Bien qu’elle propose des vélos à assistance électrique (VAE) urbains depuis plus de 20 ans, Lapierre manque d’une image forte sur le marché de la ville. La nouvelle gamme de VAE urbains qu’elle vient de lancer vise à corriger ce manque… Sans renier l’identité sportive de la marque !

Symbole de cette volonté de se donner une identité plus citadine, la nouvelle gamme a été présentée à l’Aérosol, ancien hangar SNCF parisien transformé en musée du street-art, le 27 mars 2018. Voilà pour la coloration urbaine. Baptisée “Lapierre Overvolt Lifestyle”, la nouvelle collection revendique cependant sa parenté, non seulement avec la marque dijonnaise, mais aussi avec le reste de sa gamme électrique, nommée Overvolt et issue du VTT. Une pratique qui a inspiré le design de la collection Lifestyle, équipée d’une batterie fixée sur le cadre comme beaucoup de VTT, alors que les VAE de villes tendent de plus en plus à l’intégrer dans le cadre (après avoir longtemps privilégié leur insertion sous le porte-bagage). Les VTT urbains de Lapierre préservent ainsi un peu du style sportif qui caractérise la marque.

(suite…)

Dans la nuit du samedi au dimanche 26 mars 2017, Nike célèbrera la Air Max, qui a révolutionné la chaussure de sport avec son coussin d’air visible, avec une projection inédite sur le Centre Pompidou. L’occasion pour la marque de rendre hommage à sa chaussure trentenaire, et de lancer une série de modèles rétro ou revisités.

La Nike Air Max a fait ses premiers pas en 1987 comme étant la première chaussure à présenter un coussin d’air visible. En 1997, la Air Max 97 a fait évoluer cette technologie en plaçant un coussin d’air sur toute la longueur de la semelle. À l’époque le succès étant total pour Nike, qui avait réussi une petite « révolution » dans l’univers des sneakers.

Nouvelle collection nostalgique, une chaussure unique

Nike Air Max Anniversary

Au cours de la soirée organisée par Nike au Centre Pompidou, le Air Max Day, la marque présentera sa nouvelle collection, inspirée des anciennes gloires des années 80, 90. Cette gamme sera lancée à la fin du mois de mars.

En tête de liste, nous retrouverons la Nike Air Max Anniversary, qui est inspirée du premier modèle de la marque et créée par le designer américain Tinker Hatfield .

Nike Air Max Jewell

La Nike Air Max Jewell possède, elle, de nombreuses ressemblances avec la Air Max Plus. Il s’agit du deuxième modèle de AirMax réservé aux femmes.

La Nike Air Max 90 Utra Flyknit

La Nike Air Max 90 Utra Flyknit où ont peut reconnaître aisément la Air Max 90 OG. Deux innovations viennent alléger ce modèle emblématique : une empeigne qui renforce la souplesse et une semelle qui réduit le poids et accroît le confort.

D’autres chaussures viendront compléter cette nouvelle collection avec la Nike Air Max 1 Atmos Elephant (issue de la collection « Zoo Pack » sortie en 2006), la Nike Air Max LD-Zero (Inspiré de la Nike LD1000 des années 1970 et de l’unité 360 Air Max qui avait fait ses débuts en 2006), la Nike Air Max 1 Master (qui combine des matières issues de modèles les plus prisés de l’histoire de l’Air Max), la Nike Air Max Ultra 2.0 LE ainsi que la petite nouveauté, la Nike Air VaporMax.

Technologies revisitées pour la Nike Air VaporMax

Véritable nouveauté qui ne s’inspire pas d’un modèle ancien, la Nike Air VaporMax intègre de nouvelles technologies, notamment au sein des fameux coussins d’air. Une première innovation permet d’intégrer davantage d’air à l’unité, tandis qu’une deuxième présente des géométries plus extrêmes. La combinaison de ces deux innovations élimine totalement la nécessité d’une semelle intermédiaire traditionnelle en mousse. En supprimant le poids et le volume d’une couche de mousse, la nouvelle semelle intermédiaire apporte plus de flexibilité et de rebond sans nuire à la structure, tout en limitant également le poids et les déchets. Enfin, en plaçant l’empeigne directement sur le coussin d’air VaporMax, Nike obtient une sensation de moelleux et une meilleure réponse énergétique.

 

Leader mondial de la navigation satellite, Garmin  vient de dévoiler au grand public sa nouvelle gamme de montres connectées multisports, les Fenix 5, 5S et 5X.

Exemples de styles pour la montre fénix 5

Les trois montures possèdent notamment la technologie Garmin elevate de cardio au poignet, permettant de suivre quotidiennement son activité, et bien sûr de la réguler. Chacune d’entre elles ciblent un profil de sportif différent.

La Fenix 5 est un « tout-en -un », ralliant élégance et options intégrées (ceinture cardio-fréquencemètre pour les nageurs, analyse de la foulée pour les coureurs). Offrant de même un altimètre barométrique, une boussole 3 axes et un gyroscope, la montre est par ailleurs étanche, et peut aller jusqu’à 100 mètres de profondeur.

 

La Fenix 5S est, quant à elle, plus petite et plus légère. Elle s’adapte parfaitement aux petits poignets, notamment féminins. Comme ses sœurs, elle intègre des données métriques améliorées pour la course à pied, le cyclisme et la natation.

 

Enfin, la Fénix 5X, est dotée de cartes topographiques Europe pré-chargées. D’une robustesse certaine, la montre intègre les fonctionnalités d’entraînement multisports et de nouvelles fonctions de navigation.

Ces trois montres, disponibles à la fin du premier trimestre 2017, et commercialisées à partir d’un prix de vente conseillé de 599,99€ (5 et 5S) et 749,99€ (5X).