Logo BillabongLe Groupe Billabong (Element, RVCA, Vonzipper, XCEZ, Sector 9, Honolua, Kustom…) a annoncé des résultats mitigés pour la moitié de son exercice (31 décembre 2015). En effet, si le BAIIDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissements) est estimé à 24,4 M €, le résultat net est négatif, malgré les bonnes performances de 3 marques sur l’ensemble des marchés. L’entreprise enregistre au final une perte de 1,05 M €, notamment due à des excès de stocks. L’an dernier, le Groupe réalisait un bénéfice de 16,9 M € à la même période. 

368,2 M €. C’est le chiffre d’affaires enregistré par la groupe australien pour ces six derniers mois ; en hausse de + 7,6 % par rapport à l’année précédente. Des résultats tirés par trois marques phares sur lesquelles le Groupe s’est particulièrement concentré : Billabong, (+ 2,6 %), Element (9,1 %) et RVCA (+ 20,6 %).

L’Asie (160 M €) et l’Amérique du Nord (144,4 M €) restent les marchés principaux de Billabong tandis que les ventes en Europe ont atteints 64,4 M €. Cependant c’est sur le vieux continent que les marques du Top 3 du Groupe ont connu la plus grande progression. Ainsi Billabong est en croissance de 1,2 % (+ 4,2 % en Asie et 1,6 % en Amérique) tandis que Element progresse de 13,8 % (+ 2,8 % en Asie et 5,5 % en Amérique). C’est la marque de surf RVCA qui connaît la plus grande ascension avec une croissance de son chiffre d’affaires de 63,1 % en Europe, de 47,6 % en Asie et de 15,3 % en Amérique.

Billabong__2255_Surf_Capsule_Bikini

Le groupe Billabong a le sourire aux lèvres. Le printemps doux du début de cette année a favorisé les ventes d’articles de glisse et laisse présager des résultats annuels encourageants, un an après le refinancement de l’entreprise par la société Altamont Capital Partners et une perte de 850 millions de dollars australiens (environ 588 M€) sur son exercice fiscal 2012, clos le 30 juin 2013 . Un optimisme qui encourage le groupe à investir dans l’ouverture de ses propres magasins en Europe.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Pour affirmer ses ambitions parisiennes, la marque de vêtements de glisse Volcom (groupe Kering) s’offre le Centquatre (104), dans le XIXè arrondissement de Paris, ce samedi 5 octobre. Gratuite et ouverte au grand public, la Volcom Stone, une journée de promotion autour du skateboard, débute à 14h, où les visiteurs pourront découvrir des stands de sérigraphie textile, fabrication de badges ou encore de customisation de casquettes avant d’assister à des démonstrations par les skateboarders du team international Volcom et la projection du film « True To This », célébrant les 20 ans de la production de « Alive We Ride », le film dont l’origine de la marque américaine est inspirée. La soirée, en présence de François-Henri Pinault, PDG de Kering, aux côtés de Jason Steris, DG de Volcom, s’achèvera par un concert des Black Bananas, habitué aux collaborations avec Volcom Entertainment, le programme musical de la marque.

crédit : Volcom

crédit : Volcom

Implantation parisienne en projet

Créée en 1991, rachetée 20 ans plus tard par le groupe Kering, la marque américaine jongle aujourd’hui vers une image oscillant entre la culture streetwear chère aux skaters, inspirée par des collaborations d’artistes et un positionnement lifestyle plus chic. L’événement Volcom Stone, dans un lieu qui se veut aussi chic qu’alternatif, devrait ainsi assoir un peu plus cette image. Image que la marque espère matérialiser par l’ouverture d’un magasin à son nom, mais pour lequel un lieu n’a pas encore été trouvé.

Joël Clergiot

 

Après Berlin, Wroclaw (Pologne) et Milan, l’exposition sur la culture skateboard DO NOT THINK arrive le 5 octobre, à la Condition Publique, à Roubaix.

16 copieProduit de la résidence de six artistes internationaux travaillant dans des disciplines artistiques différentes pendant six mois à Berlin, l’exposition DO NOT THINK mêle les œuvres de deux vidéastes, un compositeur, un plasticien, un dessinateur et un cartooniste. Le but de cette résidence, baptisée BISAR (Berlin International Skateboard Artists Residence), est de confronter la perception du skateboard de chacune des personnalités des membres de ce collectif.

 

Exposition interactive

24Elle s’accompagnera également de divers événements autour du skateboard : initiation au skateboard, ateliers pour enfants (création d’un fanzine autour du skate), projection de films, réalisation en live d’une œuvre de street-art sur le container de l’exposition, compétitions, etc. A cette occasion, comme pour les étapes précédentes, la Fondation Art Oxylane, productrice de l’exposition, sous le commissariat de sa directrice Chiara Santini Parducci, donnera à la ville de Roubaix les sculptures « skateable », visible par tous, en dehors du lieu d’exposition.

Du 5 octobre au 24 novembre 2013, du mercredi au dimanche, 14h30 – 18h30. Entrée libre

 

 

VolcomShoes_LoFi_GrimMid_Buzzard_GrimmLa marque de vêtements de surf et skate Volcom, lance sa première collection de chaussures fermées après 22 ans d’existence. La marque du groupe PPR ne disposait dans le footwear que d’une ligne de tongs. (suite…)