L’abondant enneigement (ici, à Val d’Isère) a fait revenir les skieurs dans les stations françaises.

Le SkiDebrief organisé par l’Union sport & cycle, en partenariat avec France Montagnes et la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes, a réuni les acteurs de la montagne à Val d’Isère les 23 & 24 avril derniers pour tirer les enseignements de la saison d’hiver 2017/2018 et remettre sur le devant de la scène la question du recrutement de nouveaux clients. Filièresport détaille ci-dessous le bilan de saison dressé par les différents professionnels et reviendra dans un prochain article sur les débats relatifs au renouvellement de la clientèle.

Cette neuvième édition a permis à l’ensemble des professionnels venus présenter leurs chiffres de saluer le retour de la croissance en stations de sports d’hiver. Après trois saisons durant lesquelles les professionnels de la montagne ont souffert des aléas climatique, l’hiver 2017/2018 s’est singularisé par un exceptionnel niveau d’enneigement dans tous les massifs : jusqu’à 17,5 mètres cumulés à Val d’Isère, qui vient d’annoncer le maintien de trois pistes ouvertes hors glacier cet été… Selon Domaines skiables de France, la fréquentation des domaines skiables devrait progresser de +4 % par rapport à l’hiver dernier « même si les skieurs ont été freinés par la météo perturbée », tandis que Nordic France annonce un hiver historique avec des redevances ski de fond en rebond de 13 %. Côté stations, cette embellie a plutôt concerné celles situées en moyenne montagne où l’effet rattrapage a été significatif. « On s’aperçoit que la neige est un fantastique aimant. Après trois hivers difficiles, l’envie de skier est toujours là », commente Gilles Chabert, “Monsieur Montagne“ à la Région Auvergne Rhône-Alpes. Ce dernier, qui prendra sa retraite de la présidence du Syndicat national des moniteurs du ski français fin mai après 24 ans de bons et loyaux services, souligne aussi : « Notre chiffre d’affaires (NDLR, plus de 300 millions d’euros) augmente. Les ventes en ligne continuent de progresser et pèsent plus de 80 millions… c’est un petit commerce qui vend des virages ». Même satisfecit dans les magasins de sport, qui enregistrent +9 %. « Les aléas climatiques ont dopé les ventes d’accessoires (masques, gants…) », confie Gérard Mattis, commerçant à Val d’Isère et président de la commission Montagne de l’Union sport & cycle, pour qui « le blanc, le bleu et la magnificence de nos sites sont de réels atouts ».Patricia Rey, à Val d’Isère

Les données par profession :

Taux d’occupation des stations de sports d’hiver : +1,3%
Maurice DESAILLOUD, Maire des Houches, Président du GT Observatoire des stations de l’ANMSM : « Le taux d’occupation des hébergements locatifs entre décembre 2017 et mars 2018 s’élève à 52,9% sur l’ensemble des massifs, soit une hausse de 1,3% par rapport à l’année passée. Les Alpes du Nord affichent un taux d’occupation moyen pour la période de 54,5 % (+1 point). Dans le même temps, les Alpes du Sud enregistrent une progression de 1,8 point, avec un taux de 43 %. Les Pyrénées, avec 49,8 % des logements occupés en moyenne sur la saison hivernale, observent un bond de 4,7 points, en comparaison à la saison précédente. »
Activité des magasins de sport de stations de montagne : +9% 
Selon Gérard MATTIS, président Montagne de l’UNION sport & cycle : « Au global il me semble important de retenir le bilan positif de cette saison avec un chiffre d’affaires vente et location cumulé qui progresse de 9% pour les magasins de sport en stations. Cela reste à relativiser au regard des baisses successives que nous avons enregistrées au cours des trois dernières années. Compte tenu de l’exceptionnel niveau d’enneigement partout, cette saison profitera d’abord aux commerces sport implantés en station de moyenne et basse altitude. »
Activité des domaines skiables : +2%
Selon Laurent REYNAUD, délégué général de Domaines Skiables de France : « La fréquentation des stations de ski est en augmentation de 2% sur la saison 2017-2018 par rapport à la moyenne des quatre dernières saisons. Il s’agit d’un chiffre non définitif puisqu’il ne prend pas en considération les quatre semaines des vacances d’avril en cours et que la saison se déroule jusqu’au 8 mai. On a eu un « vrai hiver », après trois hivers difficiles où l’enneigement était faible. Cette année, la neige était au rendez-vous, mais les conditions d’exploitation ont été très difficiles et les charges d’exploitations élevées, principalement à cause de la météo et des nombreuses avalanches. »
Activité des Ecoles de ski : +3%
Selon Jean-Marc SIMON, directeur général du Syndicat National des Moniteurs du Ski Français : « Tous les moniteurs ont pu enseigner comme ils le souhaitaient. Quand la neige est au rendez-vous, tous les voyants sont au vert. C’était le cas cette année. » 
Activité des sites nordiques : +13%
Vincent BERLANDIS, directeur de Nordic France : « Nos domaines enregistrent une hausse de 13% sur la redevance ski de fond par rapport à la moyenne des quatre dernières années. Et une hausse de 22% par rapport à l’année dernière. C’est une très bonne saison malgré la météo parfois difficile. On attend les chiffres définitifs de fin de saison mais cela pourrait être la meilleure saison des quarante dernières années. »

Initiés par la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes, les Trophées de la montagne Française Nouvelle Définition récompensent depuis 5 ans des initiatives remarquables en faveur de la montagne. Les lauréats 2018 ont reçu leur prix le 24 avril, au cours du SkiDebrief à Val d’Isère. 

Prix Accessibilité : ski-chic.com, nouveau service de location vêtements de ski et accessoires de ski.

Ce Trophée récompense la meilleure initiative en faveur de la démocratisation de l’accès à la pratique des activités de montagne. Il a été remis par la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes.

Prix Economie : Ski-guru.com, premier comparateur de stations de ski basé sur les avis clients

Ce Trophée récompense le meilleur projet facteur de croissance et d’emploi en montagne.

Prix Initiative verte : S3V, pour sa production de semences locales pour maintenir la biodiversité

Ce Trophée récompense la meilleure action en faveur de l’environnement de montagne. Il a été remis par Pierre Gogin, président de l’Union sport & cycle

– Prix Innovation produit : Zip Fix a Shape d’Eider . Cette fermeture à glissière est conçue pour éliminer les frottements inconfortables des zips traditionnels

Le Trophée “Innovation Produit” récompense l’innovation produit apportant la plus forte valeur ajoutée à la pratique du client

France Montagnes a également récompensé la station de Val d’Isère pour son implication en faveur de la fin de saison en lui remettant le prix spécial Printemps du Ski.

Les “Trophées de la montagne française. Nouvelle définition” ont été remis au cours de la 9ème édition du SkiDebrief 2017, à Val-d’Isère,  par la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, l’Union Sport & Cycle et France Montagnes.

Le prix Accessibilité, qui récompense une initiative en faveur de la démocratisation des activités de montagne, a été attribué au RockyPop Hôtel Les Houches (74) pour son concept innovant : 148 chambres design et accueillantes, un restaurant étonnant et chaleureux ainsi qu’un bar cosy et divertissant.

Le prix Economie, qui récompense un dossier facteur de croissance, de développement et d’emploi en montagne, a été remis à Hero Les Arcs, une nouvelle offre d’activités outdoor pour les familles sportives en quête de sensations pures !

Le prix Initiative verte a été décerné à la société de design WoodStock création, spécialiste des objets, meubles et agencements réalisés à partir de matières hors d’usage et de produits en fin de vie.

Le prix Innovation produit a été alloué à la société Skaping pour son service SkapeMe de réalisation de selfies XXL panoramiques.

Le prix spécial Printemps du ski, qui récompense les meilleures initiatives et offres clientèle pour la fin de saison,  a été  à la station de Montgenèvre pour son offre Dolce Vita, un package ski, spa et luge de 3 jours.

Le jury a enfin décidé de remettre un Prix coup de coeur au High Five Festival, de la société Like That. Il s’agit du festival incontournable de lancement de début de saison réunissant désormais projections de films de freeski, art et big-air au cœur d’Annecy (73).

Plus de 200 professionnels de la montagne ont participé au SkiDebrief, organisé les 24 et 25 avril à Val d’Isère par l’Union sport & cycle, pour tirer le bilan et les perspectives du marché des sports d’hiver, au terme d’une saison éprouvante mais non dénuée d’espoirs.

 

A LIRE SUR LE MEME SUJET
LES INTERVIEWS DES DIRIGEANTS ET EXPERTS DE LA MONTAGNE DANS LE HORS-SERIE SPECIAL SKIDEBRIEF DE FILIERESPORT

 

Malgré un démarrage pénalisé – pour la troisième année de suite  – par un noël sans neige, la montagne française devrait boucler l’ensemble de saison d’hiver 2016-17 sur une fréquentation en légère augmentation : autour de +1%, selon les derniers chiffres de l’Observatoire des stations de montagne ANMSM-Atout France.« Nous étions en baisse de chiffre d’affaires de 20% en janvier mais petit à petit, nous avons rattrapé notre retard, si bien que vers le 15 mars, nous étions étale. Puis la douceur a sévi et nous avons repris un peu de retard. Février a permis de le rattraper et les vacances de Pâques se sont passées dans de bonnes conditions, grâce au calendrier scolaire qui est devenu favorable depuis deux ans », a relaté Pierre Lestas, président de Domaines skiables de France (DSF). Résultat : une baisse du nombre de journées-skieur de 3% sur l’ensemble de la saison, avec de fortes variations selon les massifs et les stations, selon DSF.  Dans les Ecoles du ski français, l’évolution du chiffre d’affaires se situe entre -3% et 0%. La fréquentation des sites de ski nordique est en baisse de 5% par rapport à la saison dernière et de 15% par rapport à la moyenne des quatre dernières saisons. « Généralement situés en moyenne montagne, nous sommes un peu les sentinelles du réchauffement climatique », explique Thierry Gamot, le président de Nordic France, précisant que les quelques sites équipés en neige de culture s’en sortent le mieux.

Des magasins condamnés à l’offensive

Dans ce contexte, les magasins de ski ont vécu une saison mitigée, à des dégrées variables selon l’altitude et la « garantie neige » dont a bénéficié ou non leur station. Selon l’Union sport & cycle, les ventes d’articles de sport sont en recul de 5 à 12 %, tandis que les locations se maintiennent difficilement, entre -3% et -5%. « Donner des chiffres est globalisant : seul importe l’amour et la passion pour nos stations et les sports d’hiver, a relativisé Gérard Mattis, président de la commission Montagne de l’Union sport & cycle. Certains ont retroussé les manches et en deux mois ont réussi à faire la saison, comme en Haute-Savoie. Il faut garder à l’esprit que nos tarifs de location ont baissé de 25 % depuis pratiquement dix ans. Nous restons positifs et offensifs. » Confirmation de Stéphane Solinski, le directeur général de Sport 2000, qui fait le constat d’un « bilan positif avec quelques questions en suspens. Dans la vente, il va falloir plus accompagner nos magasins. »

Des actions marketing à amplifier

Si la montagne a tenu le choc, c’est en partie grâce aux investissements « très orientés neige de culture, qui se sont maintenus à un niveau globalement stables, mais aussi à la formidable mobilisation des acteurs de la montagne », a souligné Michel Rouault, directeur des entreprises de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes. Outre le travail de la neige, l’adaptation des offres a commencé à faire son office et devra être amplifiée. « Il faut engager des actions marketing et développer les courts séjours, un vrai levier de développement économique », réclame Pierre Lestas (DSF). Idem pour le travail collectif sur l’entrée de saison, initié quasi-spontanément cet hiver : « Nous lancerons l’an prochain une opération Noël, c’est magique collective, comme pour le Printemps du ski », a annoncé Jean-Marc Silva, tandis que Jean-Luc Boch, le nouveau président de France Montagnes, déclarait : « Nous devons parler d’une seule voix sur l’intégralité des massifs français. La concurrence étrangère est très vive, plus on arrivera à communiquer collectivement plus les stations petites ou grandes parviendront à faire venir des touristes nombreux. Pour que la montagne soit magique, les acteurs doivent être capable d’accueillir les touristes dignement, correctement et pour longtemps. »

Relancer les classes de neige

Sur le long terme, s’ouvre un vrai chantier, celui du renouvellement des générations et plus particulièrement de l’initiation au ski. Avec Génération Montagne, Auvergne Rhône-Alpes Tourisme s’attaque au déclin des classes de neige : « En 2015-16, 15 centres d’hébergements ont fermé dans les massifs alpins : la  décrue se stabilise mais l’érosion se poursuit. Les maires peuvent donner les moyens aux gestionnaires des centres de rénover, avec l’aide des département et, pourquoi pas, des régions », plaide Annick Cressens, coprésidente de Génération Montagne. En Suisse, l’association GoSnow a créé une site internet pour « faciliter l’organisation des voyages en quelques clics », explique Pierre Pfefferle, directeur du programme. Il a emmené à la montagne 1000 élèves la première année, 2000 la deuxième, pour un prix moyen de séjour d’un peu plus de 300 € par enfant. Conclusion de Virgile Caillet, délégué général d’Union sport & cycle. « Il va falloir encore plus aller dans le concret, établir une cartographie des initiatives et les consolider pour constituer une force commune. »

Filièresport est partenaire presse de la  9è édition du SkiDebrief, l’événement “bilan et perspectives” de la saison de sports d’hiver, qui aura lieu les 24 et 25 avril 2017 à Val d’Isère.

Organisé par l’Union sport & cycle en partenariat avec France Montagnes et la Caisse d’Epargne Rhônes-Alpes, le SkiDebrief associe contenu professionnel et moments conviviaux organisés en plein cœur de la station Val d’ Isère.  Au cours de ces deux journées, une quinzaine de professionnels, experts et personnalités de la montagne établiront un premier bilan de la saison 2016-17 de sports d’hiver en France et analyseront les enjeux de renouvellement de clientèle à la lumière d’exemples de bonnes pratiques en France et à l’étranger.

Nombre de places limitées. Il est encore temps de vous inscrire !

LE PROGRAMME

LUNDI 24 AVRIL : CONFERENCE

14h00 Accueil

14h30 Ouverture : Pierre Gogin, coprésident Union sport & cycle / Jean-Luc Boch, président France Montagnes / Michel Rouault, membre du Comité exécutif et directeur des entreprises Caisse d’Epargne Rhône-Alpes

14h45 Remise des Trophées de la montagne et du Trophée Printemps du ski

 15H30 Débats et Témoignages : Comment recruter de nouveaux publics en montagne ?

1) Table-ronde: Willy Fux, LHM Conseil / Jean Bertoluzzi, Observatoire des stations de Montagne / François Barbier, Directeur commercial Salomon

2) Témoignages

 Le ski épicurien

Des chefs étoilés de montagne témoignent sur les modes de consommation d’une nouvelle clientèle éprise de ski, de grande cuisine et d’autres loisirs en montagne.

La montagne pour tous

  • Mary Jo Tarallo, directrice du programme Learn to ski and snowboard aux Etats-Unis.
  • Pierre Pfefferle, directeur de Gosnow, programme suisse de relance des classes de neige
  • Annick Cressens, maire de Beaufort et coprésidente du comité de pilotage de Génération Montagne
  • Jean-Marc Silva, directeur de France Montagnes, sur le « Printemps du ski »

 

 17h00 Bilan de la saison des sports d’hiver 2016-17

  • Gilles Chabert, président du Syndicat national des moniteurs du ski français
  • Thierry Gamot, président de Nordic France
  • Charles-Anges Ginesy, président de l’Association nationale des maires de stations de montagne
  • Pierre Lestas, président des Domaines skiables de France
  • Gérard Mattis, Président de la Commission montagne de l’Union sport & cycle
  • Michel Vion, Président de la Fédération française de ski

 

18h00 Apéritif et dîner

MARDI 25 AVRIL

  • Ski de printemps,
  • Challenge de ski,
  • Déjeuner à la Fruitière
  • Folie Douce

 

 

TrophéeLa cérémonie de la remise des “Trophées de la montagne française, nouvelle définition” a eu lieu lundi 18 avril à l’occasion du SkiDebrief à Val d’Isère. Depuis 2 ans et sa nouvelle formule, la remise des prix récompense et valorise les initiatives et les innovations des professionnels de la montagne dans 5 catégories :

Catégorie Innovation Produit

Vainqueur : Ski-Mojo
Crée par la jeune société Jaksport, Ski-Mojo est un exosquelette ingénieux qui réduit les douleurs articulaires et musculaires dans les sports de glisse. De plus, il facilite la pratique du ski et en réduit la fatigue. Entre la saison dernière et cette saison, Ski-Mojo a triplé ses essais… et ses ventes (650 essais et 500 produits vendus en 2015-16) !

Catégorie Accessibilité

Vainqueur : Wifi pour Tous 

La station Les Gets permets à tout le monde d’être connecté à internet via la location d’un boitier wifi donnant un accès illimité au réseau 3G+/4G sur tout le domaine. Moyennant un coût de location 7€ par jour, la station a réalisé un chiffre d’affaire de 4890€ cette année grâce à ce service, qu’elle est la première à proposer en France.

Catégorie Initiative Verte

Vainqueur : Co-Rider
Co-Rider est un service de covoiturage dédiée aux sports de glisse et qui souhaite devenir le Blablacar du sport et des riders. Pour sa première saison d’hiver, elle compte 6500 utilisateurs inscrits, sur un marché potentiel estimé à 5 millions d’utilisateurs.

Catégorie Économie

Vainqueur : Village Igloo by caméléon 
Le Village Igloo by Caméléon est le seul concept d’igloo de France comprenant un bar ouvert au public avec un accès piéton. À l’intérieur il y a aussi une grotte de glace avec des sculptures qui ont accueillis plus de 14 000 personnes cet hiver. Dans le village igloo se trouve également un restaurant mais aussi 3 chambres, où 100 nuitées on été réservées. Le Village Igloo by Caméléon est présent aux Arcs, à Avoriaz et à Morzine.

