Si elle a fait le choix de ne pas avoir de stand au salon Ispo, la marque de ski alpinisme Dynafit y a néanmoins fait le plein de trophées avec deux Gold Awards pour des innovations de sa gamme hiver 2018-19, l’un pour la fixation P49 Pin-Tech et l’autre pour la  chaussure de ski de randonnée Hoji Pro Tour. Cette chaussure était présentée en avant-première à Garmisch-Partenkirchen ce week-end, à l’occasion de la coupe du monde de ski alpin. Filièresport y était : compte-rendu  Par Alexis Blanc, envoyé spécial à Garmisch.

Si la Hoji Pro a obtenu le prix très convoité dans le segment Snowsports, catégorie Freeride/Touring Boots, c’est pour la facilité avec laquelle cette chaussure passe d’un modèle de randonnée efficace et léger avec débattement généreux à une chaussure de descente très performante. La fameuse question : “plutôt montée ou plutôt descente ?” – ne se pose donc plus ! En revanche, son designer, le rider canadien Eric Hjorleifson alias « Hoji » (qui a donné son surnom au modèle) s’est, lui, posé d’innombrables questions pendant quatre ans avant de sortir ce produit. «Un produit attendu depuis longtemps et d’’une simplicité remarquable au moment de passer du mode ski au mode marche et inversement. Design génial et forme parfaite ! », a loué Sebastian Steinbach, directeur général de l’enseigne munichoise Blacksheepsports, spécialiste du freeride et membre du jury des Ispo Awards. 

Aucun compromis sur les performances

Hoji a présenté son bébé à la presse professionnelle internationale, venue la veille d’Ispo Munich tester  la chaussure en conditions réelles à la station de Garmisch. Le modèle, dont les performances ne souffrent d’aucun compromis, est rigide et précis à la descente. La manipulation jusqu’alors pénible pour passer du mode marche au mode ski est remplacée par le système de verrouillage “Hoji Lock”, en instance de brevet. Il permet des transitions rapides et pratiques à l’aide d’un petit coup donné avec l’autre chaussure. Le mécanisme Ski/Marche est directement couplé au système de fermeture – constitué de trois boucles et d‘une sangle Ultra Lock Strap –, ce qui permet de régler la chaussure à l’aide d’un seul et même levier.

Des innovations en série

Quand à la fixation P49, elle revoit entièrement le concept des fixations à inserts inventé par Dynafit il y a trente ans, en positionnant les inserts non plus sur la butée mais dans la chaussure. Egalement en cours de brevet, cette innovation sera dans un premier temps réservée au segment de la chaussure de course Dynafit DNA Pintech by Pierre Gignoux. A noter enfin qu’au sein du même groupe Oberalp, la marque Salewa a également reçu un Gold Award pour son sac à dos d’alpinisme Winter Train. Tous ces produits seront disponibles à partir de la saison  d’hiver 2018-19.

La fixation P49 de Dynafit revisite le concept de la chaussure à inserts

Après 17 ans, Massimo Baratto quitte son poste de directeur général chez Oberalp pour relever de nouveaux défis chez Under Armour où il occupera le poste vice-président et directeur général Europe à partir de mai 2018.  (suite…)

La marque de vêtements techniques et chaussures de vélo Pearl Izumi a annoncé l’arrivée d’un nouveau président, Chris Sword. Il remplace Mike O’Connor, qui s’était retiré en décembre 2016.

Avant de rejoindre Pearl Izumi, Chris Sword a présidé pendant 9 ans le groupe Oberalp, qui détient les marques Dynafit, Salewa, Wild Company et Pomoca.

logo SalewaLe logo de la marque italienne Salewa (groupe Oberalp) change de look. Dévoilé le 25 mai dernier en Autriche, il reprend la silhouette de l’aigle emblématique de la marque mais emprunte des codes graphiques minimalistes et angulaires. Le fabricant de produits d’alpinisme veut ainsi communiquer une image moderne, tout en gardant des formes rappelant les montagnes.

Nouvelle campagne marketing


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :