Puma affiche une augmentation de 15,8 % de ses ventes au premier semestre 2017, à 1,97 millions d’euros, et multiplie par deux son résultat opérationnel Ebit (114 M€ contre 53 M€ au premier semestre 2017).  (suite…)

La station de l'Alpe d'Huez (Isère) a pu ouvrir de manière anticipée le week-ennd du 16 novembre.

La station de l’Alpe d’Huez (Isère) a pu ouvrir de manière anticipée le week-ennd du 16 novembre.

A moins d’un mois des fêtes de  fin d’année, les professionnels de la montagne font état de perspectives prometteuses pour la saison d’hiver 2013-2014.

Alors que les premières stations de montagne ont pu ouvrir avant l’heure, les professionnels affichent leur optimisme pour les vacances de Noël. Les taux de réservation sont en effet très satisfaisants dans les Alpes du Nord (80 %), les Alpes du Sud (85 %) et les Vosges (88 %) où, pour la première fois en 20 ans, une station a pu ouvrir en novembre, en l’occurrence celle du Lac Blanc, qui ouvre ce vendredi 29. L’engouement pour les stations de basse altitude se confirme (630 m à 1 250 m), avec des taux de 85 %, contre 73 % pour les plus élevées (1 700 m à 2 600 m).

Affluence pour le Nouvel An

La semaine du nouvel an apparaît davantage réservée (taux prévisionnels supérieurs à 80 %), avec une progression de 10 % des réservations de séjours en stations d’altitude par rapport à l’an dernier, selon le cabinet Comète. Toutefois, la semaine de Noël affiche un recul de 4 %.

Pour l’intervacances (6 janvier au 15 février 2014), les niveaux de réservation sont assez satisfaisants dans les Alpes du Nord (43 %), les Alpes du Sud (63 %) et les stations vosgiennes (49 %). A noter que cette période ne bénéficie pas cette année de la manne des clientèles belge, britannique et néerlandaise sur la semaine précédent les vacances d’hiver françaises. A l’inverse, les vacances allemandes et autrichiennes permettent à la semaine de 1er au 8 février d’afficher les meilleurs taux de réservation de la période.

Prévisions en dents de scie pour les vacances d’hiver

Pour les vacances d’hiver, les niveaux de réservation sont estimés assez satisfaisants dans les Alpes du Nord (63 %), les Alpes du Sud (73 %) et les Vosges (71 %), avec des variations selon l’altitude (55 % à 71 %) et la capacité en lits des stations (61 à 64 %).

Exception faite des Vosges, la troisième semaine des vacances d’hiver (du 1er au 8 mars 2014), qui est commune aux zones B et C françaises et aux Belges, est la plus réservée : + 30 % de séjours prévisionnels avec des taux d’occupations compris entre 73 % et 91 % (selon la capacité en lit) et 62 % et 84 % (selon l’altitude). Mais c’est au détriment des trois autres semaines de la période, qui affichent des baisses en termes de séjours comprises entre 5 % et 15 %.

Nike_Swoosh_Logo_Orange_originalAu cours d’une réunion d’investisseurs à son siège de Beaverton (Etats-Unis), la marque au swoosh a annoncé un objectif d’atteindre 36 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur son année fiscale 2017 et confirmé qu’il atteindrait le haut de la fourchette prévue pour 2015, c’est-à-dire 30 milliards $.

La marque Nike sera la principale contributrice, avec 10 Mds $ de revenus supplémentaires en 2017, portés par le vêtement, les articles pour femme et l’e-commerce. La croissance annuelle moyenne sera à un chiffre sur les marchés mûrs comme l’Europe occidentale, qui atteindrait 6 Mds $ de chiffre d’affaires en 2017. Les ventes directes au consommateur (outlet et e-commerce) de la marque atteindront l’objectif de 5 Md$ en 2015, un an plus tôt que prévu. La vente directe en ligne sera le principal vecteur de croissance au cours des quatre prochaines années, avec un objectif de 2 Mds $. Les ventes de Converse devraient atteindre 3 Mds $ fin 2017.