La marque du groupe Airesis est redevenue bénéficiaire au premier semestre 2018 et annonce une croissance de chiffre d’affaires à deux chiffres pour le second.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Choisi par le Comité directeur de la Fédération française de rugby (FFR) comme équipementier du XV de France et du rugby amateur, le Coq Sportif débutera ce nouveau partenariat en juillet 2018 pour une durée de six ans.

Déjà équipementier de l’équipe de rugby du Racing Metro 92 en Top 14 depuis 2016, le Coq Sportif fait ainsi un deuxième pas au sein du rugby français. Ce développement s’inscrit dans la politique d’augmentation de la visibilité de la marque grâce aux contrats de sponsoring (dans le football, Le Coq sportif est notamment sponsor de l’AS Saint-Etienne et de La Fiorentina). Il accompagne par ailleurs la stratégie industrielle de l’équipementier, qui a achevé l’an dernier son centre de développement textile de Romilly (10), doté d’une capacité de production de prototypes et petites séries, ainsi que de flocage. En 2016, le Coq sportif a réalisé un chiffre d’affaires de 108 millions d’euros, en croissance, mais son Ebitda est resté négatif.

Le coq sportif ouvre une nouvelle page de son histoire dans le rugby puisqu’il devient équipementier du Racing 92. La marque Française fait donc un retour remarqué dans ce sport.

Partenaire de plus d’une vingtaine d’équipes et de nombreux joueurs professionnels par le passé, le Coq Sportif a par exemple équipé le Racing Club de France, le RC Toulon, le FC Lourdes et l’AS Beziers. Egalement équipementier du XV de France en 1975/1976 et de 1979 à 1984, le Coq Sportif a connu la victoire lors des éditions de 1981 et de 1983 du tournoi des V nations, dont un Grand Chelem.

maillot racing Cette année, le coq sportif renoue donc avec le rugby sans que la date de fin de contrat soit annoncée. C’est au côté du Racing 92, dont la marque a déjà été équipementier, que le coq sportif a souhaité faire son retour dans ce sport qui fut clé dans son développement national et international. Le maillot performance du Racing sera disponible à 149€ et la réplique à 89€.

Jamais vraiment éloignée du rugby, avec entre autres Frédéric Michalak en tant qu’ambassadeur depuis 2006, Le Coq sportif prend donc la place de l’équipementier italien Kappa, avec lequel le club Francilien a remporté le Top 14 cette année.

Pièce jointeCompex, la marque  d’électrostimulation, se met au service du rugby en s’associant avec le Rugby Club Toulonnais (RCT). Après s’être développée dans les disciplines d’endurance, Compex s’insère donc dans le rugby auprès du triple champion d’Europe.

Compex développe depuis plus de trente ans des techniques innovantes afin d’accompagner les sportifs dans leurs entraînements. Avec ses électrostimulateurs, la marque sera un complément pour les joueurs du RCT qui cherchent à améliorer leurs performances, leur travail musculaire mais aussi leur récupération d’après match.

À deux journées de la fin du championnat, Toulon lutte encore pour se qualifier en phase finale et aller chercher un 5ème titre de champion de France.

HUNGARIA logo bright white & high risk red

La marque Hungaria, relancée par Pierre Arcens fin 2015, sera l’équipementier du Rugby Club Toulonnais pour les 4 années à venir. Une collaboration qui débutera lors de la saison 2016-2017.

Cette collaboration avec le RCT concrétise un projet de la première heure pour Pierre Arcens, qui était en discussion avec le club depuis le relancement de la marque. De quoi le ravir : « nous avons été extrêmement flattés d’avoir été sélectionnés pour notre service et nos produits, nous sommes également très intéressés par l’engagement dont il va falloir faire preuve quant aux égards de la qualité que ce club réclame. Je suis fier du travail réalisé par l’ensemble de mon équipe depuis seize mois et nous saurons être à la hauteur du prestige de ce club populaire », déclare Pierre Arcens.

Un nouveau partenariat pour la marque donc, qui multiplie ce genre d’initiatives depuis quelques mois. En effet, après avoir fait signer le SLUC Nancy Basket, le Stade de Reims ou encore l’Atlantique Stade Rochelais, elle investi également sur les sports individuels. Hungaria a effectivement annoncé au cours du mois de mars avoir recruté Cyril Benzaquen (double champion du monde et d’Europe de boxe Thaï et de kickboxing) comme ambassadeur.

Mourad Boudjellal (Président du Rugby Club Toulonnais), et Pierre Arcens

Mourad Boudjellal (Président du Rugby Club Toulonnais), et Pierre Arcens

AsicsL’équipementier japonais vient de dévoiler ses résultats 2015 pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Les ventes ont augmenté de 16 % sur l’ensemble de ces marchés. Une croissance tirée par les performances de la marque dans le running, le tennis, le rugby mais également le lifestyle ; Asics ayant relancé sa gamme Tiger l’an passé. 

Après une croissance importante en 2014 (+ 13 %), Asics a de nouveau amélioré ses performances dans la zone EMEA lors de son dernier exercice. Les ventes ont connu une hausse à 3 chiffres sur le marché sud-africain  tandis que la marque  a continué de s’affirmer sur le marché européen avec une croissance supérieure à 10 % dans de nombreux pays (France, Suède, Norvège, Danemark, Pologne, Russie, Espagne, Benelux).

Un développement massif sur le marché du running, du tennis et du rugby


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Kappa UBB

Distribuée en France par la holding Sport Finance (qui gère également les marques Prince, Canterbury et Sergio Tacchini), Kappa restera donc le fournisseur officiel des équipements de match et d’entrainement du club. En 3 ans, elle a réussie à diversifier l’offre merchandising de Bordeaux, notamment par l’enrichissement de la gamme “supporters” par des produits lifestyle ; comme l’explique Laurent Marti, Président de l’UBB : ”  Kappa nous accompagne depuis 2013, je me réjouis de prolonger l’aventure avec cette marque humaine et authentique pour les quatre années à venir. Forte d’un engouement croissant qui l’a hissée première affluence en Europe, l’UBB est en train de franchir un cap en terme de merchandising, cette prolongation de partenariat avec Kappa promet de très belles choses à venir “. 

François Xavier Chupin, président de Kappa France et Laurant Marti président de l'UBB

François Xavier Chupin, président de Kappa France et Laurant Marti président de l’UBB

 

Kipstadium Castres Olympique 07-18-2015-038Partenaire équipementier du Castres olympique, Kipsta, la marque de Decathlon, a accueilli l’équipe dans son centre sportif de Tourcoing, pour un entraînement public et la présentation des nouveaux maillots 2015-2016 du club de rugby.

Un entraînement d’un club du top 14 de rugby à Tourcoing, dans le Nord, quasiment à la frontière belge ? « Quand ils ont appris la nouvelle, les joueurs ont d’abord cru à une blague » sourit Franck Demaret, le directeur général de Kipsta, la marque d’équipements pour les sports collectifs de Decathlon. Pour Christophe Urios, le nouveau directeur sportif du Castres Olympique (CO), l’événement est un juste retour des choses. « L’an dernier, malgré une saison difficile, Kipsta a toujours dit que la marque resterait aux côtés du club… Et cela mérite le respect. Ensuite, nous sommes dans une phase de construction et de cohésion d’un nouveau groupe. Bénéficier des installations du Kipstadium pour la finale de nos « olympiades » était une superbe idée ! ».

Equiper tout le club


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

CO2015 HOME - web

Le maillot à domicile 2015-16 du Castres Olympique

Un nouveau directeur sportif, Christophe Urios, un nouveau staff, neuf nouveaux joueurs de l’acabit de Rudi Wulf, de David Smith, d’Antoine Tichit, de Benjamin Urdapilleta, d’Alex Tulou ou d’Alexandre Bias : après une saison 2014-2015 où le club ne sauva sa mise qu’à l’avant-dernière journée, le Castres Olympique entame un nouveau cycle.  Christophe Urios, qui a signé pour quatre ans, définit ainsi le nouveau projet ‘’Bleu de Castres’’ : «  Se redonner les moyens de gagner un titre en top 14, jouer et figurer en Europe, perfectionner la formation… »  Le nouveau maillot rayé Kipsta, marque de Decathlon partenaire équipementier de la marque, décline à sa manière cette ambition. « Pour le maillot à domicile, l’idée, avec les bandes horizontales, était de se situer entre modernité et histoire, en travaillant tous les dégradés de bleu, couleurs historiques du club, du bleu roi au bleu marine », explique Sylvain Tilly, le designer. « Pour les maillots à l’extérieur, nous avons introduit le gris qui, dans l’histoire, a été la toute première couleur de Castres. » Sur le plan technique, les grips sur la poitrine pour mieux tenir le ballon ont été particulièrement travaillés. Quant au maillot Europe, il a été dessiné et conçu “à la Decathlon” : avec une supportrice, Mallaury Marc, une jeune fille de 19 ans qui a remporté un concours lancé par Kipsta sur les réseaux sociaux.

Hervé Leroy

Le maillot Europe 2015-16 du Castres olympique

Le maillot Europe 2015-16 du Castres olympique

LOGO BLKLe groupe Uhlsport vient d’annoncer la signature d’un partenariat avec la marque de rugby australienne BLK pour qui il sera, à partir du 1er janvier 2016, le licencié et le distributeur en France, en Allemagne et en Scandinavie.

BLK, équipementier du Stade Toulousain, dont Uhlsport France sera le distributeur de la collection de maillots dès le 1er juillet 2015, positionnera ses collections aussi bien pour un usage sur le terrain (maillots, chaussures protections, ballons) que pour l’après-stade (bagagerie). L’ambition affichée est élevée : devenir numéro un du rugby.

Ce partenariat, d’une durée de cinq ans incluant la coupe du monde 2019 au Japon, fait suite au souhait de la marque Canterbury, sous partenariat Uhlsport jusqu’à fin 2015, de réorganiser sa distribution.

Maillot du Stade Toulousain (saison 2015-2016)

Maillot du Stade Toulousain (saison 2015-2016)

 

 

Kipsta maillotsKispta veut être reconnue comme une griffe technique. Pour ce faire, la marque de sports collectifs d’Oxylane multiplie les partenariats avec les clubs professionnels. Elle a ainsi conclu un accord pour devenir l’équipementier maillot pour les trois prochaines saisons du club de rugby Castres Olympique, champion de France 2013 et vice champion de France 2014.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Du recyclage de vieux maillots pour en faire un produit haut de gamme. C’est ce que propose la société « 1Bag1Match ». Sacs de sport essentiellement, mais aussi besaces, trousses, housses d’ordinateurs portables ou de tablettes, la jeune société, créée le 1er septembre 2013, transforme des maillots de foot, de rugby, ou de tout autre sport pratiqué en club, en article unique et haut de gamme.

1bag1matchCollectés à 80% dans cinq centres de tri répartis dans toute la France, soit 2000m2 de maillots mis à plat en un mois et demi, tous les tissus, de la fibre naturelle aux textiles synthétiques peuvent être utilisés. Stockés et découpés à Paris, ils sont ensuite renforcés avec un film en polymère thermocollé et d’une doublure en coton, avant d’être expédiés à Lorient où ils sont transformés dans les ateliers de la marque 727 Sailbags, spécialiste des sacs en voiles de bateau, également actionnaire de 1Bag1Match.

Pièce unique

Chaque maillot, étudié par une styliste pour mettre en avant son originalité est ensuite authentifié par une étiquette indiquant son origine, le type de sport pratiqué avec ce maillot, s’il a été porté, dans quelle équipe, à quelle occasion, ainsi que le nom de la couturière. « Nous racontons l’histoire du maillot pour en faire un objet unique », explique Alexandre Shettle, co-créateur et gérant de la marque.

Mais attention, impossible de trouver des produits siglé d’une marque ou d’un club professionnel, faute de contrat de licence d’exploitation. « En revanche, pour personnaliser un sac, un supporter peut nous envoyer son maillot siglé, nous le recyclerons à sa demande. », précise-t-il.

Rayons haut de gamme
Alexandre Shettle, créateur de la marque collecte les maillots pour les recycler en sacs de sports haut de gamme

Alexandre Shettle, créateur de la marque collecte les maillots pour les recycler en sacs de sports haut de gamme

Côté distribution, la vente directe sur le site internet reste le moyen privilégié pour écouler ses produits. Viennent ensuite les magasins de mode et de sport indépendants. Quatre magasins, 3 en Bretagne et 1 à Paris, distribuent la marque. Le 4 novembre, une boutique de 70m2 de surface de vente, conjointe avec Sailbags, ouvrira ses portes, au 19 rue du jour dans le premier arrondissement de Paris. « Pour les magasins de sport, nous recherchons des magasins où l’esthétique est très recherchée, comme dans le rugby par exemple. Nous n’intéresserons pas les grandes surfaces ou les magasins qui vendent surtout des maillots réplicas. Les boutiques de sport haut de gamme ne sont pas assez nombreuses, et particulièrement pour le foot », regrette Alexandre Shettle.

Mais la marque ne manque pas d’idées pour y remédier. Elle est actuellement en négociations d’un partenariat avec le magasin Boutique Rugby, à Paris, pour proposer un service de dépôt de son maillot, qui sera ensuite personnalisé en sac ou accessoire. Elle réfléchit également à des actions de communication auprès des clubs, leur équipementier et leur sponsor. Et ceux, pour tout type de sport, en utilisant la tenue entière du sportif…ou presque.

Joël Clergiot

 

 

Habituée à communiquer sur ses chaussures de course à pieds ou de tennis, Asics investit le marché des sports collectifs à grand coup de sponsoring des Springboks.

La marque japonaise ne frappe pas au hasard et vient de signer un contrat avec l’équipe nationale de rugby d’Afrique du Sud, les Springboks, dont elle devient l’équipementier sportif officiel. Le contrat débutera le 1er janvier 2014 et s’achèvera le 31 décembre 2019. Outre l’équipement des Springboks, elle fournira également les tenues et accessoires aux équipes associées, notamment aux équipes féminines, ainsi qu’aux arbitres de la Saru (South African Rugby Union, fédération sud-africaine de rugby). Elle vole ainsi la vedette à Canterbury, jusque là partenaire des Springboks. Une visibilité internationale de premier plan pour la marque japonaise, puisque le contrat couvrira les coupes du monde de rugby organisées en Angleterre en 2015 et au Japon, en 2019.

Composée de matériaux de compression, d’un système de ventilation et de matériaux recyclés, la tenue reste encore toutefois confidentielle. Elle sera dévoilée lors du tournoi des HSBC World Sevens Series, aux Etats-Unis, en janvier prochain.

Un magasin Asics en France

En France, si les professionnels de l’ovalie reconnaissent la technicité des chaussures de rugby Asics (voir Filière Sport n°9), l’équipementier est loin de connaître la notoriété du grand public face aux géantes Nike et Adidas.

La nouvelle boutique Asics-Häglofs, à Chamonix.

La nouvelle boutique Asics-Häglofs, à Chamonix.

Loin des terrains de rugby, Asics vient par ailleurs de franchir un pas en termes d’image en ouvrant un flagship consacré à Asics et Haglöfs à Chamonix, le 5 août dernier. Premier magasin du genre pour le groupe en France, ce concept store présente exhaustivement les gammes techniques trail chaussures, textiles et accessoires d’Asics ainsi que les produits montagne Haglöfs, propriété du groupe Asics.

Joël Clergiot

A l’occasion du tournoi des VI Nations, Adidas dévoilera sa nouvelle campagne publicitaire « all bleus ». Visible en télévision du 3 février au 9 mars (formats 30 et 45 secondes), sur internet et dans de nombreux points de vente, cette campagne met en scène les joueurs du XV de France et des vedettes du sport français.

Dans ce spot, les joueurs du XV de France partent à la recherche du simulateur de mêlée, échappé du centre d’entraînement de Marcoussis. Avec le soutien de toute l’équipe et du public présent, les « costauds » vont dompter la machine, échouée dans un parc. « Cela fait plus de 10 ans qu’adidas n’avait pas réalisé de spot publicitaire autour d’une équipe nationale, il s’agit d’une des trois campagnes de marque en 2013 par les investissements » a commenté, dans un communiqué, Guillaume de Monplanet, Directeur de la marque Adidas en France. Centrée sur l’effort collectif, Adidas veut ainsi montrer qu’elle accompagne l’héroïsme des athlètes.