FPSSuite à la publication du rapport Bailly sur l’ouverture des commerces le dimanche, Pierre Gogin, président délégué de la FPS, qui regroupe les marques et enseignes de sport, rappelle que la Fédération a été auditionnée le 13 novembre 2013 et « constate à la lecture du rapport que la FPS a été entendue sur l’essentiel. » 

Trois conclusions du rapport lui semblent importantes : « la constatation que les dérogations sectorielles, du fait de la porosité des secteurs, ne mènent qu’à une impasse et à des ruptures de concurrence ; le passage qui sera apprécié de 5 à 12 dimanches par an, dont 5 sous forme d’un droit de tirage du commerçant ; et, sur les zones touristiques, la nécessaire souplesse à maintenir en matière de compensation au travail du dimanche. Pour nous, un commerce en station de montagne n’a rien à voir avec une grande surface sur les Champs Elysées. » 

Il ne s’agit toutefois, « que d’un rapport et de préconisations, souligne Pierre Gogin. Nous allons donc rester très attentifs à l’action gouvernementale, d’une part à court terme dans la prise d’un décret d’apaisement de la crise dans le secteur du bricolage, et d’autre part dans le cadre du débat législatif à venir sur les zones touristiques. » Le rapport Bailly doit en effet déboucher sur un projet de loi dont l’adoption est prévue pour 2014.