La marque aux trois bandes a annoncé la création d’un prototype de chaussure de running dont la semelle intermédiaire est réalisée grâce à une imprimante en trois dimensions,  la Futurecraft 3D.

L’impression 3D de la semelle permet  d’offrir au coureur un produit personnalisable, qui pourra ainsi définir les besoins en amorti de chaque pied. Un scanner réalise une copie conforme et souple du pied, épousant ses contours et ses points de pression afin de pouvoir créer la chaussure idéale.

Un programme au long cours

Futurecraft 3D sera réalisé dans le cadre d’un partenariat ouvert avec Materialise, société pionnière et spécialiste de l’impression 3D. A terme, Adidas espère pouvoir fabriquer une chaussure selon les exigeances du client directement en magasin après quelques tests. Au cours des six prochains mois d’autres innovations annoncées comme “révolutionnaires” seront développées dans le cadre du programme Futurecraft d’Adidas.

 adidas