ans, je ferai encore partie de cette profession, et j’ai envie de m’investir en elle, de donner de moi-même. J’ai envie de mettre à profit mon énergie à revendre pour défendre les dossiers qui le nécessiteront. C’est une mission importante et un vrai challenge que de succéder à Pierre Lestas », déclare le nouveau président. Actuellement PDG du groupe familial Maulin.ski, qui opère en Savoie dans les Sybelles (Le Corbier, Saint-Jean et Saint-Sorlin-d’Arves) et dans le Dévoluy (Hautes-Alpes), Alexandre Maulin possède une expérience complète en station. Pisteur-secouriste, puis monteur, il a ensuite occupé les fonctions de directeur opérationnel de la Satvac1 et de la Samso2 pour le groupe Maulin Montagne Participations, avant d’en prendre la direction générale. Les objectifs de cette nouvelle page de DSF sont d’asseoir un modèle économique stable pour tous les exploitants, d’œuvrer pour un rééquilibrage de la dérive réglementaire et d’agir davantage sur le renouvellement de la clientèle, enjeux décisifs pour l’économie de la montagne, comme le confirme bilan de la saison d’hiver 2017-18, marqué par un rebond de la fréquentation qui n’efface pas la maturité du marché français.

Lire également : La fréquentation des stations de ski a rebondi l’an dernier

Le Groupe Rossignol, propriétaire des marques Felt, Rossignol et Time, annonce le départ du cofondateur et président de Felt, Bill Duerhing et la nomination de Scott Rittschof au poste de senior vice-président de la division mondiale vélo.

Ce dernier aura pour priorité de repositionner l’ensemble des ressources disponibles dans l’organisation avec pour objectif de développer la croissance rentable de ce secteur pour le futur, communique l’entreprise. « Scott est un cadre dirigeant doté d’une solide expérience dans l’industrie du vélo depuis plus de 30 ans. Il a occupé des fonctions dans la vente, le marketing, le développement produit et le management de marques cycle notamment au sein de Cycling Sports Group (Cannondale, GT, Schwinn) et Pon Bicycle Group (Focus, Cervelo). Son expérience couvre l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie. Il apportera également son expertise en tant que commerçant détaillant cycle, ayant été propriétaire dans le passé de multiples magasins dans la baie de San Diego en Californie. Plus récemment, Scott a conseillé plusieurs marques dans le secteur du « consumer » pour mettre en place des programmes d’amélioration de la relation client et de la personnalisation notamment dans le secteur du digital & e-commerce », précise Rossignol. Le manageur sera basé au siège social de Felt à Rancho Santa Margarita en Californie, et est en fonction depuis le 1er septembre 2018.

Une période de transition

Le Groupe Rossignol tient par ailleurs à rendre hommage à Bill Duerhing : « Depuis la création de la marque Felt en 1991, Bill a été un élément moteur dans les innovations produits, dans l’ADN de la victoire en course et dans le succès global de cette marque. Le Groupe Rossignol a bénéficié de sa précieuse contribution depuis l’acquisition de Felt en 2017. (…) Aujourd’hui, Bill souhaite consacrer plus de temps à sa famille et se tourner vers des objectifs plus personnels. Il sera beaucoup regretté chez Felt, mais il restera encore très présent lors de la période de transition », précise le groupe français.

 

Jonathan Petty a été promu directeur marketing de la branche européenne du fabricant états-unien de sacs à dos Osprey. Il avait rejoint l’entreprise l’an dernier comme responsable marketing, suite au départ de François Esmanjaud. Jonathan Petty a débuté chez Salomon et Head au Royaume-Uni, avant de rejoindre Patagonia (2003-2014) puis de Montane.

Nike a nommé Amy Montagne nouvelle vice-présidente des catégories mondiales, avec effet immédiat. Elle remplace Jayme Martin, un des premiers dirigeants à quitter Nike le mois dernier après que les accusations de comportements inappropriés sur leur lieu de travail aient fait surface. (suite…)

Adidas a nommé le néo-zélandais Zion Armstrong en tant que nouveau président de Adidas Amérique du Nord, une nomination qui prendra effet le 1er juillet prochain. Zion Armstrong est promu de numéro 2 à numéro 1 de la filiale états-unienne. Mark King, a décidé de quitter son poste après près de 4 ans d’exercice. (suite…)

Arnaud Jean

Arnaud Jean, 46 ans, a été élu président de l’Union Française des Œuvres Laïques et d’ Éducation Physique (Ufolep), samedi 14 avril 2018, lors de l’assemblée générale nationale qui s’est tenue à Bar-le-Duc (Meuse). Il succède à Philippe Machu, qui assumait cette fonction depuis 18 ans et reste élu du comité directeur national.

Membre du comité directeur de l’Ufolep depuis 2016, Arnaud Jean a travaillé huit ans au sein de l’équipe technique nationale avant de rejoindre en 2010 le ministère des Sports, où il est aujourd’hui adjoint à la cheffe du bureau de la communication. Avant son élection, Arnaud Jean était secrétaire général de l’Ufolep depuis 2016, ainsi que président du comité Ufolep du Loiret et de la fédération départementale de la Ligue de l’enseignement dans le même département. Il est également engagé dans la vie de sa commune d’Ingré, près d’Orléans, dont il est le 1er adjoint au maire. Arnaud Jean a précisé que sa présidence s’inscrirait « dans la continuité et la stabilité » et s’est fixé pour priorité la dynamisation fédérative. Il a également rappelé le rôle que l’Ufolep, fédération multisport de la Ligue de l’Enseignement, doit occuper dans le développement de la pratique sportive : « L’Ufolep est prête à répondre au défi de la sédentarité et à la feuille de route de la ministre des Sports, qui vise 3 millions de pratiquants supplémentaires. »

M.-A. Mimeau (Forco)

Le Forco, organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) des contributions des entreprises du commerce et de la distribution au titre de la formation professionnelle continue, a renouvelé son  conseil d’administration. Marie-Hélène Mimeau (FCD) est élue présidente du Forco, Christine Courbot (CFTC-CSFV) devient vice-présidente.

Dans le cadre de l’alternance paritaire, qui a lieu tous les 2 ans, le conseil d’administration du Forco a procédé au renouvellement de sa présidence.

Marie-Hélène Mimeau, représentante de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), a été élue présidente. Salariée du groupe Carrefour depuis 1992, elle a occupé différentes fonctions dans le domaine des ressources humaines et de la formation, en France et à l’international. Elle est aujourd’hui directrice du développement RH de Carrefour France, après avoir été directrice Formation France entre 2013 et 2016.

Salariée du groupe Auchan depuis 1979, Christine Courbot est secrétaire du comité d’entreprise, déléguée du personnel et membre du CHSCT. Elle est également vice-présidente de la CFTC-CSFV et négociatrice de branche.

Le Forco a collecté 359 millions d’euros de fonds pour la formation professionnelle et continue et au titre de la taxe d’apprentissage en 2017, auprès d’entreprises issues de 13 branches professionnelles, dont des entreprises de commerce de sport et de loisirs.

 

La composition du bureau du Forco

· Marie-Hélène MIMEAU (FCD), Présidente

· Christine COURBOT (CFTC-CSFV), Vice-présidente

· Hubert RAUWEL (CFE-CGC AGRO), Trésorier

· Fanny FAVOREL-PIGE (CDCF), Trésorière-adjointe

· Catherine DEBAUDRE (CDNA)

· Christian GAMARRA (CFDT)

· Renaud GIROUDET (FCD)

· Joëlle NOLDIN (FGTA-FO)

· Antoine SOLANET (FEH)

· Sylvie VACHOUX (CGT)

 

 

 

L’équipementier sportif Puma a nommé Benoît Menard en tant que directeur marketing de Puma pour le marché français.

Rattaché à Richard Teyssier, directeur général de Puma France, et en étroite collaboration avec le siège du groupe, Benoît Menard aura pour mission d’élaborer et de mettre en œuvre la stratégie marketing et communication de la marque d’articles de sport en France. Titulaire d’un Executive MBA de l’ESCP (2012)

Une expérience du marketing sportif et digital

Benoît Menard a bâti une solide expérience en marketing sportif et digital. Il débute son parcours en agences de communication (Young & Rubicam, McCann) et en tant que consultant indépendant (Nike, New- Balance, FFJ…). Il intègre ensuite la Fédération française de basket-ball au poste de responsable e-commerce, avant de s’occuper du lancement des offres multi-écrans et de la communication digitale au sein du Groupe Canal+ pendant cinq ans.

Enfin, il a passé les cinq dernières années chez Adidas, où en 2015 il a été nommé directeur de la newsroom, avec pour mission de bâtir la nouvelle stratégie d’influence et de publishing pour les marques performance et Originals sur Paris.

 

Suite à la disparition en mer de son chief executive officer (directeur général) Pierre Agnes, la semaine dernière, le groupe Boardriders (notamment propriétaire de la marque de surf Quiksilver) a annoncé le 6 février 2018 plusieurs nominations. 

Dave Tanner, actuel chief turnaround officer, assume le rôle et les responsabilités de chief executive officer (CEO) à compter d’aujourd’hui. Comme annoncé précédemment, Dave Tanner devait devenir CEO dans les prochains mois, une fois l’acquisition de Billabong International effective. “La nomination de Dave comme CEO était une transition de leadership que Pierre avait souhaitée et encouragée, et qui avait été validée par toute la direction de Boardriders“, précise le groupe. Dave Tanner déclare : “Nous sommes tous endeuillés par la perte tragique et soudaine de notre ami Pierre Agnes. Nous sommes unanimement engagés à honorer la mémoire de Pierre en poursuivant nos efforts pour le renouveau et le développement du groupe Boardriders. Bien qu’il soit impossible de remplacer l’esprit de Pierre, notre groupe compte de nombreux collaborateurs talentueux et créatifs qui continueront à nourrir cette culture d’entreprise unique, à tirer parti de nos réussites passées et à réaliser nos objectifs futurs.

L’acquisition de Billabong n’est pas remise en cause

Thomas Chambolle, actuel directeur financier Monde, se voit confier également les responsabilités de président par intérim de Europe, Moyen-Orient, Afrique. “Thomas a été un partenaire très proche de Pierre au cours des dernières années et est particulièrement qualifié pour assurer la transition en Europe”, commente Boardriders. Greg Healy conserve, quant à lui, son rôle de président Monde et président de la région Asie-Pacifique.

Boardriders réaffirme enfin son engagement pour mener à terme l’acquisition de Billabong International Ltd. Comme annoncé précédemment, l’acquisition est soumise à certaines conditions de clôtures habituelles. Elle devrait se finaliser au cours du premier semestre 2018.

 

 

Sylvain Bouchès (Adidas)

Adidas a annoncé la nomination de Sylvain Bouchès, en tant que directeur de la marque Adidas en France. Il succède à Nicolas Favre, nommé directeur général de la filiale française en novembre dernier.

 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Nicolas Favre, nouveau DG France du Groupe Adidas.

Il y a un mois, Guillaume de Monplanet, directeur général France du Groupe Adidas, était promu au sein des équipes européennes de l’équipementier sportif. Recruté en interne, dans la grande tradition de l’entreprise, son successeur vient d’être nommé : il s’agit de Nicolas Favre, jusqu’à présent directeur marketing de la marque aux trois bandes pour la France. Il reportera à Gavin Thomson, senior vice président West du groupe. Nicolas Favre a rejoint Adidas il y a 19 ans comme chef de produit avant d’évoluer au sein des équipes marketing française. Il a été élu « personnalité marketing de l’année » en 2016.

Changements de têtes en Italie et en Espagne

Outre ce changement, le groupe a procédé à deux autres nominations Marta Rios est nommée directrice générale de Péninsule ibérique et Franck Denglos prend les mêmes fonctions en Italie. Les directions des principaux pays d’Europe du Sud ont ainsi été renouvelées.


Nicolas Préault quitte Arena France pour devenir PDG de Tecnifibre.
(suite…)


Le célèbre club de foot de la capitale accueille un nouveau directeur digital en la personne de Russell Stopford, qui a pris ses fonctions la semaine dernière. 
(suite…)

En 2018, Katja Adrienne Erbe prendra la fonction de directeur général Europe de The Athlete’s Foot, l’enseigne de chaussures de sport du groupe Intersport International.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

La marque de vêtements de ski détenue par la famille Lacoste nomme un nouveau directeur retail en la personne de Christophe Gaudefroy, un professionnel du commerce de détail d’habillement.

Commercial de formation, Christophe Gaudefroy a fait carrière dans le commerce de détail d’articles de mode, chez Levi’s, Hugo Boss, Versace et Lacoste, dont il a été directeur du magasin des Champs-Elysées,  avant de prendre la direction du réseau Europe de Façonnable. Son expérience du textile lui permettra de structurer et accélérer le développement en France et à l’étranger des boutiques Fusalp, qui devraient être au nombre de 22 cet hiver.

La marque Zsport, spécialiste des sous-vêtements techniques de sport, annonce l’arrivée de Sabrina Galassi en tant que responsable marketing et communication. (suite…)

Compex,  la marque suisse de produits d’électrostimulation, a nommé un nouveau directeur commercial France, à la suite de l’accession de Denis Rességuier à d’autres fonctions au sein de l’entreprise.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :