REDISPORTA la veille de son Comité de Direction, la société REDIsport, en charge de l’automatisation des échanges commerciaux (EDI) au sein du secteur sport, livre des dernières statistiques qui démontrent un réel dynamisme au sein du TOP 5 de ses distributeurs et fournisseurs révélé à cette occasion.

Sur les dix premiers mois de l’année 2015


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Synergie 73Depuis 1990, Synergie 73 conçoit à Albertville des solutions informatiques exclusivement pour les magasins de sports d’hiver, avec un produit phare, le logiciel Skilou. L’entreprise a notamment développé un système de Cloud, permettant la gestion multimagasins en temps réel et les échanges informatiques avec les fournisseurs, en direct ou via la plateforme Redisport.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

logo_redisportLa plateforme d’échange de données informatique Redisport s’est rapprochée des principaux éditeurs de logiciels de commerce sport dans le but de faciliter son utilisation par les détaillants.

Des contrats de collaboration ont été signés avec les sociétés Cilea et Synergie 73. Dès janvier 2014, ces SSII pourront bénéficier d’un agrément Redisport complétant ainsi leurs solutions informatiques existantes (gestion des stocks, location, comptabilité…) par un accès à l’automatisation des échanges (EDI).

Columbia rejoint la plateforme

Après le groupe Amer Sports en avril, les sociétés Planet Fun et Aqualung cet été, l’entreprise Columbia Sportswear qui vient d’ouvrir un compte sur la plate-forme. A ce jour, Redisport compte 22 entreprises abonnées et 31 marques ou entités connectées. Quant aux flux échangés (factures, catalogues, commandes, rapports d’inventaires et rapports de ventes), ils sont en hausse de 10% sur un an depuis le début 2013.

Redisport270613Ils étaient encore 32, ce jeudi matin 27 juin à Paris pour parler de l’avenir du secteur sport et de sa modernisation. Les patrons et représentants des principales marques et enseignes de sport (*) ont pu faire un nouveau point sur l’avancement des travaux collaboratifs ECR Sport et l’activité de la plate-forme automatisée REDISport.

Grâce à l’adhésion d’ECR Sport à ECR France, le chantier « indicateurs partagés » rendra ses premiers délivrables dès le mois d’octobre prochain. Côté automatisation des échanges, l’assemblée s’est félicitée d’une augmentation significative des flux depuis 6 mois : 30 % d’abonnés en plus, doublement des catalogues téléchargés et 6 fois plus de commandes échangées pour un total de 38 000 messages sur les 12 derniers mois. Enfin, l’arrivée d’une dizaine de nouveaux abonnés sur la plate-forme a été programmée pour la fin de l’année.

Quelques réactions prises à chaud par l’équipe de Filièresport à la sortie de la réunion :

Alain Pourcelot, Adidas (abonné REDISport) : « Le projet avance de façon concrète et je m’en réjouis. Je tiens sincèrement à féliciter tous les acteurs qui contribuent à cet avancement ».

Stéphane Grimault, Groupe Royer (pas encore abonné) : « Nous partageons la vision du projet. Chez nous, il n’y a plus qu’à desserrer le frein à main pour la mise en œuvre concrète ».

François Bouche, Intersport (abonné) : « Les fondamentaux sont présents, la dynamique est bonne, l’outil est en ordre de marche. Je souhaite maintenant que la montée en charge se fasse vite. »

Eric Dexperts Lestapis, Na Pali Quiksilver (pas encore abonné) : «  Cette réunion m’a permis d’avoir une bonne vision de l’initiative et le témoignage d’autres marques abonnées est un bon élément pour nous pour aller de l’avant. »

Fabien Ratisseau, Nike (abonné) : « Une grosse énergie se dégage du projet au sein d’un secteur qui conserve une belle marge de progression. »

François Benaben, Skis Rossignol (pas encore abonné) : « J’ai apprécié cette rencontre. REDISport est l’avenir du secteur. Il faut y aller. Une fois hiérarchisées nos priorités, à nous de mobiliser les ressources en interne. »

Yannick Morat, Sport 2000 (abonné) : « Nous attendons maintenant l’arrivée de nouveaux fournisseurs sur REDISport. On est tous convaincu de l’intérêt de l’outil et plus on sera nombreux, plus il sera efficace. »

* Adidas, Asics, Babolat, Columbia, Groupe Go Sport, Groupe Royer, Head, Intersport, Kappa, Le Coq Sportif, Mizuno, Nike, Puma, Na Pali Quiksilver, Skis Rossignol, Sport2000, The North Face.

logo_redisportRedisport, la plate-forme d’échange de données informatiques du secteur sport compte trois nouveaux adhérents : le groupe Amer Sports (Salomon, Wilson…), le fabricant d’articles de surf Protest et le fabricant de vélos Montana Bike. Redisport compte désormais 20 abonnés.

Depuis le 17 avril 2013, Patrice Hournon conseille Redisport, la plate-forme électronique du secteur sport.

En contrat jusque mi-juillet, Patrice Hournon collaborera avec Xavier Besson sur la commercialisation de la plate-forme et animera le groupe de travail « catalogue et commandes », en charge de promouvoir la généralisation de l’utilisation du catalogue Redisport auprès de ses adhérents.Ancien directeur des achats Sport 2000, Patrice Hournon a fondé The Retail Bar Consulting avec lequel il intervient pour Twinner. Sa collaboration chez Redisport intervient après le départ de Jean-François Rey, qui rejoint le groupe Kiabi.

 

Jean-François Rey, 49 ans, est nommé responsable du développement de Redisport, la plateforme d’échange de données informatisées du secteur sport. Sa principale mission sera d’augmenter le nombre d’abonnés à cette dernière. Jean-François Rey a exercé précédemment exercé la fonction chef de projet chaîne d’approvisionnement chez Oxylane pendant 8 ans puis celle de supply chain manager chez Le Coq Sportif pendant deux ans.