Après sept ans d’absence, Intersport revient en télévision et à la publicité d’image avec un film et un slogan exprimant sa nouvelle « plateforme de marque » : « Le sport, la plus belle des rencontres ».

Le spot TV vient d’être dévoilé sur les réseaux sociaux de l’enseigne de magasins de sport et sera relayé par une centaine de « micro influenceurs » avant d’être diffusé en télévision sur TF1 ce jeudi 6 septembre 2018 à 20h30, avant le match de football France-Allemagne.

Une première vague de 1 700 spots

La campagne se poursuivra pendant tout le mois de septembre, dans une première vague qui verra la diffusion de 1 700 spots, avec pour objectif d’atteindre une pression GRP de 465 (nombre de contacts avec la cible pour 100 individus). Décliné en trois versions (1 mn 40 en télévision, 2 mn 20 et 6 s pour les réseaux sociaux), le film est un « feel good movie » (un « film qui fait du bien »), explique Pierrette Diaz, directrice de création de l’agence Marystone, qui a mis en place la nouvelle stratégie de communication du groupement. Tourné à Paris (pour délivrer une image urbaine) par le réalisateur Vincent Lobelle et mis en musique par le studio Schmooze, il montre dans un style très cinématographique le parcours d’une jeune femme ordinaire qui se met à la course à pied après un coup de foudre pour le coach d’un groupe de runners croisé sur le chemin du boulot… et qu’elle finira par dépasser !

« Devenir l’enseigne la plus proche des Français »


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

La nouvelle campagne oppose les deux mondes, celui d’aujourd’hui et le cauchemar à venir sans changement de nos modes de production et de consommation.

« Dans quel monde veux-tu vivre? C’est entre tes mains » Avec sa nouvelle campagne publicitaire où s’interpénètrent images bucoliques et pollution, présentée au salon OutDoor de Friedrichshafen, le fabricant de membranes imperméables et respirantes sans fluorocarbones Sympatex (qui compte parmi les premiers lauréats des Ecosport Awards) appelle à un changement dans les modes de consommation et de production des articles textiles, afin de préserver les ressources en eau et réduire les émissions de gaz carbonique.

Quatre-vingt milliards de vêtements sont achetés tous les ans dans le monde, deux fois plus qu’il y  a quinze ans auparavant. Vingt-trois milliards de paires de chaussures sont fabriquées annuellement. D’ici 2050, il pourrait y avoir plus de plastique que de poissons dans les océans… Avec ces informations choc et l’appel «Fais un choix conscient lors de tes achats et change le cours du monde», la nouvelle campagne publicitaire de Sympatex vise à sensibiliser, informer et réveiller le secteur de l’équipement de la personne. Lancée lors du salon OutDoor de Friedrichshafen, elle sera largement diffusée au niveau international dans la presse grand public et spécialisée.

Atteindre la neutralité climatique

Avec cette campagne, la marque entend faire prendre conscience au consommateur qu’il a d’ores et déjà le choix. En effet, les techniques permettant de fabriquer des vêtements et chaussures neutres en carbone, recyclées et respectueuses de l’environnement sont au point. Sympatex l’a expérimenté l’année dernière dans le cadre de projets de fabrication de vêtements et chaussures respectueux de l’environnement. « Si nous ne faisons rien, le réchauffement climatique atteindra 4,5°C en 2100 or nous avons besoin de réduire nos émissions de 80 % pour réduire le réchauffement de 2°C, expliquait en substance Rüdiger Fox, PDG de Sympatex Technologies GmbH, lors d’une conférence au salon OutDoor de Friedrichshafen. Ce sont aujourd’hui les secteurs les plus évidents, comme la logistique et les transports, qui sont le plus avancés en matière de « décarbonation » mais dans la fabrication d’une veste par exemple, le transport génère moins de 1 % des émissions de carbone. Ces dernières sont principalement issues des matériaux utilisés. Selon nos calculs, le coût supplémentaire pour décarboner la production textile n’est que de 3,5 %. Nous pouvons atteindre la neutralité climatique grâce à l’écoconception et à la mise en place de mécanismes de compensation. Mais il faudra que la profession toute entière se mobilise et se dote de nouveaux outils de mesure ». Développé par la Sustainable Apparel Coalition, le Higg Index, qui mesure l’impact environnemental des produits de textile-habillement et chaussure, ne fait en effet pas encore la différence entre vêtements réalisés avec des matières premières vierges ou recyclées.

 

 

Arena lance sa nouvelle campagne de communication « I am water ». De juin à septembre, l’équipementier sportif italien mettra en ligne une série de portraits de nageurs sur un site internet événementiel dédié. (suite…)

Le Tour de France lance cette année une campagne de communication invitant chacune et chacun à enfourcher son vélo plutôt pour les déplacements quotidiens.

Quatre clips, régulièrement diffusés sur les antennes de France Télévisions depuis le Paris-Roubaix, mettent l’accent sur les bénéfices du vélo dans de multiples domaines, illustrés par des scènes de la vie quotidienne. Chaque film se conclut par le slogan : « Vivre à vélo, on a tout à gagner ! ». L’initiative sera également relayée en radio, dans la presse écrite et en format web.

La “Rentrée électrique” des magasins Culture Vélo, une action commerciale nationale sur le vélo à assistance électrique (VAE) réalisée chaque année en septembre, prend une ampleur nouvelle cette année. Elle est en effet appuyée par une campagne de publicité radio sur France Inter.

Depuis ce matin, un message est diffusé à deux reprises aux heures de grande écoute, lors de la Matinale et en soirée autour de 18 heures. Soit au total une quinzaine de spots diffusés pendant la première semaine de l’opération. “L’objectif est de toucher les cibles de nouveaux pratiquants qui ne fréquentent pas les médias classiques consacrés aux vélos sportifs traditionnels“, explique Gregory Gesret, directeur de la communication de l’enseigne. “Aujourd’hui sensibles aux problèmes de mobilité et d’environnement, les auditeurs de France Inter ont toujours été précurseurs en matière de nouveaux comportements d’achat. Leurs capacités de consommation et de prescription sont élevées“.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

logo adidasAdidas a annoncé aujourd’hui un nouveau partenariat avec l’agence californienne 72andSunny, qui devient sa principale agence créative mondiale pour le sport, responsable des campagnes mondiales de la marque. Priorités stratégiques : le football, le running, le basket-ball et la femme.

Adidas débutera immédiatement sa collaboration avec 72andSunny par le biais de leurs bureaux de Los Angeles et d’Amsterdam. A ses cotés, la marque allemande conservera son partenariat à long terme avec Carat/Aegis en tant qu’agence média internationale, tandis que Johannes Leonardo, à New York, continuera à être l’agence créative principale pour Originals. 72anssunny a été désignée comme l’une des « Entreprises les plus innovantes en 2015 » par Fast Company’s.

Le groupe AB lancera le 2 février prochain un nouvelle chaîne consacrée aux sports outdoor, Trek. La grille des programmes, dévoilée hier au Grand Rex de Paris avant l’ouverture de l’European Outdoor Film Tour, déclinera toutes les pratiques : vélo, sports extrêmes, running, ski et snowboard, expéditions, surf, escalade, défis sportifs et même TV réalité… Avec un thème par soirée. Trek diffusera également un magazine d’actualités hebdomadaire et s’associera à des compétitions sportives. Le programme sera disponible chez la plupart des opérateurs internet (Bouygues Telecom, Free, Numericable, Orange, SFR…).

Les dépenses publicitaires brutes* des enseignes de sport ont augmenté de 15,6 % en 2013 par rapport à 2012, à 157,5 millions d’euros, tandis que celles des marques de fabricants étaient en recul de 24,6 %, selon le bilan établi par Kantar Média, dans un marché publicitaire total (28,4 milliards d’euros) peu dynamique en 2013 (+ 2,5 %).


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Rossignol pub Band of Heroes @François RousseauLa marque de produits de sports d’hiver a dévoilé samedi 14 décembre à Val d’Isère, à l’occasion du Critérium de la Première Neige, sa prochaine campagne de communication de course pour les quatre années à venir. 

L’élément central de cette communication est une photographie regroupant 23 héros et 5 générations de sportifs à ses couleurs. Objectif : partager l’engagement «passionné et historique » de la marque pour la compétition et mettre en avant ses collections textiles, dont le développement est un axe stratégique de la marque.

Parmi la « Bande de Héros » réunie par Rossignol, figurent un vétéran comme Roland Collombin (vice-champion olympique de descente à Sapporo en 1972) ou la championne du monde de descente 2013 à Schladming Marion Rolland, mais aussi des jeunes à l’avenir prometteur comme Emile Allais-Pallandre. La photo de groupe et des portraits individuels, réalisées sur la Face de Bellevarde à Val d’Isère, ainsi qu’une série de vidéos de témoignages de champions seront principalement utilisés pour une communication sur les réseaux sociaux. L’image symbolique servira de socle à la stratégie qui sera développée autour de la future gamme Hero qui sera présentée fin janvier à Kitzbühel.

 

Ce samedi 17 août 2013, les magasins Sport 2000 émettront le premier spot publicitaire illustrant le nouveau positionnement de l’enseigne. Comme annoncé en juin dernier, elle y donne la parole à  Raymond Domenech… dans un spot que Filière Sport vous permet d’écouter en avant-première : pour écouter les spot cliquez ici (spot générique) et là (spot de rentrée des classes).

Pour écouter le spot cliquez-ici

Réalisée avec Yannick Morat, président de la coopérative Sport 2000, l’annonce que nous diffusons est un spot “générique” destiné au web et aux magasins. En radio, trois à quatre adhérents de régions différentes seront interrogés à chaque opération par Raymond Domenech. L’enseigne a fait un appel à candidature interne qui, explique Nathalie Caron, directrice marketing, “a suscité pas mal d’adhésion de la part du réseau“. Michel Sorin, d’Eragny (95), Daniel Bixel, d’Altkirch (68), Pierre Chaniot de Saint-Maxime (83) et Thierry Lavigne de Ribérac (24), sont les premiers à répondre  sur les ondes à Raymond Domenech, qui leur demande comment ils réagissent aux critiques…

Opération bons d’achat pour la rentrée

La campagne de rentrée des classes est l’occasion pour Sport 2000 de lancer son nouveau feuilleton publicitaire, bâti autour de “l’histoire de deux sélectionneurs qui se rencontrent” : Sport 2000, qui se définit désormais comme un “sélectionneur de marques”, et l’ancien sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech. Dans chaque spot, ce dernier donnera la parole à un adhérent de Sport 2000 (qui est une coopérative de détaillants).

Conçue par l’agence Business, la campagne a également été l’occasion pour l’enseigne de moderniser son identité graphique, avec notamment l’apparition du nouveau slogan, “Aux Marques Citoyens”, sur les visuels qui seront affichés en magasins. A noter que cette mise en avant des marques n’empêche pas l’enseigne de soigner son accessibilité prix tout en encourageant la création de trafic : l’opération de rentrée de Sport 2000 offre le remboursement de 50 % des achats textiles juniors réalisés sous dorme de deux bons d’achats.

La marque de tennis rompt avec les codes bien sages du tennis pour filer la métaphore guerrière. Osé.

Nadal muni d’une raquette lance-flamme, Tsonga équipé d’une balle géante bombe, Li Na qui brandit une raquette katana ou encore Samantha Stosur qui menace avec une raquette fléau : voici le contenu pour le moins décalé de la nouvelle campagne de communication de Babolat (cf. visuel en bas de la page). La stratégie ? Dépoussiérer les codes conventionnels du tennis en flirtant avec le vocabulaire du sport, qui recycle volontiers le vocabulaire militaire, et se positionner comme une marque décalée, jeune, combative et transgressive.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

A l’occasion du tournoi des VI Nations, Adidas dévoilera sa nouvelle campagne publicitaire « all bleus ». Visible en télévision du 3 février au 9 mars (formats 30 et 45 secondes), sur internet et dans de nombreux points de vente, cette campagne met en scène les joueurs du XV de France et des vedettes du sport français.

Dans ce spot, les joueurs du XV de France partent à la recherche du simulateur de mêlée, échappé du centre d’entraînement de Marcoussis. Avec le soutien de toute l’équipe et du public présent, les « costauds » vont dompter la machine, échouée dans un parc. « Cela fait plus de 10 ans qu’adidas n’avait pas réalisé de spot publicitaire autour d’une équipe nationale, il s’agit d’une des trois campagnes de marque en 2013 par les investissements » a commenté, dans un communiqué, Guillaume de Monplanet, Directeur de la marque Adidas en France. Centrée sur l’effort collectif, Adidas veut ainsi montrer qu’elle accompagne l’héroïsme des athlètes.