L’équipementier américain Nike a publié mardi ses résultats annuels et trimestriels. Le chiffre d’affaires a progressé de 6 %, à 32,38 milliards de dollars lors de l’exercice décalé 2016 clos fin mai, le bénéfice net est en augmentation de 15 %, à 3,8 milliards de $. Au quatrième trimestre, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 8,24 milliards de chiffre d’affaires (+6%) et un résultat net de 846 millions de $ (-2%).

Malgré une hausse de son bénéfice annuel, donc, ces chiffres se sont avérés être inférieurs aux attentes. En effet, les spécialistes et les marchés s’attendaient à 32,43 milliards de dollars. De même pour le dernier trimestre 8,28 milliards avaient été anticipés, bien que les 8,24 milliards reste un très bon chiffre.

Nike, leader du marché, perd néanmoins du terrain face à ses concurrents Under Armour et New Balance, notamment en LOGO NIKEAmérique du Nord. Dans le football, les ambitions de la marque sont également surclassées par Adidas, qui a annoncé la semaine dernière s’attendre à un chiffre d’affaires record de 2,5 milliards d’euros (+12 %) cette année. Nike a de son côté enregistré des ventes de 2,14 milliards de dollars dans le football lors de son dernier exercice fiscal (-5 % sur un an).

Ces nouvelles tendances vont rendre plus difficiles les objectifs financiers de Nike, qui vise des ventes de 50 milliards de dollars à l’horizon 2020.

logo-GO-SportLe groupe Go Sport a publié un résultat net de -17,3 millions d’euros, après – 21,9 M€ en 2012, pour un chiffre d’affaires de 641,9 M€, en baisse de 4,6 % en comparable par rapport à 2012.

Le groupe précise que l’amélioration de son résultat net résulte du produit exceptionnel provenant de la cession en début d’année du droit au bail du magasin Courir des Champs-Elysées, à Paris. Conséquence notamment du recul du chiffre d’affaires, la marge commerciale du groupe s’établit à 259,2 M€, en baisse également par rapport à 2012. Seul point positif, la dette financière nette du groupe est en diminution de 16,1 M€ sur l’année, à 85,7 M€, notamment en raison de ses efforts réalisés sur les stocks. Ces derniers sont en baisse de 19,6 M€ sur l’année, grâce à la maîtrise des engagements chez Go Sport et chez Courir et au bon écoulement des anciennes collections. Ces actions de déstockage ont eu un impact sur le taux de marge commerciale, en diminution de 0,7 point par rapport à 2012.

“Retour aux fondamentaux”

Les difficultés du groupe sont essentiellement dues à celles de Go Sport France (chiffre d’affaires de 413,5 M€), dont le chiffre d’affaires a reculé 7,2 % à parc comparable en 2013. L’enseigne s’est donné un objectif de “retour aux fondamentaux du commerce” qui se traduira en 2014 par un partenariat renforcé avec les marques internationales, notamment sur le plan promotionnel, une plus grande autonomie conférée aux directeurs de magasins, en particulier pour l’adaptation locale de l’offre, la relance du programme de fidélité de l’enseigne, de nouvelles ouvertures en franchise et un plan d’optimisation logistique.

 

 

Sur l’année 2013, le Groupe Go Sport a enregistré un chiffre d’affaires de 641,9 millions d’euros, en baisse de 4,6% à magasins comparables et taux de change constants par rapport à 2012. La baisse limitée du chiffre d’affaires consolidé de Groupe au 4ème trimestre 2013 (-1,7% en comparable par rapport au quatrième trimestre 2012 à 159,6 millions d’euros), n’a pas pu inverser la tendance annuelle. 

(suite…)

QuiksilverQuiksilver a publié un résultat net consolidé  de – 232,6 millions de dollars sur son exercice clos le 31 octobre 2013, contre – 10,6 millions l’année précédente. Le chiffre d’affaires s’établit à 1,81 milliard de dollars, en baisse de 6 % hors effets de change.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :