La marque de skis The faction collective a recruté Olivier Gouby et Josh Rhea aux postes respectifs de Global sales director et de Global digital and North American marketing.

Olivier Gouby était précédemment à la tête de l’équipe commerciale mondiale de Salewa après avoir été responsable commercial Europe de Norrona. Josh Rhea est un ancien de Powder magazine, Backcountry.com, Black Diamond et Yeti.

Initié par l’Union Sport & Cycle et organisé par Sportair, le Ski test tour permet chaque année à quelque 800 magasins de tester  en avant première les nouvelles collections de skis et chaussures.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

asap-2017Pour sa huitième édition, Annecy showroom avant première (Asap), l’événement professionnel de présentation des collections de vêtements de sport dans les show-rooms de l’agglomération d’Annecy, accueillera dix nouvelles  marques. Quelque 350 boutiques et enseignes pourront ainsi découvrir et sélectionner les gammes hiver 2017-18 des quarante-sept marques qui exposeront leurs produits les 16 et 17 janvier 2017.

Chaque année, 80% des marques d’Asap renouvellent leur participation pour l’édition suivante. L’an prochain, elle seront complétées par 686, Arturo, Halti, Giesswein, Made in Colors, Mons Royal, Ortovox, Ragwear, Rip Curl et SOS Black Snow. Ces marques viennent offrir une diversité nouvelle à l’ensemble de produits déjà disponibles. Ragwear s’affiche, par exemple, comme la première marque de streetwear 100% vegan. Traditionnel temps fort du rendez-vous annécien, un défilé orchestré par Virginie Toc présentera les grandes tendances des collectionse le lundi 16 janvier 2017, de 19h15 à 21 heures.

Un bon point pour la montagne française ! La fédération internationale de ski (FIS) a été contrainte d’annuler l’étape de la coupe du monde de ski prévue dans la station américaine de Beaver Creek (Colorado). En cause, le manque de neige en Amérique du nord. Le domaine de Val d’Isère reprendra donc les épreuves prévues.

Cette étape de la coupe du monde de ski, qui aura lieu du vendredi 2 au dimanche 4 décembre 2016, se déroulera donc sur la piste Oreiller Killy de la station de Val d’Isère. La FIS a validé son choix après un contrôle de l’enneigement et de l’état d’avancement de la préparation des pistes qui accueilleront, le weekend suivant, le Critérium de la première neige.

WEZRAfin de produire le premier capteur météo connecté qui met à jour instantanément ses prévisions, la start-up montpellieraine WEZR lance une campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank.

Cet objet connecté est doté de capteurs capables de mesurer la température, la pression atmosphérique ou encore la vitesse et la force du vent et de les transmettre via une connexion bluetooth. Grâce à ces technologies et l’utilisation d’un algorithme de calcul innovant, le capteur météo actualise instantanément ses prévisions avec une précision inférieure au kilomètre. Sa petite taille permet de le fixer sur soi ou sur un objet du quotidien comme un sac ou une veste. Pour ce qui est de l’usage, il n’est pas réservé qu’aux sportifs mais peut permettre de savoir, par exemple, si les conditions météo sont réunies pour un vol en parapente ou une sortie en mer. WEZR possède aussi son application mobile gratuite, indispensable pour avoir accès aux mesures du capteur. Le projet est déjà soutenu par le centre national d’études spatiales (Cnes), ainsi que par la région Languedoc-Roussillon, et a été sélectionné pour participer au CES Las Vegas, le plus grand salon d’électronique au monde, en janvier 2017.

photo-ouverture-domaine-skiLes passionnés de sports d’hiver peuvent se réjouir. De nombreux domaines skiables s’apprêtent à ouvrir leurs portes. Le tout agrémenté d’événements inédits et de bonnes affaires.

Si à Tignes, le glacier de la Grande Motte est ouvert depuis le 1er octobre, les autres stations lanceront leur saison à la fin du mois de novembre ou au début du mois de décembre pour les plus tardives d’entre elles. Les premières ouvertures totales auront lieu le 26/11 (Tignes, Val d’Isère, Les Houches, Val Thorens, Montgenèvre, Les Angles, etc.), les autres stations suivront jusqu’à la mi-décembre et Brides-les-Bains sera la dernière à entrer en pistes le 18/12 (calendrier complet consultable sur le site de France Montagnes). Plusieurs événements accompagneront ces ouvertures, comme à Tignes, qui accueillera la première édition des rencontres internationales Sport Values (une manifestation grand public autour des valeurs du sport) du 27 novembre au 2 décembre avec l’ouverture de la liaison Tignes-Val d’Isère, ou à Val Cenis qui, en préambule de l’ouverture du domaine, le matin du 11 décembre, permettra à une quinzaine de bons skieurs de suivre les champions de la station, Yves Dimier et Pierre-Emmanuel Dalcin, sur ses pistes encore vierge de toute trace. A noter que de nombreuses offres de réductions sur le matériel, les forfaits ou les logements sont proposées par les stations afin de marquer le lancement de la saison.

edf-ski-2016

La Fédération française de ski (FFS) a donné le coup d’envoi de sa saison de sports d’hivers 2016-2017, lundi 3 octobre au Pavillon Gabriel à Paris (8ème). Présentation des équipes et des objectifs étaient au menu, avec en ligne de mire, outre les JO de 2018 en Corée, la candidature de la France pour les championnats du monde de ski 2023.

Un bilan record

Les têtes d’affiche étaient presque toutes présentes sur scène, de Martin Fourcade à Tessa Worley, en passant Alexis Pinturault et Kevin Rolland pour la présentation des équipes de France. Michel Vion, président de la FFS, a d’abord fait un rapide bilan des résultats sportifs d’une saison 2015-2016 couronnée de succès avec 127 podiums, 45 victoires et 9 Globes de Cristal, avant d’annoncer les objectifs pour la saison à venir. Au cœur du message, le maintien des performances pour les différentes équipes de France mais surtout la projection sur les Jeux Olympiques d’hiver 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud) et la candidature de la France à l’organisation des championnats du monde de ski 2023. Une ambition relayée par Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français, pour qui « Méribel-Courchevel 2023 et Paris 2024, c’est le même combat ».

Le budget maintenu

Après un rappel du bilan sportif exceptionnel de la saison dernière, le secrétaire d’Etat aux sports Thierry Braillard, a assuré du maintient de la subvention annuelle de 4 millions d’euros et des 80 postes d’encadrement détachés à la FFS, et a annoncé que les sports d’hiver allaient désormais être inclus dans le dispositif du Pacte de Performance, qui permet d’assurer un revenu aux sportifs de haut niveau, en partenariat avec le secteur privé.

Au cours de cette saison 2016-2017, la France accueillera 8 épreuves de Coupe du monde sur ses différents sites, à commencer par Val Thorens les 9 et 10 décembre 2016 pour la coupe du monde de ski cross et jusqu’au mois d’août 2017 avec la coupe du monde de saut à ski à Courchevel. L’organisation de ces épreuves viendra appuyer la candidature de la France à l’organisation des championnats du monde de ski 2023, dont les stations-hôtes seront choisies en juin 2018 par la Fédération internationale de ski.

 

Le nouveau siège de Snowleader

Le nouveau siège de Snowleader

Le site marchand spécialisé dans la vente d’articles de sport inaugurera ce mardi 4 octobre 2016 ses nouveaux locaux à Chavanod (74) : 4 500 m2, dont 1 500 m2 de bureaux très modernes (avec salle de repos et espace fitness…) et le double de stockage, pour anticiper sa croissance et ses développements futurs.

Des développements à l’étranger

L’entreprise mise sur une stratégie multicanale. Sur internet, où le site affiche désormais plus de 14 000 références de 320 marques reconnues dans les sports de nature, la glisse et la montagne, Snowleader s’apprête ainsi à ouvrir son site


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Kelly et Henry Sildaru

Kelly et Henry Sildaru

Kelly Sildaru, médaillée d’or aux Winter X Games 2015, à l’âge de 13 ans, rejoint l’équipe de The Faction Collective pour une durée de cinq ans.

La jeune championne estonienne de slopestyle et son petit frère Henry, 10 ans, seront les visages juvéniles de la marque de ski suisse. Cette collaboration est une aubaine pour les 2 parties puisque Kelly Sildaru, déjà connue comme étant la plus jeune gagnante de l’histoire des Winter X Games, est attendue comme la future reine de sa discipline et The Faction Collective compte bien lui donner les moyens d’y parvenir. Pour la marque, ce partenariat singulier devrait en toute logique renforcer sa notoriété et lui apporter une grande visibilité auprès des amateurs et professionnels du ski.

Groupe RossignolLe Groupe Rossignol a finalisé mi-août 2016 l’acquisition de la société française Raidlight-Vertical, annoncée en juillet dernier.

Spécialiste du trail et des sports de nature, Raidlight-Vertical, grâce à son association avec un des groupes leaders sur le marché du ski, trouvera de nouveaux relais de croissance qui lui permettront de se développer plus rapidement. Objectif :


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Photo: Raidlight Jesus Martinez Pere

Groupe RossignolLe Groupe Rossignol est entré en négociations exclusives en vue de la reprise de la société française Raidlight-Vertical, équipementier français spécialiste  du trail, de la course à pied, de la randonnée et de l’alpinisme.

L’intégration des activités de Raidlight-Vertical s’inscrit dans la stratégie du Groupe Rossignol de développement d’une offre outdoor et de dé-saisonalisation de ses activités, qui s’est notamment traduite par l’acquisition récente du fabricant français de vélos Time Sport. Pour Raidlight-Vertical, il s’agit de pérenniser la croissance des multiples projets en cours. L’opération, dont le montant n’est pas communiqué, devrait être finalisée d’ici l’automne.

Des activités complémentaires

Le Groupe Rossignol renforcera ainsi ses activités hors hiver. « Ce rapprochement avec Raidlight-Vertical permet au groupe Rossignol de compléter son offre outdoor, sur des cycles saisonniers complémentaires à notre cœur de métier, avec des produits de très grande qualité et dans le même esprit d’innovation et de passion sportive qui nous anime », communique Bruno Cercley, président du Groupe Rossignol, qu’il a engagé depuis quelques années dans une stratégie de la diversification.

Raidlight-Vertical compte aujourd’hui 55 salariés pour un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros. Les deux entreprises françaises sont géographiquement proches, dans le massif de la Chartreuse, et leurs cultures sont nourries par la même passion du sport et de la performance. Cerise sur le gâteau, elles sont également toutes deux engagées dans des démarches de fabrication française, Rossignol avec la fabrication d’une partie de ses skis, Raidlight à travers le projet de relocalisation textile ANT-Tex.

Investir et exporter

Son intégration au sein du Groupe Rossignol (chiffre d’affaires annuel de 250 millions d’euros) permettra à Raidlight Vertical de s’adosser à un groupe lui offrant de puissants relais de croissance. En constante progression depuis sa création, la PME


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

LOGO ODLOOdlo succède à One Way comme partenaire et fournisseur officiel de la Fédération française de ski (FFS). La marque va équiper les équipes de France de ski nordique jusque 2022.

Odlo est devenu le nouveau partenaire et le fournisseur officiel des équipes de France de ski nordique (biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut). Ce partenariat conclu avec la Fédération française de ski prendra effet dès cet hiver pour une durée de 6 ans, avec notamment pour perspective les Jeux Olympiques de Pyeongchang 2018 en Corée du Sud et ceux de Pékin en 2022.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Running Heroes FondateurLa start-up Running Heroes a levé 2 millions d’euros lors de son second tour de table auprès du fond d’investissement A Plus Finance, de Bpifrance et de différents business angels. Par ailleurs, Running Heroes change également de nom pour devenir Sport Heroes.

Créée en mai 2014, Running Heroes a pour ambition d’enrichir numériquement le sport en créant, en parallèle de la pratique physique, des expériences digitales et ludiques. La start-up revendique une communauté de 300 000 membres et compte 350 partenaires. Sa levée de fonds permettra de financer deux objectifs : développer son offre de services aux entreprises via l’offre corporate United Heroes et offrir un meilleur accompagnement pour les marques dans l’animation de leurs communautés, via son agence digitale We are Heroes.

Cette somme sera également destinée à la structuration et à la distinction des 3 activités majeures de l’entreprise que sont l’animation de communautés sportives autour du running, du vélo et du ski, via Running Heroes, Cycling Heroes et Skiing Heroes.

Les fonds serviront également aux ambitions d’élargissement à l’international de la startup cofondée par Boris Pourreau et Jean-Charles Touzalin, avec notamment le développement des deux bureaux à Londres et à Sydney ouverts en 2015.

22/04/2016 CHATEL CHALLENGE DES MONITEURS Présentation du team cycliste TIME/ESF avec Sylvain Noailly, Pascal MARCHETTI, Jean Louis OTTOBON, Patrick GELATTO, Christian GRANGE ©Alexis Boichard/Agence Zoom

Rachetée par Rossignol en février 2016, Time, marque française de cycle, s’associe avec l’Ecole du Ski Français (ESF) afin de créer une équipe cyclosportive. Une opération soutenue par la Banque Populaire des Alpes et Thierry Adam, journaliste et commentateur cycliste sur France Télévisions, parrain de la nouvelle équipe. 

Noué pour 3 ans, ce partenariat alliera la passion du cyclisme à celle du ski. L’équipe, composée de 6 moniteurs ESF (dont certains d’entre-eux sont d’anciens coureurs de haut niveau), participera dès cette année à 3 épreuves cyclosportives incontournables : la Time Megève Mont Blanc (5 juin), l’Ardéchoise (18 juin) et l’Etape du Tour (10 juillet). Simon Atkinson, directeur de l’ESF de La Rosière (Savoie) et licencié à la fédération française de cyclisme jusqu’à l’âge de 22 ans, sera chargé de tirer ses coéquipiers vers le haut, tous moniteurs à l’école du ski français.

La passion, l’excellence et la performance sont des valeurs communes au cyclisme et au ski “ souligne Sylvain Noailly, vice-président de la division vélo du groupe Rossignol : ” Les points communs entre la pratique du vélo et la pratique du ski sont nombreux, les skieurs sont d’ailleurs souvent cyclistes et inversement. Notre partenariat avec l’ESF s’inscrit donc dans une complémentarité naturelle entre les deux domaines, où la compétition est source de partage et d’émulation. “

Time-ESF sera équipé d’un vélo Skylon édition France, composé d’une fourche Aktiv, d’un cadre made in France de 945 grammes, de pédales X-Presso 10 carbone Axe acier creux, d’un corps carbone et d’un capot aluminium ainsi que d’un système I-clic à préouverture automatique breveté par Time.

Une semaine après le SkiDebrief, qui s’est tenu les 18 et 19 avril à Val d’Isère, Filière Sport et les professionnels de la montagne décryptent et analysent les chiffres de la saison ainsi que les grandes tendances de pratiques et de consommation du ski en France.

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

logoLa marque française de vêtements de ski Fusalp a signé un accord avec Throat Threads, distributeur d’articles de sport basé à Toronto (habillement et accessoires), afin d’implanter la marque sur le marché nord-américain (Etats-Unis, Canada).

L’offre Fusalp (ski, après-ski, mode urbaine, ligne enfant) sera commercialisée en premier lieu au Canada avant de s’élargir au marché américain. Une étape cruciale pour Alexandre Fauvet, directeur général de Fusalp, qui considère “ l’importance d’une présence en Amérique du Nord comme primordiale “.

bandeau-debrief

Le Ski Debrief 2016 aura lieu les lundi 18 et mardi 19 avril à Val d’Isère (Savoie, 73). A un peu moins d’un mois de l’événement, Filière Sport revient sur les temps forts de ces deux journées dédiées à la montagne et ses acteurs. 

Depuis 2009, le SkiDebrief est le rendez-vous « bilans et perspectives » des acteurs de la montagne. Un événement initié par la Fédération des entreprises du sport (FPS). Organisé sur deux jours, il propose notamment des tables rondes, la remise des Trophées de la montagne ainsi qu’un bilan de saison des acteurs de la montagne.

Ce concept innovant qui associe contenu professionnel et moments conviviaux dans la station de Val d’Isère constitue l’occasion idéale pour tous ceux qui font l’économie de la montagne (office du tourisme, remontées mécaniques, enseignes, marques, élus, institutionnels, media…) de se rencontrer et partager leurs expériences. 

La première conférence, intitulée “la neige dans tous ses états”, s’intéressera notamment aux bouleversements naturels que notre planète connaît actuellement, et verra intervenir Christope Chaix (reponsable de l’observatoire des changements climatiques), Dominique Letang (directeur de l’Anena), Jérôme Camps (Sport 2000 Massif Central) et Laurent Reynaud (délégué général de Domaines skiables de France).

La deuxième table ronde abordera la consommation au sein des stations de sports d’hiver françaises, en présence de Virgile Caillet (délégué général de la FIFAS), Jean Marc Silva (directeur général de France Montagne), Luc Reversade (président de la Folie Douce) et Alexis Dussillol (directeur montagne de Airbnb).

Enfin, un bilan sera dressé sur l’ensemble de la saison de ski des domaines skiables de l’hexagone. Gilles Chabert (président du SNMSF), Michel Giraudy (vice président de l’ANMSM et président de France Montagne), Pierre Lestas (président de Domaines Skiables de France), Gérard Mattis (président de la Commission montagne de la FPS), Michel Vion (président de la FFS) et Thierry Gamot (président de Nordic France) seront notamment présents.

Le rendez-vous de l’innovation

La remise des Trophées de la montagne aura lieu lundi 18 avril et récompensera les meilleures innovations produits et services de la saison. 5 prix seront décernés : le prix Prix de l’accessibilité à la pratique, le prix des initiatives vertes, de l’économie, de l’innovation produit, ainsi que le prix du printemps du ski.

Détails et inscription sur: http://www.skidebrief.com

0133004a9ed5fe3996dc4c2267ff36b9_originalUn casque multisport et multifonction repliable : telle est l’invention de Golem Innovation, entreprise créée au Pays-Basque par un jeune ingénieur, Guillaume Vétier,  actuellement en pleine campagne de crowdfunding afin de commercialiser son produit.

Le casque Alpha est une protection unique pour faire du ski, du vélo, du roller ou encore du skateboard. Posé sur les épaules, il se déplie en deux secondes afin de permettre à l’utilisateur de protéger sa tête lorsqu’il le souhaite. Ultra-résistant, il est notamment équipé d’une visière photochromique anti-rayure et anti-choc ainsi que d’une structure interne protégeant des chocs.

6252f91aa6d7047aad6a6cc6cdf8d626_originalCe casque au design futuriste, développé en quatre coloris, est actuellement en phase de financement sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter.com. 200000 € sont espérés d’ici la fin du mois d’avril afin de commencer la production et la commercialisation du produit, l’objectif étant d’effectuer les opérations de livraison au mois de septembre 2017. Le casque Alpha devrait coûter 299 €.

A termes, Golem Innovation espère lancer une gamme de casques connectés avec des fonctions intelligentes comme l’affichage et la mesure de la fréquence cardiaque, de la vitesse, de l’altimétrie, de la température ou encore d’un système de navigation GPS intégré.

 

 

 

 

 

RossignolLe biathlète français Martin Fourcade et son équipementier actuel Rossignol ont annoncé avoir prolongé leur collaboration de deux ans, jusqu’aux Jeux Olympiques de Pyeongchang, en 2018. Une annonce qui fait suite aux excellents résultats de l’athlète cette année, marquée par 4 titres de Champion du Monde et la conquête d’un cinquième gros Globe de cristal d’affilée.

Le français s’est déclaré ” fier de poursuivre l’aventure avec Rossignol “, notamment pour la ” qualité des produits et les valeurs de la marque “. Cette dernière accompagnera Martin Fourcade pour les championnats du monde d’Hoch Izen (2017), puis au Jeux Olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud), un an plus tard.

604bbc3f-512e-4601-bcac-80a80927cce4 (1)

138-brand_defaultL’équipementier de produits outdoor Black Diamond a subi une perte nette de 86,5 millions de dollars et n’a pas su augmenter ses ventes (155,3 M $ de CA, soit – 2 %). Une restructuration menant à une diversification de l’activité est en cours.

Face à ces mauvais résultats, Mark Ritchie, président de Black Diamond, a annoncé un plan de réforme important visant notamment a réduire les coûts afin de retrouver de la rentabilité : ” Le projet comporte des réductions de coûts importantes en Amérique du Nord et en Europe, la délocalisation de notre siège européen de Bâle (Suisse) à Innsbruck  (Autriche) et une réorganisation de notre stratégie sur les vêtements pour atteindre la rentabilité avec des objectifs de vente nettement inférieurs. Fin 2014, nous avons également commencé à rapatrier notre fabrication chinoise à Salt Lake City. Nous prévoyons le rapatriement complet de notre plateforme de fabrication ainsi que la finalisation de notre projet global en 2016. Nous espérons revenir à une structure de coûts semblable à celle de 2011 “. Black Diamond annonce une prévision de chiffre d’affaires comprise entre 155 et 160 M$ en 2016 (soit +0 à + 3% sur une base de change constant) pour une marge brute faible, d’environ 36 %.

La marque a annoncé un projet de redéploiement et de diversification de son activité. Black Diamond a en effet mandaté la banque Rothschild en vue d’investir dans le haut de gamme, potentiellement en dehors de l’industrie de l’outdoor. La marque cherche prioritairement des opportunités aux Etats-Unis.