equipe-triathlon-argon-18-franceL’équipe de triathlon Argon 18 France et Skechers Performance France ont signé un partenariat pour la saison 2017.

Après avoir accueilli Anaïs Quemener, championne de France 2016 de marathon, et Benoit Zwierzchiewski, dit Benoît Z, détenteur du record européen de la discipline (2h 6mn 36 s), en tant qu’ambassadeurs, Skechers Performance, qui est aussi partenaire de l’Ironman au niveau européen,  investit dans le triathlon français via une collaboration avec Argon 18. L’équipe, composée de 18 triathlètes, qui place régulièrement ses membres sur les podiums de triathlon et d’Ironman,  espère poursuivre sa progression grâce à l’expertise que peut lui apporter Skechers. En forte croissance dans l’Hexagone, la marque, qui a une identité sport et mode, conforte avec ce partenariat son image technique. Elle poursuit parallèlement le développement de son réseau de boutiques : 12 boutiques franchisées et 2 en propre sont déjà implantées en France et que 8 nouvelles ouvertures sont prévues d’ici février 2017, notamment à Créteil, Cergy, Bordeaux ou Toulouse.

Capture d’écran 2016-06-29 à 10.32.01

Avec l’agrandissement, de son centre de distribution de Liège (Belgique), inauguré le 23 juin 2016, la marque américaine de sneakers se dote d’un outil de près de 100 000 m2 afin d’absorber sa croissance sur le Vieux Continent.

Un entrepôt automatisé

Ouvert en 2002, l’entrepôt de Liège, qui approvisionne toute l’Europe, était arrivé à saturation malgré deux agrandissements opérés en 2009 et 2014. L’augmentation de 28 500 m2 opérée au premier semestre 2016 porte sa surface à 98 500 m2 et permettra « répondre aux besoins croissants du marché européen à long terme », a précisé Sophie Houtmeyers, vice-présidente du site. Il est aussi l’occasion d’installer « de nouvelles technologies d’automatisation » qui seront pleinement opérationnelles d’ici novembre prochain. L’investissement hors foncier et immobilier (qui sont portés par le propriétaire des murs) est de l’ordre de 25 millions de dollars.

Employant plus de 300 personnes en équivalent temps plein, le centre distribue les chaussures Skechers à destination de l’ensemble de ses réseaux de distribution en Europe : grandes enseignes, grossistes, 160 magasins propres et franchisés, deux sites e-commerce (Royaume-Uni et Allemagne). Avec une capacité de 30 000 cartons par jour, il a expédié 17 millions de paires de chaussure l’an dernier et devrait atteindre 21 millions cette année. Sa capacité de stockage est de 118 000 palettes, soit 7 millions de paires de chaussures.

Des croissances à deux chiffres

Deuxième chausseur derrière Nike aux Etats-Unis, Skechers a réalisé un chiffre d’affaires de 3,15 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2015, en hausse de 32 %. En croissance continue depuis plusieurs années, le groupe, présent dans 160 pays, est en plein développement international. Ses ventes hors Etats-Unis ont atteint 41 % en 2015 et l’objectif est de passer la barre des 50 % dans les deux ou trois ans. Les ventes en Europe, qui représentent entre un quart et un tiers de l’activité internationale du groupe, selon la fourchette délivrée à Filière Sport par David Weinberg, directeur financier et opérationnel de Skechers, progresseraient de l’ordre 30 %.

L’année 2017, un tournant pour Skechers France

Réputée pour le confort de ses chaussures, la marque a construit son succès sur ses gammes style de vie, qui génèrent la majorité de ses ventes. Elle propose cependant de plus en plus d’articles performance : après le golf et le basket, Skechers s’est lancée dans


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

KindyNathalie Crouzet a été nommée présidente du directoire du Groupe Kindy à l’issue du conseil de surveillance réuni le 5 avril. Elle succède à Thierry Rousseau qui quitte l’entreprise.

Nathalie Crouzet (MBA Cranfield University-Cranfield School of Management, MBA EM Lyon Business School) a mené l’essentiel de sa carrière dans le Groupe LaCie, spécialiste français des périphériques de stockage racheté par le leader mondial Seagate Technology en 2012. Au sein du Groupe Kindy, Nathalie Crouzet mettra en place une nouvelle dynamique commerciale. Créé en 1863, le Groupe Kindy est organisé en deux pôles, les chaussettes avec Kindy, avec les marques Kindy, Innov’Activ, Achile, Thyo, Daniel Hechter, Le Coq Sportif et Skechers (à partir de l’été 2017) et la chaussure pour enfant haut de gamme.

Skechers_logo_1998

Stéphane Drapier, directeur général de Skechers France a fait le point avec Filière Sport sur les projets de développement de son enseigne en France à l’occasion du dernier salon Franchise Expo Paris.

Skechers détient 10 franchises en France, parmi lesquelles des points de vente à Marseille, Lyon, Nancy, Dijon ou encore Strasbourg. Une implantation dans les grands centres commerciaux est privilégiée, comme à Aéroville et O’Parinor, en Île de France. ” Plusieurs ouvertures sont prévues cette année, à Béziers, Toulouse, Bordeaux et Bayonne notamment. Nous avons pour objectif d’ouvrir 10 magasins supplémentaires dans l’Hexagone d’ici à trois ans ” annonce Stéphane Drapier, directeur général de Skechers France.

