La société  2RH, fabricant d’équipements pour la moto (marque Shark Helmets, Bering, Bagster, Segura) et l’outdoor (Cairn), se donne les moyens d’accélérer son développement avec l’arrivée d’Eurazeo PME à son capital.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

En créant une filiale en France, la marque suisse d’articles de sports de nature entend se rapprocher du troisième marché européen de l’outdoor. 

Cette nouvelle filiale du groupe, opérationnelle au 1er octobre 2018, est créée dans la continuité de ce que la société SAD (Sport Alpin Distribution) avait mis en place depuis 21 ans. « Mammut tient d’ailleurs tout particulièrement à les remercier pour ces années de collaboration », explique la société dans un communiqué. La filiale France accueillera à sa tête


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le salon OutDoor de Friedrichshafen terminé, place à Munich, qui à partir de 2019 reprendra l’organisation du plus grand salon professionnel européen des sports de nature et de plein air. « Outdoor by Ispo », ainsi que se nommera  la manifestation, a été dévoilée ce 27 juin 2018 lors d’une conférence de presse retransmise sur internet.

Tout Munich aux couleurs de l’outdoor

Outdoor by Ispo, qui se tiendra à Munich du 30 juin au 3 juillet 2019, occupera la partie Est du parc des expositions de Münich. Plus qu’un simple salon, l’événement cherchera « à créer une atmosphère authentique qui incluera et impliquera à la fois les détaillants et les consommateurs », a expliqué Mark Held, secrétaire général de l’EOG (European Outdoor Group), initiateur du salon. Celui-ci sera ainsi relié à une manifestation grand public, les OutDays, assortie de démonstrations, d’animations et de sessions d’essais de produits organisés sur des sites extérieurs voisins du parc des expositions, avec la participation de détaillants de la métropole bavaroise. Une plateforme internet permettant de mettre en relation les producteurs et consommateurs tout au long de l’année sera également mis en place.

Trois univers complémentaires

Développée sur au moins six halls, la partie exposition sera segmentée en trois univers :


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

La marque italienne d’articles de sports outdoor La Sportiva célèbre son 90ème anniversaire lors d’un événement ouvert au public à Trento en Italie. Créé en 1928 par le cordonnier Narciso Delladio de Tesero (Val di Fiemme, Trentino), le petit atelier appelé « La Calzoleria Sportiva » a grandi pour devenir une marque mondialement connue dans le secteur de l’escalade, du ski, l’alpinisme, du trail et de la haute montagne, surtout grâce à une production de chaussures et de vêtements techniques conçus et développés dans les montagnes du Trentin. (suite…)

A partir de l’année 2019, OutDoor, premier salon professionnel européen consacré aux articles de sports de nature et de plein-air, ne se tiendra plus à Friedrichshafen mais à Munich (Allemagne). Par un vote interne, la majorité des adhérents de l’EOG (European outdoor group), qui regroupe les entreprises européennes du secteur, ont donné l’avantage au projet présenté par la capitale bavaroise, face à ses concurrentes Friedrichshafen et Francfort. (suite…)

Après 17 ans, Massimo Baratto quitte son poste de directeur général chez Oberalp pour relever de nouveaux défis chez Under Armour où il occupera le poste vice-président et directeur général Europe à partir de mai 2018.  (suite…)

A l’aube de la célébration de son 130ème anniversaire, en 2018, la marque d’accessoires de sport et de loisir adopte une nouvelle identité, qui se définit comme plus sportive, frappante et engagée, tout en reflétant à la fois le savoir faire historique de la société, ainsi que sa vision pour l’avenir.  (suite…)

Remise du French Outdoor Award Winter à NST sur le salon ISPO Munich 2015

La marque française de produits d’entretien sans PFC NST et le fabricant d’articles de sports de nature Millet ont établi une collaboration globale.

Après avoir “cherché pendant longtemps un partenaire capable d’apporter des solutions simples, respectueuses de l’environnement, qui fonctionnent sur l’ensemble de ses produits”, selon Patrice Folliet, président de Millet, la marque l’a trouvé dans les Alpes. NST, une PME familiale française, spécialiste des produits d’entretien respectueux de l’environnement et notamment lauréate d’un French outdoor award dans la catégorie textile, est désormais partenaire de Millet.

Recommandation et tests en commun

“Nous sommes très heureux de finaliser cette collaboration qui permet de mettre en avant la qualité des produit NST pour l’entretien du matériel de pointe signé par Millet” déclarent Christian et Nicolas Kowalski, co-fondateurs de la PME familiale NST, légitimement fiers de ce partenariat avec une marque de l’importance de Millet. En vertu de ce partenariat, Millet recommande l’utilisation des produits NST pour laver ou réimperméabiliser le matériel et augmenter par la même occasion son cycle de vie. Les deux marques prodiguent ensemble des conseils d’entretien à destination du grand public. Elles testent de concert dans leurs laboratoires respectifs de nouvelles solutions.

Salomon, numéro un de la chaussure de trail-running, et les magasins Intersport sortent des sentiers battus en s’associant aux magasins Intersport de 13 villes de France pour proposer des ateliers de trail-running gratuits et ouverts à tous.
(suite…)

Le fabricant de textiles techniques est cédé par Prudential aux investisseurs privés Victor Capital Partner et Allstate dans le cadre d’une augmentation de capital.
(suite…)

Giulia Delladio (photo) est en charge du marketing stratégique chez La Sportiva, la célèbre marque italienne de chaussures de montagne et de trail running. Fille de l’actuel PDG, Lorenzo Delladio, elle est destinée à prendre sa suite et à devenir la première femme à la tête de l’entreprise familiale. Après le rachat de sa distribution française, elle a accordé une interview exclusive à Filièresport. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le sextuple champion du monde de course en montagne Jonathan Wyatt rejoint l’équipe de développement produits de la société italienne d’articles de sport outdoor La Sportiva. 

Jonathan Wyatt, coureur néo-zélandais mais “italien d’adoption”, a pu expérimenter tout au long de sa carrière quasiment tous les types de course : de la piste au chemin de terre en passant par les routes et les collines, avec une prédisposition particulière, comme le rappellent les palmarès, pour les terrains off-road et pour la course en montagne, discipline qui le voit maintenant engagé dans le rôle de président de la World Mountain Running Association.

A plein temps

Marié à la skieuse de fond et runner trentine Antonella Confortola, Jonathan travaillera à plein temps “et sept jours sur sept” à la réalisation de projets avec les équipes R&D La Sportiva sur les produits de trail running.  “Cette collaboration nous permet de profiter de l’expérience de l’un des meilleurs athlètes du monde dans les courses off-road pour le développement de nouveaux produits encore plus ciblés sur les disciplines du mountain running telles que Sky, Vertical et Trail running”, explique Matteo Jellici, directeur de la R&D Footwear. Compte tenu de son expérience éprouvée dans l’organisation de training de produits et de support aux ventes, l’athlète interviendra également en soutien du service marketing commercial.

INTERVIEW EXCLUSIVE

“La France, marché de croissance pour la Sportiva”, une interview de Giulia Delladio, future directrice générale de l’entreprise italienne, parue dans Filièresport n°48

Répartie sur trois jours (du 25 au 27 août 2017), la 32ème édition du Bélier, à la Clusaz, réunissait neuf épreuves afin de contenter les grands comme les petits. Au programme: : 5 trails, 2 randonnées, 1 montée sèche et 1 course Kids. Autant de parcours qui ont permis à cette édition d’établir un nouveau record d’inscrits. (suite…)

Malgré un tassement de son chiffre d’affaires au premier semestre, le fabricant d’articles outdoor Lafuma prévoit une progression de son résultat opérationnel annuel. (suite…)

François Benaben (Rossignol)

 Le Groupe Rossignol a présenté sa première gamme de raquettes de padel, le 11 juillet dernier à Artés (Espagne), où celle-ci sera entièrement fabriquée. François Benaben, vice-président ventes & marketing du groupe français, revient en exclusivité pour Filièresport sur les raisons de la conquête de ce nouveau marché. – Propos recueillis par J.-F. Pibre, à Barcelone.

A LIRE SUR LE MÊME THEME :

Henri Leconte : “le padel peut séduire un large public”

Le padel à la conquête du grand public

Casa Padel, le plus grand centre de padel parisien

Le padel testé par Filièresport

Babolat, partenaire padel de la FFT

Tecnifibre se lance dans le padel

Filièresport : Pourquoi le Groupe Rossignol a-t-il décidé de se lancer sur le marché du padel ?

Spécialisée dans le ski et les snowboards, l’usine d’Artès en Catalogne espagnole fabrique aussi désormais des raquette de padel.

François Benaben : Tout est parti de nos équipes de l’usine d’Artés (Espagne), où les joueurs de padel sont nombreux. Ils se sont rendu compte qu’il y avait beaucoup de points communs entre les technologies du ski et du padel. Pour être précis, 90% des matériaux utilisés dans le ski le sont également dans le padel. Partant de ce constat, ils sont venus nous trouver il y a trois ans et demi en nous disant juste : “nous avons envie de créer une gamme de raquettes”. Nous avons très vite compris que ce projet, entrepreneurial d’une certaine manière, était porteur. Nous avons donc lancé une étude commerciale ainsi qu’un gros travail en R&D. Résultat, aujourd’hui, nous nous lançons avec


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Pour sa 5ème année, le salon SportsGear Sourcing Days, temps de rencontre entre les acteurs du sourcing textile et les entreprises de l’outdoor, du sport et du workwear en France, met en place un nouveau format plus propice à l’échange et à la création autour de l’innovation produit textile, chaussures et accessoires. (suite…)

Columbia Sportswear Company a remanié son organigramme. Cette réorganisation conduit notamment à la promotion de Franco Fogliato. Matthieu Schegg lui succèdera à la direction Europe Moyen-Orient Afrique à compter du 1er juillet 2017. 

Tim Boyle, PDG de la société depuis 1988,


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Evolution du marché européen de l’outdoor

Selon l’étude State of Trade dévoilée sur le salon OutDoor de Friedrichshafen par l’association European outdoor group (EOG), le marché des articles de sport de nature a progressé de 3% en valeur et de 3,4% en volume en 2016.

Une croissance bien répartie géographiquement

Mesuré au stade de la vente en gros (sell-in), le marché des articles de sports de nature a ainsi atteint 5,4 milliards d’euros en 2016 (dont 2,5 milliards pour la saison printemps-été), soit un chiffre d’affaires au détail estimé par EOG à 11,5 milliards d’euros. L’étude State of Trade analyse les données de ventes de 115 marques en Europe, pour sept catégories principales et 48 sous-catégories. Ses chiffres font apparaître une relance de la croissance en 2016, après une modeste année 2015 (+1,4 % en valeur et +0,8% en volume, selon les derniers chiffres, révisés à la baisse). L’an dernier, quelque 6,9 millions d’articles de sports de nature supplémentaires auraient donc été vendus en Europe.

Selon l’étude, la plupart des régions des régions d’Europe sont en hausse. Le trio des pays germaniques (Allemagne, Autriche, Suisse) affiche une croissance en valeur de 3%. L’ensemble formé par le Royaume-Uni et le Benelux augmente de 3,1%. Les “pays du Sud” (Espagne, Italie, France…) progresse de 2,5%, l’Europe de l’Est  de 2,1% et la Scandinavie est en progression de 3%.

Habillement en hausse, chaussure en baisse


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :