Jeux Olympiques Tokyo 2020Le Comité international olympique (CIO) a confirmé lors de sa session du 3 août 2016 à Rio, l’ajout du baseball/softball, du karaté, du skateboard, de l’escalade sportive et du surf au programme des JO de Tokyo.

Un bail olympique à durée déterminée

Cette décision, qui suit la recommandation de la commission exécutive émise début juin dernier, est pour le programme olympique “la plus grande évolution de toute son histoire“, souligne le CIO. Le comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020 a proposé l’ajout de ces cinq sports en application d’une nouvelle flexibilité offerte par l’Agenda olympique 2020, qui permet à chaque ville-hôte de proposer de nouvelles disciplines pour son édition. Ces nouveaux sports bénéficient donc d’un “bail olympique” à durée déterminée : les villes-hôte suivantes n’auront pas d’obligation de les adopter. Leur ajout est donc une opportunité à saisir pour les dirigeants des cinq sports ajoutés au programme de Tokyo 2020… “Tous populaires au Japon comme au niveau international“, selon Yoshiro Mori, président du comité d’organisation, ils ont été évalués par le CIO en tenant compte des répercussions en termes de parité entre les sexes, d’attrait pour les jeunes et de valeur en termes d’héritage pour les Jeux de Tokyo.

18 nouvelles épreuves

L’admission de ces cinq sports supplémentaires ajoutera 18 nouvelles épreuves aux Jeux de Tokyo et 474 nouveaux athlètes, avec autant de filles que de garçons, sauf pour le softball/baseball du fait que les équipes de ce sport comptent 15 joueuses contre 24 joueurs en baseball. L’objectif est de rendre le programme olympique plus innovant, plus souple et plus attrayant pour les jeunes. “Aujourd’hui, on ne peut plus attendre que les jeunes viennent naturellement à nous, explique dans un communiqué Thomas Bach, président du CIO. Nous devons aller à leur rencontre“. Ainsi, les épreuves de skateboard et d’escalade se dérouleront dans des installations provisoires sises en milieu urbain. A noter, enfin, que l’intégration des nouveaux sports n’aura pas d’effet sur le quotas d’athlètes et d’épreuves prévues pour les 28 autres sports au programme.

Commission exécutive du CIO, Lausanne, juin 2016 © IOC Media

Commission exécutive du CIO, Lausanne, juin 2016 © IOC Media

La commission exécutive du comité international olympique (CIO) s’est déclarée favorable à la proposition d’ajout de cinq nouveaux sports au programme des Jeux Olympique de Tokyo en 2020.

Les cinq sports proposés sont le karaté, le skateboard, l’escalade sportive, le surf et le baseball/softball. La proposition englobe des sports d’équipe et des sports individuels, des sports en salle et des sports de plein air, sans oublier des sports “urbains” qui plaisent tout particulièrement aux jeunes. La jeunesse justement, est au cœur de la vision de Tokyo 2020 pour les Jeux.

Ces sports vont maintenant être soumis à la Session du CIO, qui se tiendra à Rio juste avant les Jeux. Si cette proposition est entérinée, il s’agira de la plus vaste refonte du programme olympique de l’histoire moderne. L’admission de ces nouveaux sports se traduirait par l’ajout de 18 épreuves et 474 athlètes, avec un nombre égal d’équipes masculines et féminines, au programme olympique de Tokyo, sans impact sur les sports déjà au programme.

0133004a9ed5fe3996dc4c2267ff36b9_originalUn casque multisport et multifonction repliable : telle est l’invention de Golem Innovation, entreprise créée au Pays-Basque par un jeune ingénieur, Guillaume Vétier,  actuellement en pleine campagne de crowdfunding afin de commercialiser son produit.

Le casque Alpha est une protection unique pour faire du ski, du vélo, du roller ou encore du skateboard. Posé sur les épaules, il se déplie en deux secondes afin de permettre à l’utilisateur de protéger sa tête lorsqu’il le souhaite. Ultra-résistant, il est notamment équipé d’une visière photochromique anti-rayure et anti-choc ainsi que d’une structure interne protégeant des chocs.

6252f91aa6d7047aad6a6cc6cdf8d626_originalCe casque au design futuriste, développé en quatre coloris, est actuellement en phase de financement sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter.com. 200000 € sont espérés d’ici la fin du mois d’avril afin de commencer la production et la commercialisation du produit, l’objectif étant d’effectuer les opérations de livraison au mois de septembre 2017. Le casque Alpha devrait coûter 299 €.

A termes, Golem Innovation espère lancer une gamme de casques connectés avec des fonctions intelligentes comme l’affichage et la mesure de la fréquence cardiaque, de la vitesse, de l’altimétrie, de la température ou encore d’un système de navigation GPS intégré.