Florian Palluel (Picture) reçoit le French outdoor award sur le Camp de Base de l’Ispo

Première veste de ski et outdoor technique tricotée à partir de fils polyester recyclés certifiés Bluesign, l’Iceland knit lab jacket a obtenu un Ispo Award “Gold” et reçu ce lundi 6 février de Sporaltec un French outdoor award, remis sur le Camp de Base français en partenariat avec Filièresport.

La Iceland ProKnit Jacket est la première veste dédiée à la pratique du ski, du snowboard, et de l’outdoor à être tricotée et non pas tissée. Picture entend en effet apporter la technologie du tricotage, omniprésente dans la chaussure de running, au sein de l’univers outdoor. Brevetée par Picture, la technologie ProKnit Serie cumule


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

LOGO PICTUREEn partenariat avec l’entreprise Wood Stock Création qui installe les boîtes qui accueilleront les produits à recycler (Recycling Bin), Picture offre une deuxième vie aux vieux vêtements, sacs, planches de skateboards et autres accessoires.

Le Picture recycling program, lancé par la marque éponyme, a pour but de limiter la quantité de déchets jetés (incinérés ou enterrés) en offrant une solution de recyclage et de réutilisation pour tous les produits textiles.

Les vêtements, bonnets, casquettes mais aussi les sacs et planches de skateboards sont récoltés dans des boites (recycling bin), construites par l’entreprise Woodstock Création à partir de matériaux recyclés, et présentes dans les magasins partenaires du programme de recyclage. Les produits en bon état sont donnés à des associations caritatives, les autres sont recyclés et transformés en isolant, vestes, trousses ou pochettes.

Ce programme s’inscrit dans la démarche éco-responsable de la marque qui a fait du respect de l’environnement un axe majeur de sa stratégie depuis sa création en 2008.

Défilé Asap 2013

Défilé Asap 2013

Si les intempéries ont quelque peu perturbé la circulation lors de la 4ème édition  du salon ASAP, le bilan n’en reste pas moins satisfaisant.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :