L’APP (l’Association des Paddlers professionnels) World Tour a annoncé qu’elle terminerait sa saison à Paris par la Nautic Paddle, plus grande course de Stand Up Paddle au monde, les 8 et 9 décembre prochains. Cette troisième et dernière étape du Tour du monde couronnera le champion du monde 2018 de l’APP.  (suite…)

Parmi les 80 exposants prévus, le Salon Sport Santé Bien-Être, qui tiendra sa deuxième édition les 5 et 6 octobre 2018 à l’Espace Champerret de Paris, accueillera les associations de patients Union sports et diabète et Cami sport et cancer. (suite…)

Réservé aux professionnels, le salon ProDays 2018, se développe encore, avec 170 exposants “100 % vélo” – cycles, accessoires, équipement de la personne, services – et plus de 600 marques représentées sur 22 000  m2. Un événement qui devient incontournable sur le marché du vélo. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Adidas France a inauguré le 13 juin 2018 un nouveau magasin dans le centre commercial des 4 temps, à la Défense.  (suite…)

Thierry Omeyer, parrain du nouveau siège d’Adidas avec Nicolas Favre, directeur général du groupe Adidas France.

Adidas France (marques Adidas et Reebok) inaugurait, ce lundi 14 mai 2018, son nouveau siège dans le quartier d’affaires international de Strasbourg-Archipel, en face du Parlement européen, en présence de Thierry Omeyer, ancien gardien de l’équipe de France de handball et parrain alsacien de ce bâtiment flambant neuf.

« Nous voilà à Strasbourg pour ouvrir une nouvelle page de notre histoire alsacienne », s’est félicité Nicolas Favre, directeur général du groupe Adidas France, qui a profité de l’occasion pour officialiser la signature d’un partenariat avec le RC Strasbourg, dont la marque aux trois bandes deviendra le sponsor maillot pour quatre ans à partir de la saison 2018-19. Le siège français est installé en Alsace depuis 1959, dans un premier temps à Dettwiller, transféré à Landersheim en 1973 et désormais à Strasbourg. Adidas se trouve ainsi ancré en Alsace avec, outre son siège au cœur de la préfecture du Bas-Rhin, un entrepôt à Dettwiller et des magasins à Landersheim, Roppenheim et Strasbourg…

Au cœur d’un quartier d’affaires… et sportif

Avec Marc Keller, président du RC Strasbourg.

Adidas France occupe un bâtiment neuf de 4 800 m2 en location, répartis sur huit niveaux. Aux portes de la Route des vins d’Alsace, le site de Landersheim a été cédé et reconverti en une « école du vin » qui accueille des étudiants chinois… Les locaux (13 000 m2) était devenus surdimensionnés et inadaptés aux besoins d’Adidas. La direction française – et en particulier son ancien manageur Guillaume de Monplanet, aujourd’hui vice-président des ventes directes Europe – a toutefois du fourbir ses arguments auprès du groupe pour éviter que l’ensemble du siège français ne soit transféré à Paris… « Les arguments financiers, sociaux et d’image, ainsi que l’attractivité du quartier d’affaires de Wacken, ont joué en notre faveur, tandis que les pouvoirs publics locaux et régionaux jouaient le rôle de facilitateurs », résume Sandrine Scheer, la DRH du groupe. Situé à proximité du SIG, le club de basket-ball strasbourgeois sponsorisé par Adidas, et d’une piscine olympique et de loisirs, le parc d’affaires Archipel de Wacken connaît un tel succès que la phase 2, incluant la création d’une SIG Arena avec des services et des commerces, a été lancé avant l’heure ! En interne, les communications régulières de la DRH depuis le lancement du projet en 2015, des échanges sous formes de rencontres et de chats, ont permis de lever l’essentiel des préventions des salariés (qui portaient principalement sur les transports, parking et les horaires). Résultat : la quasi-totalité des salariés de Landersheim ont suivi le déménagement. Sur un effectif total de 750 salariés en France, le groupe emploie 200 personnes à son siège de Strasbourg, une centaine à celui de Paris et le reste – principalement des postes commerciaux – répartis sur tout le territoire et les 35 magasins du groupe, dont 150 pour le seul magasin Adidas des Champs-Elysées.

Paris reste magique

Le siège parisien du groupe, ouvert l’an dernier

Car si l’entreprise est restée fidèle à l’Alsace, cela ne l’empêche pas de miser beaucoup sur la capitale française. Dans le cadre de son plan stratégique Create the new, l’entreprise a en effet défini six métropoles mondiales où elle a décidé de concentrer ses actions : New York, Los Angeles, Shanghai, Tokyo, Londres et Paris… Celle-ci est « naturellement un point de focalisation pour le groupe à la fois en raison de l’importance du marché français et pour son rayonnement international », explique Sylvain Bouchès, nouveau directeur de la marque Adidas en France. L’Hexagone est le deuxième marché européen des articles de sport et le deuxième de la marque Adidas, derrière son pays d’origine, l’Allemagne. Ouvert au printemps 2017, le siège parisien accueille les équipes commerciales du groupe, le management d’Adidas Originals et de Reebok, le marketing sportif et la communication, ainsi qu’une poignée de personnes localement en charge de donner vie au concept de « key city » du groupe. Adidas entend doubler ainsi ses investissements marketing et commerciaux sur Paris entre 2016 et 2018, en s’appuyant sur deux dimensions. A savoir, d’une part : l’augmentation de la « désirabilité » de la marque (à travers la l’animation de communautés de consommateurs et les réseaux sociaux), qui se traduit déjà par une augmentation du « net promoter score » (différence entre le pourcentage de consommateurs qui recommandent la marque et le pourcentage de ses détracteurs) d’Adidas, passée de 29 % à 36 % entre mars 2017 et mars 2018 ; et, d’autre part, la rénovation des magasins. Après l’ouverture d’un espace La Salle de Sport Reebok à La Madeleine et d’un magasin Adidas dédié au foot aux Halles, l’entreprise inaugurera, le 14 juin prochain – premier jour de la Coupe du Monde de football 2018 – un magasin Adidas de 1 200 m2 dans le puissant centre commercial des Quatre Temps – La Défense, où elle ira concurrencer le point de vente ouverte par Nike il y a deux ans. Elle termine par ailleurs la rénovation de son navire-amiral des Champs-Elysées, étendu à 3 500 m2 grâce à la reprise du magasin Banana Republic. Ce mégastore permettra une plus grande théâtralisation de l’offre et offrira de nouvelles expériences à la clientèle, notamment dans les catégories clé que sont la femme et le running.

Un siège convivial

Le nouveau siège de Strasbourg, bénéficie d’espaces de travail pour recevoir les clients, partenaires, sportifs, mais aussi des lieux de vie ainsi que de coins café/détente. Les noms des salles de réunion ont été choisis par les salariés… De la salle Tagada à la salle Lego, en passant par la salle Stabilo, les employés ont fait preuve d’imagination… Au rez-de-chaussée, les collaborateurs ont à leur disposition un local à vélo, une salle de sport, une table de ping-pong ainsi qu’un baby-foot.  Au 7ème et dernier étage, différents services sont à disposition des salariés : conciergerie (aides de la vie quotidienne), un espace zen (sieste, messages mensuels, luminothérapie…), une infirmerie et le bureau du comité d’entreprise. Pour compléter ce dernier étage, un espace convivial, le « Zénith », offre une vue sur le parlement européen. Au-delà des infrastructures du nouveau siège, Adidas favorise les temps de « récupération ». Le télétravail a été « démocratisé » pour les collaborateurs des bureaux et l’entreprise accorde une souplesse dans les horaires (hors magasins).






La marque d’articles de sport Salomon a ouvert son premier magasin à Paris, sur le célèbre boulevard Saint-Germain. L’enceinte de 194 mètres carré propose une large gamme d’articles de sport, « de la tête aux spatules », comme l’entreprise aime à dire. Des tenues complètes homme et femme pour le running, les activités outdoor et les sports d’hiver seront en vente. La nouvelle gamme de chaussures personnalisables S/LAB Mesh de Salomon sera également disponible.

Un chiffre d’affaires multiplié par 2 en 10 ans


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

La marque de surf Oxbow ouvre sa première boutique en propre à Paris, au 31 rue Beaurepaire, dans le 10ème arrondissement, à deux pas du Canal Saint-Martin. La boutique est inspirée d’une « Maison de Surf ». Du bois, des tapis, des fauteuils, des affiches vintages collectors et autres décors sont là pour que le client se sente chez lui, comme s’il était dans “un appartement chaleureux et accueillant”, pour reprendre les mots de la marque française. (suite…)

Avec le modèle AM4LDN, alias “Adidas made for London”, la marque au trois bandes lance la première production d’envergure de sa Speedfactory, une usine robot allemande capable de créer des petites séries personnalisées.

Commercialisée à partir du 28 octobre 2017, l’AM4LDN a été créée à partir de données recueillies auprès d’athlètes et de consommateurs londoniens. Cinq autres villes du monde, dont Paris, bénéficieront prochainement de leur propre AM4, tandis qu’une deuxième Speedfactory est en construction aux Etats-Unis. Après Londres, Paris bénéficiera de son modèle dédié, l’AM4PAR avant la fin 2017.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :


Boutique Fusalp Saint-Germain des PrésFusalp, la marque française de vêtements sport-chic, a ouvert un nouveau magasin  à Saint-Germain des Prés. 
(suite…)

Asics Tiger, le volet “lifestyle” d’Asics


Le groupe japonais Asics a inauguré le 28 septembre 2017 son troisième magasin parisien. Ouvert en juillet dernier
, il regroupe, pour la première fois en France, les gammes performance (Asics) et lifestyle (Asics Tiger) dans une même enceinte, rue Aubry Le Boucher, à proximité du centre Pompidou.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

La marque danoise de chaussures homme, femme et enfant Ecco franchit une étape de son développement sur le marché français avec l’ouverture d’un quatrième magasin monomarque dans la capitale, sur l’incontournable boulevard Saint-Germain.  (suite…)


Première mondiale, la marque aux trois bandes vient d’ouvrir un magasin 100 % dédié au football en plein coeur de Paris. Adidas poursuit ainsi son développement au sein de la capitale dans le cadre de sa stratégie Creating the New

Tests sur gazon

L’espace footwear

Situé à proximité de Châtelet-les-Halles, le magasin offre un bel espace de 280 m2 sur deux niveaux entièrement dédiés à ses gammes football.

 

Au rez-de-chaussée 146 m2 sont dédiés aux plus belles franchises footwear à savoir : Nemeziz, Ace, X et Copa. Une zone de test de 20 m² a également été aménagée, recouverte de gazon synthétique, qui permettra aux jeunes parisiens de venir tester les derniers produits.

Enfin à l’étage, 134 m2 seront dédiés au textile avec notamment les maillots des meilleurs clubs européens et fédérations sous contrat. Un espace qui disposera bien sûr d’un service de flocage des maillots.

 

 

Situé Porte de Châtillon, à Paris, le magasin Decathlon renforce la présence de l’enseigne dans le sud de la capitale et de sa proche banlieue. Un quinzième point de vente vient donc faire son apparition à Paris et sa petite couronne.

Ouvert aujourd’hui, 14 juin 2017, ce nouveau magasin possède une surface de 3500 m2, un univers de 65 sports, et pas de moins de 45 collaborateurs au sein de Décathlon.

Le magasin, qui présente l’offre complète de Decathlon, est située sur une zone de forte activité sportive, puisque près de 50 000 licenciés pratiquent leurs sports à moins de 15 minutes du magasin (14ème arrondissement, Bagneux, Malakoff, Montrouge…). Decathlon compte plus de 300 points de vente en France et plus de 1000 à l’international.

Le siège du Tremplin, au stade Jean Bouin à Paris

Au coeur du 3ème arrondissement de Paris, le Maif social club a accueilli le 22 mai 2017 le responsable du Tremplin, Benjamin Carlier, pour la présentation des 25 nouvelles start-ups qui vont intégrer l’incubateur parisien.

Au départ, 115 candidatures ont été reçues pour la nouvelle promotion 2017. Parmi les secteurs les plus représentés, 22% relèvent de la catégorie “médias et engagement”, 21% des “pratiques et performances sportives” et 15% de la “gestion de clubs & conseil”.

Le Tremplin a épuré cette liste pour ne garder que 25 start-ups. Chacune avait chacune une minute, pas plus, pour se présenter au Maif Social Club, devant les investisseurs, les partenaires du Tremplin et la presse. Cinq start-ups ont retenu l’attention de la rédaction de Filièresport :


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le Groupe Adidas a opéré  le regroupement de ses équipes franciliennes dans de nouveaux bureaux situés au coeur de Paris. Situés au sein du quartier branché du sud de Pigalle. Baptisés « Paname », ces locaux flambants neufs seront selon la marque « un lieu d’ouverture, d’échanges et de partages offrant la part belle à la créativité et à l’innovation ».

Investi fin avril, l’immeuble haussmannien Theodore, au 1-3 rue Blanche dans le 9è arrondissement, au sud de Pigalle, accueille une centaine de salariés (équipes commerciales et marketing, retail, back office…), qui travaillent pour les marques Adidas et Reebok sur une surface de 3340 m2, répartie sur 6 niveaux. Le site dispose de deux étages de bureaux partagés et de quatre étages de showrooms, clairs et modernes, tous équipés des dernières technologies pour recevoir les partenaires de l’entreprise et les clients des marques dans les meilleures conditions.

Ce nouvel espace, qui a pour parrain Martin Fourcade, ambassadeur d’Adidas, est destiné à devenir un lieu vivant, créatif et favorisant le partage entre tous ceux qui vivent l’entreprise au quotidien : salariés, clients, partenaires, sportifs, créateurs, et qui partagent tous une passion commune, le sport. Une salle de sport et un local à vélo seront aussi à disposition des salariés, aménagés dans une cour privée de l’immeuble.

Le trail-running  s’impose de plus en plus comme un sport à part entière. La « course nature » rassemble au fil des ans davantage d’adeptes en quêtes de nouvelles sensations, et de convivialité.

Organisé du 16 jusqu’au 19 mars 2017, L’Ecotrail de Paris proposera à ses 13 000 participants de découvrir cette discipline en pleine nature, au cœur de la capitale et sa région. Quatre épreuves de trail seront organisées :  18,  30, 45 et 80 km. Les participants viendront de 94 départements français et 67 pays seront symbolisés par les participants. Un parcours qui sera placé sur le signe de l’éco-responsabilité.

Les ventes de sneakers, ces tennis ou basket issues de la pratique sportive et détournées pour la ville, le plus souvent rétro, sont au plus haut. Résolue à se placer à la pointe de cette tendance de mode, l’enseigne Courir a inauguré à Paris, au sein du Forum des Halles et avenue de la République, un tout nouveau concept de magasin chaleureux et féminin, dédié à ces produits iconiques.

Exit le Black concept, le modèle d’agencement noir et blanc plutôt masculin créé il y a huit ans. L’enseigne Courir affiche son ancrage dans la mode féminine avec un nouveau concept baptisé Wood. Conçu par l’agence de design Carré noir, qui a conseillé le repositionnement de la marque Courir autour de la cible des « sneakers lovers », le nouvel aménagement est à base de mobilier en bois sur fond blanc, souligné de métal noir et de touches orangées, couleur du logo Courir qui a été affiné.

Les espaces de marques se fondent le concept

Des fonds muraux blancs rétroéclairés mettent en valeur les modèles de chaussures. Un système d’arches métalliques supportant les produits et la PLV des marques internationales ménage des corners (Adidas et Nike au centre, que complètent Jordan, New Balance, Timberland, Converse, Lacoste), sans brouiller l’unité du concept et tout en facilitant la circulation dans le magasin. De nouveaux mobiliers centraux favorisent la mise en scène et le mix and match des chaussures et du textile. L’enseigne présente un millier de références en chaussures, dont certaines exclusives, ainsi que du textile et une vaste gamme d’accessoires (du lacet à la casquette) qui représente 5 % de l’offre et du chiffre d’affaires. Au cœur du point de vente, un espace permet à Courir de prendre la parole et de présenter l’actualité et les dernières tendances. Le magasin intègre un miroir interactif et un panneau baptisé Selfeet où les client(e)s peuvent partager leurs humeurs sur support électronique.

Faire rêver les 15-25 ans

Selon Julie Karsenti, une ex du Boston Consulting Group et du Groupe Casino, nommée directrice marketing et e-Commerce de Courir au lancement du projet de refonte du concept, il y a un an,


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

illustration-jordan-brandLe quartier de la Bastille, dans la capitale française, va accueillir le premier  magasin Jordan Brand  d’Europe. Son ouverture aura lieu le 24 novembre 2016.

Après les Etats-Unis, Toronto ou Hong Kong, le jumpman s’invite à Paris. Appelée Jordan Bastille, la boutique se situera au 12 rue du Faubourg Saint-Antoine (12ème) et s’étalera sur 290 m2 répartis sur deux niveaux. Issu d’un partenariat avec Foot Locker qui en assurera la partie commerciale, ce nouveau magasin s’affiche comme la nouvelle place forte des fans de basketball et plus généralement de sneakers. Afin d’attirer du monde autour du lancement de ce point de vente, de nombreux modèles iconiques de la marque Jordan seront disponibles exclusivement au sein du Jordan Bastille, et uniquement les premiers jours qui suivront l’ouverture. Le magasin proposera un service de personnalisation des produits. Un compte Instagram permet de suivre l’actualité de ce nouveau point de vente. Le développement de flagships à l’échelle internationale est une façon pour Nike de diversifier ses sources de revenus afin d’atteindre, d’ici à 2020, un chiffre d’affaires record de 4,5 milliards de dollars.

photo-exterieur-boutique

L’entreprise 1Bag1Match, spécialisée dans la transformation de maillots de sport en sacs et autres accessoires, a inauguré le 20 octobre 2016 une nouvelle boutique au 93 rue des Moines à Paris 17è. L’ouverture de cette surface de 65 m2 accompagne la croissance de l’entreprise.

Ces nouveaux locaux, qui remplacent des précédents installés au Châtelet, regroupent une surface de vente où sont exposés les différents produits de la marque (dont la nouvelle collection de sacs premiums créés à partir de maillots de légende), un atelier de production pour les commandes au détail et une zone administrative et de stockage.

Chiffre d’affaires de 250 000 €

Après avoir dépassé les 100 000 € de chiffre d’affaires en 2015, 1Bag1Match devrait atteindre 250 000 € cette année. Pour l’année 2017, l’entreprise a pour objectif de


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Run&BikeLe week-end du 3 et 4 septembre, le Décathlon Paris-Cnit de La Défense organise un “kilomètre solidaire” pour se préparer avant la Run&Bike Solidaire 2016.

La Run&Bike, qui se déroulera le dimanche 18 septembre, est parrainée cette année par Marie-José Pérec et Thomas Sotto. Créée et co-organisée par la Fondation d’entreprise FDJ et les Étoiles du Sport il y a 3 ans, cette course est un rendez-vous running original par sa dimension solidaire.

Soutien financier à l’inscription en club de sport

Son objectif est simple : collecter des fonds pour le Secours populaire français sur le principe d’1 km parcouru égale 1 € reversé par la Fondation FDJ.  Les 3 et 4 septembre prochains, le magasin Decathlon Paris-Cnit La Défense permet à tous de participer au “Km Solidaire”. Pendant tout le week-end de 9h30 à 20h00, des tapis de course et des vélos trainer sont à disposition de tous pour convertir les kilomètres parcourus en euros au profit du Secours populaire français.

Le 18 septembre, tout le monde peut participer à la Run&Bike Solidaire et différentes distances sont mises en place. Grâce à la mobilisation des participants, la Run&Bike Solidaire convertit les kilomètres en euros au profit du Secours populaire français pour permettre à des jeunes qui n’ont pas les moyens de s’inscrire dans un club de sport de pratiquer la discipline de leur choix. Avec 2 000 participants, 16 000 € ont été reversés lors de l’édition 2015.