Renaud Carles, directeur marketing de Golf Plus

A la veille de l’ouverture de la Ryder Cup, seule compétition internationale de golf par équipes, qui se déroule pour la première fois en France cette année, Renaud Carles, directeur marketing de l’enseigne Golf Plus, confie à Filièresport son témoignage sur l’impact commercial de cet événement.

Filièresport : Vos magasins ont-ils déjà commencé à ressentir un « effet Ryder Cup » ?

Renaud Carles : Oui mais il reste encore faible. Nous espérons qu’il soit le plus important possible. La compétition sera diffusée sur Canal+,  dont cinq heures en clair. Les Français sauront-ils qu’ils pourront les voir sans abonnement ? Je suis d’accord avec Christophe Muniesa (le délégué général de la fédération française de golf (ffgolf), NDLR) quand il reproche à France Télévision de ne pas jouer le jeu. La Ryder Cup est le troisième événement sportif mondial mais pour qu’elle ait un effet sur la pratique, il faudrait qu’un grand média public le retransmette…

Dans le cadre de sa candidature comme pays hôte, la ffgolf a multiplié les actions pour rendre le golf plus accessible. Y a-t-il eu un effet sur le renouvellement de votre clientèle ?

Nous avons nous-même fait notre part du travail depuis sept-huit ans en créant un package spécial débutant à notre marque Greens, une demi série pour 159 €  remboursable sans discussion au bout de trois mois si l’acheteur ne veut pas continuer et qui peut faire l’objet d’une reprise au prix d’achat après un an en cas d’acquisition d’une série complète. Lorsqu’ils se lancent, les débutants se posent trois questions : où aller jouer, quels sont les tarifs de cours et d’abonnement et quel est le coût de  l’équipement. Ils regardent sur internet et se font un budget… Notre package permet de lever quelques freins. Ils se vend bien pendant les périodes d’équipement – juin-juillet et septembre – à condition d’être mis en avant sur notre site internet. Mais il n’y a pas eu, là encore, d’effet Ryder Cup. L’essentiel se jouera probablement après.

Que faudrait-il pour que la France devienne un véritable pays de golf ?

Depuis que la France a été désignée comme pays hôte de la Ryder Cup, l’écosystème du golf français a évolué. Il est rassurant de voir les nombreux jeunes prendre du plaisir sur les greens, encouragés par des méthodes d’enseignement plus ludiques, qui se sont adaptées à leurs attentes. Mais le fait qu’il n’y ait pas de Français dans l’équipe européenne de Ryder Cup est une grande déception… Lorsque l’on voit comment Tiger Woods déplace encore les foules, on se dit qu’il nous faudrait un joueur français très fédérateur !

A LIRE SUR LE MÊME THÈME

 

Le parvis de l’hôtel de ville de Paris accueillera le village d’animations de la Fédération française de golf du 20 au 30 septembre prochain, à l’occasion de la Ryder Cup (25-30 septembre), compétition qui oppose les meilleurs golfeurs européens aux meilleurs golfeurs américains. (suite…)