Une franchise sans droit d’entrée

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

image003Skechers, spécialiste américain du running et des courses d’élite est le nouveau partenaire officiel  de la tournée européenne de l’Ironman. Il sera présent sur l’ensemble des dates ; soit 27 courses.  Ces cinq dernières années, Skechers Performance s’est fait une place dans le domaine de la chaussure de course, attirant des ambassadeurs tels que Meb Keflezighi (vainqueur du marathon de Boston), la coureuse Kara Goucher ou encore Nils Frommhold. 

Skechers sera visible pour la première fois en mai, lors l’Ironman 70.3 Pays d’Aix, bénéficiera d’un stand au village des exposants et figurera sur les produits marketing et événementiel comme les panneaux d’indications de course ou les supports numériques.

La marque américaine tentera de se faire connaître davantage auprès de ses cibles européennes, la compétition traversant pas moins d’une dizaine de pays du vieux continent (Suisse, France, Autriche, Allemagne, Irlande, Espagne, Italie, Pays-Bays, Danemark, Royaume-Uni), comme l’explique Marvin Bernstein, Directeur de Skechers : ” Notre ascension sur le podium Ironman récompense notre soutien et notre engagement continus pour la communauté des coureurs. Notre implication dans cette tournée va permettre de montrer aux athlètes professionnels et amateurs de toute l’Europe que nous sommes un acteur majeur dans le domaine des chaussures de course. Cette exposition communautaire est une opportunité incroyable pour créer un lien direct avec notre groupe démographique ciblé de coureurs et mettre en avant nos produits dans toute l’Europe “. 

 

 

 

1024px-2000px_SkechersLogoAprès avoir ouvert un premier magasin en propre dans le centre commercial Aéroville, à Roissy, en région parisienne, Skechers souhaite élargir sa présence en France grâce à des boutiques franchisées, dans chacune des grandes villes françaises.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

    Aéroville 2Le futur centre commercial Aéroville, qui ouvrira le 17 octobre 2013 au sein de la plateforme aéroportuaire de Roissy-Charles de Gaulle, s’annonce d’ores et déjà comme un fleuron du groupe Unibail-Rodamco.

    Avec ses 200 points de vente, cet équipement occupant 12 hectares (l’équivalent de 17 terrains de foot) et dont le périmètre fait 1,4 km, sera le troisième plus grand centre commercial du groupe Unibail-Rodamco après Lyon-La Part Dieu et les 4 Temps-La Défense. Alors que le chantier avance, Valérie Britay, directrice générale du pôle centre commerciaux d’Unibail-Rodamco, se félicite d’avoir d’ores et déjà commercialisé 90 % des surfaces et assure que “les négociations sont très bien avancées” pour le reste, annonçant un taux de 95 % “d’ici deux mois“.

    Un creuset de nouveaux concepts

    Outre un hypermarché Auchan et son Drive, le centre accueillera notamment 13 enseignes jusqu’à présent absentes du marché français – dont un innovant complexe de cinéma créé par Europa Corp., la société de Luc Besson – et 43 y introduiront un concept d’agencement encore inédit en France. Parmi les futurs locataires, on recense, dans le sport, les navire-amirals d’Adidas et Nike. Foot Locker et Foot Locker Kids, JD Sports, Vans et Skechers ont également signé.

    Un centre d’exception

    Visant non pas la clientèle en transit de l’aéroport, mais celle des habitants des environs, soit 1,2 million d’habitants “du périophérique nord jusqu’à Compiègne“, ainsi que 120 000 actifs travaillants sur le site, deuxième pôle tertiaire français après La Défense, ainsi que, pour une part marginale, la clientèle d’affaires et touristiques qui fréquente les 7 000 chambres d’hôtel de Roissy et le parc des Expositions de Villepinte voisin,a tout pour devenir un centre d’exception. Le centre “est le résumé de toutes nos ambitions“, poursuit Valérie Britay. Unibail Rodamco a particulièrement soigné l’architecture, les services et l’environnement. L’architecture et le design s’inspirent logiquement de l’univers du voyage et de l’évasion, avec une galerie de plain pied structurée en différents univers géographiques et culturels et des percées en façade inspirées des passerelles d’aéroports.

    Vitrines de 8 mètres

    Les hauteurs sous plafond permettent de faire monter les vitrines des magasins jusqu’à 8,40 mètres. Côtés services, l’équipement joue sur la proximité avec notamment une crèche de 35 berceaux, une salle de fitness, et de nombreux restaurants regroupés dans un “Terminal Cook” où les enseignes pourront organiser des animations culinaires, mais aussi la personnalisation, avec un lounge VIP, un service de “personal shopper”, un voiturier, une conciergerie à bagages et un service de détaxe. Côté environnement, Aéroville puisera en partie son énergie de la géothermie, ce qui lui permettra un économie de 55 % par rapport à un centre traditionnel et tous les locataires ont signé des “baux verts” garantissant une consommation d’énergie raisonnée.Bref, le centre est “le résumé de toutes nos ambitions“, décrit Valérie Britay. Unibail-Rodamco, qui a investi 300 millions d’euros, table sur 12 millions de visiteurs par an et un chiffre d’affaires hors hypermarché Auchan compris entre 450 et 500 millions d’euros par an.