La Commission cycle et mobilité active, commission statutaire de l’Union sport et cycle, s’est réunie mardi 17 janvier dernier à l’Insep en présence d’une cinquantaine de chefs d’entreprises du secteur du cycle : fabricants, importateurs et distributeurs.

Présidée par André Ghestem, PDG de Shimano France et de Denis Briscadieu, PDG de Cyclelab, la Commission a d’abord accueilli les personnalités fortement investies dans les actions de développement du vélo au sein politiques publiques.

Sylvie Banoun, coordinatrice interministérielle, après avoir présenté son action dans le cadre du 2è plan d’actions en faveur des mobilités actives (Pamuv), a pu échanger avec les entreprises et ainsi constater les enjeux, industriels et sociétaux, d’une mise en place d’un « bonus écologique » pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE). Véronique Michaud, secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables (CVCT) a expliqué son action auprès des élus locaux et des parlementaires, ainsi que l’action de son association dans la mise en place effective de l’Indemnité kilométrique vélo (IKV). Enfin, Olivier Schneider, président de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a présenté un ambitieux plan d’actions d’influence dans le cadre de cette année d’élections et milité pour le lancement en 2018 d’un Observatoire de la Cyclabilité.

Après un temps d’échanges et de convivialité dans ce temple du sport qu’est l’Insep, la Commission a pu lister, dans sa feuille de route, les actions qu’elle considérait comme prioritaires pour un bon développement de l’usage du vélo :

  • actions pour la sécurisation des biens : pédagogie du cycliste sur les antivols et parkings et réflexion sur un fichier national d’immatriculation.
  • prosélytisme en faveur de l’IKV, et notamment au sein des entreprises membres de l’Union
  • actions d’influence en faveur du VAE et de son bonus écologique.

Concernant l’intelligence économique, les entreprises ont découvert le « focus VTT » issu de l’étude « les français et les sports de nature » commanditée par le Ministère des Sports et l’Union sport et cycle (étude réalisée par BVA) , restituée sous forme de segmentation en 5 grandes catégories de consommateurs. En matière d’études, la Commission a également inclus dans sa feuille de route la réalisation de son « Observatoire Annuel » en partenariat avec l’agence Nomadeis.

Enfin, la Commission cycle s’est prononcée en faveur:

  • d’un accès des Engins de déplacement personnel (EDP) aux pistes cyclables
  • du démarrage de la collecte des piles et batteries usagées avec le Corepile.

 

Contact : Virgile Caillet, DG Union Sport&Cycle