Alors qu’on pensait que le fabricant allemand de vélos Mifa déposerait un dossier de reprise, celui-ci ne figure plus parmi les prétendants. En revanche, deux autres dossiers ont bel et bien été déposés, avant l’échéance du 30 janvier fixée par le tribunal de commerce de Troyes. Contre-enquête de Filière Sport.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :