Le défilé Asap 2017

La 9ème édition d’Asap (Annecy show-room avant première), qui se déroulera les 15 et 16 janvier 2018, lancera la saison de présentation des collections de vêtements de sport d’hiver 2018-19. L’événement est réservé aux revendeurs et à la presse professionnelle. A la demande des marques historiques qui souhaitaient lui donner plus de fraîcheur pour maintenir la curiosité des détaillants et les inciter à venir plus nombreux, la formule d’Asap évolue en 2018.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

A l’approche de la saison hivernale, Intersport innove pour faciliter et moderniser la location de ski avec la carte illimitée WeLoveSki.  (suite…)

La campagne de sensibilisation “Pour que la montagne reste un plaisir”, menée par le ministère des Sports et portée par son ambassadrice Marie Martinod, revient le jeudi 12 et le vendredi 13 octobre 2017 à Paris.  (suite…)

A l’aube du lancement de sa 70ème collection automne-hiver, la marque d’articles de sport Salomon opère un changement de dirigeants à la tête de ses catégories Matériel de sports d’hiver et Textile. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Après deux ans loin du circuit de Combiné nordique, sa spécialité, le champion olympique Jason Lamy Chappuis annonce son retour à la compétition pour les prochains Jeux Olympiques d’hiver à Pyeonchang avec un nouveau sponsor :  Julbo. 

Entre Jurassiens, on se comprend ! Jason Lamy Chappuis comme Julbo le sont et on su faire cause commune pour le retour du champion à la compétition. L’expertise de Julbo dans le domaine des lunettes solaires adaptées à la vue a su séduire le triple vainqueur de la coupe du monde de combiné nordique, notamment grâce ses verres taillés sur mesure.

L’équipementier jurassien réalise un gros coup en s’alliant avec celui qui fût le porte drapeau de la délégation française lors des JO d’hiver à Sotchi et renforce sa présence sur la scène internationale des sports d’hiver, dont le combiné nordique est une des épreuves les plus spectaculaires. Une manière de bien enfoncer le bâton au coeur de cette discipline, puisque la marque vient de renouveler son partenariat avec la coupe du monde de Chaux-Neuve pour 2018 (25).  Le lunetier sera bien représenté sur cet événement puisque les équipes finlandaises de saut à ski et de combiné nordique ont renouvelé leur confiance et que nombre des membres de l’équipe de France arboreront des masques de la marque lors de l’épreuve.

Le double champion du monde de slalom 2011 et 2015, Jean-Baptiste Grange, rejoint la marque Rossignol pour les deux prochaines saisons après l’avoir quittée en 2012.

Retour aux sources pour le champion de ski français, Jean-Baptiste Grange. L’athlète de 32 ans a en effet décidé de revenir à son premier équipementier, Rossignol, pour les skis et chaussures. Pratiquement né avec des skis Rossignol aux pieds, Jean-Baptiste Grange a construit les plus grands succès de sa carrière aux côtés de la marque iséroise avec, notamment, un globe de cristal en slalom (2009), un titre de champion du monde (2011) et 18 podiums en Coupe du Monde. Après de nombreuses blessures, il avait pris la décision de changer d’équipementier en 2012 pour rejoindre Fischer. Cinq ans plus tard, le voilà de retour au « bercail ». « J’ai forcément beaucoup de plaisir à revenir sur Rossignol car c’est ma marque de cœur, celle avec laquelle j’ai appris à skier et bâti mes premiers succès. Je suis sur la fin de ma carrière et je ne me voyais pas la terminer sans revenir. Et puis, j’ai de beaux challenges qui m’attendent avec les Jeux Olympiques l’an prochain et les Championnats du Monde à Are en 2019. Mon objectif est de terminer en beauté alors je souhaitais mettre toutes les chances de mon côté pour atteindre mes objectifs », commente Jean-Baptiste Grange. Une belle reconquête pour la marque française !

Rapprochement dans le commerce en ligne d’articles de sports d’hiver et de natureLe Groupe Annie Famose et le Groupe Frasteya, de Yannick Morat, sont en discussions exclusives en vue de l’acquisition du site Achat-ski.com par le site Ekosport.fr.

Le Groupe Famose, actionnaire majoritaire de l’enseigne de location Skiset, a créé Achat-ski en 2012. Avec un chiffre d’affaires approchant


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le Groupe Rossignol  est véritablement en train de s’affirmer sur le marché mondial du vélo. Après avoir acquis Time sport international en 2016, le groupe français vient de procéder au rachat de Felt Bicycles.

Avec l’acquisition de la marque Felt Bicycles ce vendredi 3 février 2017, le numéro un mondial du ski poursuit sa stratégie de développement de gammes complémentaires aux sports d’hiver. « Le développement de l’offre cycle du Groupe Rossignol est naturel tant le ski et le cyclisme sont proches » commente Bruno Cercley, PDG du Groupe Rossignol.  “Nous travaillerons à poursuivre le développement de la marque Felt à l’échelle mondiale et tirerons parti de notre expertise commune pour lancer une nouvelle gamme de vélos montagne Rossignol en 2018 », ajoute-t-il. Felt Bycicles réalise 60 millions de dollars de chiffre d’affaires annuel. L’entreprise américaine est notamment reconnue pour ses produits de qualité premium (vélos, cadres, composants, accessoires), avec une présence dans plus de 30 pays. La marque s’est notamment distinguée sur d’importantes compétitions nationales et internationales, comme les Jeux Olympiques.

Les mercredis 22 février et 1er mars 2017, aux Menuires (73), la championne de ski halfpipe Marie Martinod interviendra avec le Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports pour sensibiliser les jeunes à la prévention des risques liés à la pratique du ski, dans le cadre des journées « Sportez vous bien ».

Chaque année les services de secours interviennent entre 40 000 et 45 000 fois sur les domaines skiables français. Ce douloureux constat est à l’origine de la campagne « Pour que la montagne reste un plaisir », renouvelée chaque année. Lancée le 14 décembre dernier par Thierry Braillard, secrétaire d’Etat chargé des sports, à l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme (Ensa) de Chamonix, cette opération de sensibilisation et d’information est axée sur trois éléments essentiels à une pratique sécurisée du ski : préparation physique, réflexes sur les pistes, équipement fiable, de bonne qualité. La campagne, qui vise prioritairement les enfants de 8 à 16 ans, a cette année pour marraine la championne de ski freestyle Marie Martinod, médaillée aux Jeux Olympiques de Sotchi. Adepte de sports extrêmes, cette maman de 30 ans se sent concernée par la prévention et pourra en tout état de cause témoigner des bonnes pratiques.

Cliquez ici pour consulter les conseils de prévention.

La marque de skis The faction collective a recruté Olivier Gouby et Josh Rhea aux postes respectifs de Global sales director et de Global digital and North American marketing.

Olivier Gouby était précédemment à la tête de l’équipe commerciale mondiale de Salewa après avoir été responsable commercial Europe de Norrona. Josh Rhea est un ancien de Powder magazine, Backcountry.com, Black Diamond et Yeti.

Initié par l’Union Sport & Cycle et organisé par Sportair, le Ski test tour permet chaque année à quelque 800 magasins de tester  en avant première les nouvelles collections de skis et chaussures.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

asap-2017Pour sa huitième édition, Annecy showroom avant première (Asap), l’événement professionnel de présentation des collections de vêtements de sport dans les show-rooms de l’agglomération d’Annecy, accueillera dix nouvelles  marques. Quelque 350 boutiques et enseignes pourront ainsi découvrir et sélectionner les gammes hiver 2017-18 des quarante-sept marques qui exposeront leurs produits les 16 et 17 janvier 2017.

Chaque année, 80% des marques d’Asap renouvellent leur participation pour l’édition suivante. L’an prochain, elle seront complétées par 686, Arturo, Halti, Giesswein, Made in Colors, Mons Royal, Ortovox, Ragwear, Rip Curl et SOS Black Snow. Ces marques viennent offrir une diversité nouvelle à l’ensemble de produits déjà disponibles. Ragwear s’affiche, par exemple, comme la première marque de streetwear 100% vegan. Traditionnel temps fort du rendez-vous annécien, un défilé orchestré par Virginie Toc présentera les grandes tendances des collectionse le lundi 16 janvier 2017, de 19h15 à 21 heures.

Un bon point pour la montagne française ! La fédération internationale de ski (FIS) a été contrainte d’annuler l’étape de la coupe du monde de ski prévue dans la station américaine de Beaver Creek (Colorado). En cause, le manque de neige en Amérique du nord. Le domaine de Val d’Isère reprendra donc les épreuves prévues.

Cette étape de la coupe du monde de ski, qui aura lieu du vendredi 2 au dimanche 4 décembre 2016, se déroulera donc sur la piste Oreiller Killy de la station de Val d’Isère. La FIS a validé son choix après un contrôle de l’enneigement et de l’état d’avancement de la préparation des pistes qui accueilleront, le weekend suivant, le Critérium de la première neige.

WEZRAfin de produire le premier capteur météo connecté qui met à jour instantanément ses prévisions, la start-up montpellieraine WEZR lance une campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank.

Cet objet connecté est doté de capteurs capables de mesurer la température, la pression atmosphérique ou encore la vitesse et la force du vent et de les transmettre via une connexion bluetooth. Grâce à ces technologies et l’utilisation d’un algorithme de calcul innovant, le capteur météo actualise instantanément ses prévisions avec une précision inférieure au kilomètre. Sa petite taille permet de le fixer sur soi ou sur un objet du quotidien comme un sac ou une veste. Pour ce qui est de l’usage, il n’est pas réservé qu’aux sportifs mais peut permettre de savoir, par exemple, si les conditions météo sont réunies pour un vol en parapente ou une sortie en mer. WEZR possède aussi son application mobile gratuite, indispensable pour avoir accès aux mesures du capteur. Le projet est déjà soutenu par le centre national d’études spatiales (Cnes), ainsi que par la région Languedoc-Roussillon, et a été sélectionné pour participer au CES Las Vegas, le plus grand salon d’électronique au monde, en janvier 2017.

photo-ouverture-domaine-skiLes passionnés de sports d’hiver peuvent se réjouir. De nombreux domaines skiables s’apprêtent à ouvrir leurs portes. Le tout agrémenté d’événements inédits et de bonnes affaires.

Si à Tignes, le glacier de la Grande Motte est ouvert depuis le 1er octobre, les autres stations lanceront leur saison à la fin du mois de novembre ou au début du mois de décembre pour les plus tardives d’entre elles. Les premières ouvertures totales auront lieu le 26/11 (Tignes, Val d’Isère, Les Houches, Val Thorens, Montgenèvre, Les Angles, etc.), les autres stations suivront jusqu’à la mi-décembre et Brides-les-Bains sera la dernière à entrer en pistes le 18/12 (calendrier complet consultable sur le site de France Montagnes). Plusieurs événements accompagneront ces ouvertures, comme à Tignes, qui accueillera la première édition des rencontres internationales Sport Values (une manifestation grand public autour des valeurs du sport) du 27 novembre au 2 décembre avec l’ouverture de la liaison Tignes-Val d’Isère, ou à Val Cenis qui, en préambule de l’ouverture du domaine, le matin du 11 décembre, permettra à une quinzaine de bons skieurs de suivre les champions de la station, Yves Dimier et Pierre-Emmanuel Dalcin, sur ses pistes encore vierge de toute trace. A noter que de nombreuses offres de réductions sur le matériel, les forfaits ou les logements sont proposées par les stations afin de marquer le lancement de la saison.

edf-ski-2016

La Fédération française de ski (FFS) a donné le coup d’envoi de sa saison de sports d’hivers 2016-2017, lundi 3 octobre au Pavillon Gabriel à Paris (8ème). Présentation des équipes et des objectifs étaient au menu, avec en ligne de mire, outre les JO de 2018 en Corée, la candidature de la France pour les championnats du monde de ski 2023.

Un bilan record

Les têtes d’affiche étaient presque toutes présentes sur scène, de Martin Fourcade à Tessa Worley, en passant Alexis Pinturault et Kevin Rolland pour la présentation des équipes de France. Michel Vion, président de la FFS, a d’abord fait un rapide bilan des résultats sportifs d’une saison 2015-2016 couronnée de succès avec 127 podiums, 45 victoires et 9 Globes de Cristal, avant d’annoncer les objectifs pour la saison à venir. Au cœur du message, le maintien des performances pour les différentes équipes de France mais surtout la projection sur les Jeux Olympiques d’hiver 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud) et la candidature de la France à l’organisation des championnats du monde de ski 2023. Une ambition relayée par Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français, pour qui « Méribel-Courchevel 2023 et Paris 2024, c’est le même combat ».

Le budget maintenu

Après un rappel du bilan sportif exceptionnel de la saison dernière, le secrétaire d’Etat aux sports Thierry Braillard, a assuré du maintient de la subvention annuelle de 4 millions d’euros et des 80 postes d’encadrement détachés à la FFS, et a annoncé que les sports d’hiver allaient désormais être inclus dans le dispositif du Pacte de Performance, qui permet d’assurer un revenu aux sportifs de haut niveau, en partenariat avec le secteur privé.

Au cours de cette saison 2016-2017, la France accueillera 8 épreuves de Coupe du monde sur ses différents sites, à commencer par Val Thorens les 9 et 10 décembre 2016 pour la coupe du monde de ski cross et jusqu’au mois d’août 2017 avec la coupe du monde de saut à ski à Courchevel. L’organisation de ces épreuves viendra appuyer la candidature de la France à l’organisation des championnats du monde de ski 2023, dont les stations-hôtes seront choisies en juin 2018 par la Fédération internationale de ski.

 

Le nouveau siège de Snowleader

Le nouveau siège de Snowleader

Le site marchand spécialisé dans la vente d’articles de sport inaugurera ce mardi 4 octobre 2016 ses nouveaux locaux à Chavanod (74) : 4 500 m2, dont 1 500 m2 de bureaux très modernes (avec salle de repos et espace fitness…) et le double de stockage, pour anticiper sa croissance et ses développements futurs.

Des développements à l’étranger

L’entreprise mise sur une stratégie multicanale. Sur internet, où le site affiche désormais plus de 14 000 références de 320 marques reconnues dans les sports de nature, la glisse et la montagne, Snowleader s’apprête ainsi à ouvrir son site


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Kelly et Henry Sildaru

Kelly et Henry Sildaru

Kelly Sildaru, médaillée d’or aux Winter X Games 2015, à l’âge de 13 ans, rejoint l’équipe de The Faction Collective pour une durée de cinq ans.

La jeune championne estonienne de slopestyle et son petit frère Henry, 10 ans, seront les visages juvéniles de la marque de ski suisse. Cette collaboration est une aubaine pour les 2 parties puisque Kelly Sildaru, déjà connue comme étant la plus jeune gagnante de l’histoire des Winter X Games, est attendue comme la future reine de sa discipline et The Faction Collective compte bien lui donner les moyens d’y parvenir. Pour la marque, ce partenariat singulier devrait en toute logique renforcer sa notoriété et lui apporter une grande visibilité auprès des amateurs et professionnels du ski.

Groupe RossignolLe Groupe Rossignol a finalisé mi-août 2016 l’acquisition de la société française Raidlight-Vertical, annoncée en juillet dernier.

Spécialiste du trail et des sports de nature, Raidlight-Vertical, grâce à son association avec un des groupes leaders sur le marché du ski, trouvera de nouveaux relais de croissance qui lui permettront de se développer plus rapidement. Objectif :


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Photo: Raidlight Jesus Martinez Pere

Groupe RossignolLe Groupe Rossignol est entré en négociations exclusives en vue de la reprise de la société française Raidlight-Vertical, équipementier français spécialiste  du trail, de la course à pied, de la randonnée et de l’alpinisme.

L’intégration des activités de Raidlight-Vertical s’inscrit dans la stratégie du Groupe Rossignol de développement d’une offre outdoor et de dé-saisonalisation de ses activités, qui s’est notamment traduite par l’acquisition récente du fabricant français de vélos Time Sport. Pour Raidlight-Vertical, il s’agit de pérenniser la croissance des multiples projets en cours. L’opération, dont le montant n’est pas communiqué, devrait être finalisée d’ici l’automne.

Des activités complémentaires

Le Groupe Rossignol renforcera ainsi ses activités hors hiver. « Ce rapprochement avec Raidlight-Vertical permet au groupe Rossignol de compléter son offre outdoor, sur des cycles saisonniers complémentaires à notre cœur de métier, avec des produits de très grande qualité et dans le même esprit d’innovation et de passion sportive qui nous anime », communique Bruno Cercley, président du Groupe Rossignol, qu’il a engagé depuis quelques années dans une stratégie de la diversification.

Raidlight-Vertical compte aujourd’hui 55 salariés pour un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros. Les deux entreprises françaises sont géographiquement proches, dans le massif de la Chartreuse, et leurs cultures sont nourries par la même passion du sport et de la performance. Cerise sur le gâteau, elles sont également toutes deux engagées dans des démarches de fabrication française, Rossignol avec la fabrication d’une partie de ses skis, Raidlight à travers le projet de relocalisation textile ANT-Tex.

Investir et exporter

Son intégration au sein du Groupe Rossignol (chiffre d’affaires annuel de 250 millions d’euros) permettra à Raidlight Vertical de s’adosser à un groupe lui offrant de puissants relais de croissance. En constante progression depuis sa création, la PME


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :