La marque spécialisée en équipement de randonnée du Groupe Decathlon a décidé d’appliquer une garantie de 10 ans sur l’ensemble de ses sacs à dos. 

Cet engagement, vise à rassurer les consommateurs sur la qualité de ses produits, est applicable à toute la gamme de sacs, y compris les modèles premiers prix à 2,99 €. Quechua propose une réparation dans des ateliers régionaux. Si l’usure est trop importante, le sac est immédiatement changé contre un modèle similaire neuf. Un engagement de durabilité que peu de marques affichent, même si certaines d’entre elles en offrent plus : Eastpak présente une garantie de 30 ans et Patagonia répare ou remplace ses produits pendant 100 ans !

 

aptonia-presse-22Depuis la modeste salle de réunion où ils furent créés en 2005 au siège du groupe, à Villeneuve d’Ascq (59), les Innovation Awards Decathlon ont bien grandi. Jeudi 8 octobre 2015 au soir, l’événement a réuni un zénith de 3 600 places – celui de Lille – et rassemblé de par le monde plus de 60 000 internautes qui ont suivi en direct le vote et la cérémonie – un véritable show – de ces prix distinguant les nouveaux produits des “Marques Passion” (marques propres) de Decathlon.

Le grand vainqueur de l’édition 2015 est Aptonia, la marque de nutrition sportive de Decathlon, avec sa gourde «  double use system », qui permet « de changer de boisson sans changer de bidon ». Pour l’utilisateur, le procédé est extrêmement simple. « Lorsque le bouchon est repoussé, vous choisissez l’eau, explique le designer Johann Guerizec. Lorsque vous le tirez, vous avez une boisson sport, grâce à la dosette installée à l’intérieur du bidon. Mais ce n’est pas tout, en mode sport, juste en tournant le bouchon, vous choisissez entre trois niveaux de dosages, du peu sucré au très sucré ». Les dosettes, d’une contenance de 600 ml, installées à l’intérieur du bidon, ne sont pas en contact avec le bouchon. Le bidon sera disponible en magasin au printemps 2016 au prix de 7, 99 € et les dosettes (parfums orange et fruits rouges et bientôt citron) vendues par 6 à 0,80 € l’unité. Cerise sur le gâteau, les dosettes d’Aptonia pour boissons isotoniques sont réutilisables et rechargeables pour tous types de boisson ! De même, le système peut-il être installé sur les poches à eau. Si l’idée à séduit, c’est qu’elle est à même de simplifier la vie du cycliste, du coureur à pied, du randonneur, voire  du « petit dernier » qui n’aura plus besoin de deux « gourdes » pour partir en colonie… Le système breveté, est exclusif à. Aptonia. Cela méritait bien la première marche du podium des Innovation Awards.

  • quechua-presse-3
    EGALEMENT SUR LE PODIUM
    : sur les dix innovations présentées,
    la tente Fresh and Black de Quechuadotée d’un tissu occultant et réfléchissant pour limiter l’échauffement de son espace intérieur, occupe la deuxième place du podium. Les lunettes Nabaiji Selfit, avec verres interchangeables, arrivent en troisième position.nabaiji-presse-4

Hervé Leroy, à Lille

Le 5 décembre prochain, Quechua lancera son premier smartphone dédié à la randonnée en montagne, le Quechua Phone. En partenariat avec Géonaute, autre marque de la holding Oxylane, et l’industriel français Archos, le smartphone est le fruit d’un an et demi de tests et recherches dans les laboratoires de la marque.

QUECHUA PHONE mountainproofVendu 229,90 euros dans seulement 270 magasins du réseau Oxylane, dans huit pays européens (France, Allemagne, Grande Bretagne, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Italie et Portugal), le Quechua phone 5 se veut surtout pratique, pour une utilisation extrême, aussi bien sous la pluie que dans des conditions de fortes chaleurs.

Ainsi, le téléphone possède un écran 5 pouces rétro-éclairé lisible au soleil, un altimètre intégré et une coque étanche, renforcée d’une plaque en métal pour résister aux chocs. Selon la marque, son appareil résiste aux éclaboussures d’eau, à la poussière, à la neige ainsi qu’à la boue. Mais sa grande force réside surtout dans sa batterie longue durée qui assure une grande autonomie à l’appareil. Des atouts qui le rendent toutefois un peu lourd, par rapport aux smartphones haut de gamme mis actuellement sur le marché. Un inconvénient sur lequel les chercheurs en R&D de la marque travaillent mais leur principal souci reste de proposer un appareil à moins de 350 euros. « Nous ne nous lançons pas sur le marché des smartphones citadins, très pointus, où la concurrence est déjà très forte. Il n’est pas question de vouloir se frotter à Samsung ou Apple ou de proposer un appareil incassable comme Caterpillar, à destination des ouvriers de chantiers », prévient Christian Ollier, directeur de Quechua.

Applications dédiées

« Selon nos estimations, 75% des randonneurs partent en montagne avec un smartphone. Nous restons donc sur un marché de niche, pour répondre aux besoins de cette population ». Ainsi, une trentaine d’applications intégrées (altimètre baromètre, stations de ski, reconnaissances des plantes, etc.) sont intégrées au téléphone.

Quechua Guide, une application en téléchargement gratuite devrait également être bientôt proposée aux internautes. Cartes ou encore informations pratiques pour la préparation à la randonnée, l’application veut accompagner le randonneur avant, pendant et après sa sortie. Elle sera également disponible sur tout autre appareil sous Android, et sur Iphone.

Innovations à suivre

Dans un marché où le textile domine encore (il représente 42% de l’activité de la marque, contre 25% pour la chaussure et 33% pour le matériel), le smartphone permettra également de lisser les ventes de la marque Oxylane et de s’affranchir un peu plus de la météo, contrainte essentielle des ventes de produits outdoor. Même si Quechua veut rester discrète sur ses projets futurs, une amélioration de ce premier modèle de téléphone est déjà dans les cartons. « Le modèle est flexible et devra évoluer en fonction des demandes des clients. Nous pensons par exemple à intégrer la 4G » avance Jean-Charles Laugt, directeur innovation de Quechua. La marque a d’ores et déjà laissé entendre qu’une tablette était à l’étude pour l’année prochaine.

Joël Clergiot