Catégorie Printemps du Ski

Vainqueur : La Clusaz
La station de ski La Clusaz (74) a remporté le prix du Printemps du ski grâce à une idée très simple. En effet, elle propose d’offrir le ski aux débutants durant tout le mois d’avril, et donc d’apprendre à skier gratuitement.

Prix coup de cœur du Jury

Vainqueur : La Fabrique du Ski
La Fabrique du Ski qui était déjà candidate l’année dernière a obtenu le coup de coeur du jury grâce à ses skis haut de game produits à des prix accessibles et surtout en France. Dans son usine en plein coeur du massif de la Chartreuse, la Fabrique du Ski développe et conçoit ses produits. En un an, l’entreprise Française a doublé ses ventes puisqu’elles sont passées de 70 paires vendues à 150.

Une semaine après le SkiDebrief, qui s’est tenu les 18 et 19 avril à Val d’Isère, Filière Sport et les professionnels de la montagne décryptent et analysent les chiffres de la saison ainsi que les grandes tendances de pratiques et de consommation du ski en France.

Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

bandeau-debrief

Le Ski Debrief 2016 aura lieu les lundi 18 et mardi 19 avril à Val d’Isère (Savoie, 73). A un peu moins d’un mois de l’événement, Filière Sport revient sur les temps forts de ces deux journées dédiées à la montagne et ses acteurs. 

Depuis 2009, le SkiDebrief est le rendez-vous « bilans et perspectives » des acteurs de la montagne. Un événement initié par la Fédération des entreprises du sport (FPS). Organisé sur deux jours, il propose notamment des tables rondes, la remise des Trophées de la montagne ainsi qu’un bilan de saison des acteurs de la montagne.

Ce concept innovant qui associe contenu professionnel et moments conviviaux dans la station de Val d’Isère constitue l’occasion idéale pour tous ceux qui font l’économie de la montagne (office du tourisme, remontées mécaniques, enseignes, marques, élus, institutionnels, media…) de se rencontrer et partager leurs expériences. 

La première conférence, intitulée “la neige dans tous ses états”, s’intéressera notamment aux bouleversements naturels que notre planète connaît actuellement, et verra intervenir Christope Chaix (reponsable de l’observatoire des changements climatiques), Dominique Letang (directeur de l’Anena), Jérôme Camps (Sport 2000 Massif Central) et Laurent Reynaud (délégué général de Domaines skiables de France).

La deuxième table ronde abordera la consommation au sein des stations de sports d’hiver françaises, en présence de Virgile Caillet (délégué général de la FIFAS), Jean Marc Silva (directeur général de France Montagne), Luc Reversade (président de la Folie Douce) et Alexis Dussillol (directeur montagne de Airbnb).

Enfin, un bilan sera dressé sur l’ensemble de la saison de ski des domaines skiables de l’hexagone. Gilles Chabert (président du SNMSF), Michel Giraudy (vice président de l’ANMSM et président de France Montagne), Pierre Lestas (président de Domaines Skiables de France), Gérard Mattis (président de la Commission montagne de la FPS), Michel Vion (président de la FFS) et Thierry Gamot (président de Nordic France) seront notamment présents.

Le rendez-vous de l’innovation

La remise des Trophées de la montagne aura lieu lundi 18 avril et récompensera les meilleures innovations produits et services de la saison. 5 prix seront décernés : le prix Prix de l’accessibilité à la pratique, le prix des initiatives vertes, de l’économie, de l’innovation produit, ainsi que le prix du printemps du ski.

Détails et inscription sur: http://www.skidebrief.com

TrophéeRemis lors du Skidebrief (organisé les 18 et 19 avril prochains à Val d’Isère),  les « Trophées de la Montagne Française. Nouvelle Défintion » récompenseront pour la troisième année consécutive, les meilleures initiatives en faveur de la montagne.

Ce concours organisé par la Fédération Professionnelle des entreprises du Sportla Caisse D’Épargne Rhône-Alpes et France Montagnes est ouvert à toutes les organisations intervenant en montagne : particuliers, collectivités, entreprises, associations… hors entreprises d’aménagement des domaines skiables.

Cinq catégories différentes sont proposées aux candidats :

– Le Prix Accessibilité à la pratique récompense la meilleure initiative en faveur de la démocratisation des activités de montagne
– Le Prix Initiatives Vertes récompense la meilleure action en faveur de l’environnement en montagne.
– Le Prix Economie récompense le meilleur projet facteur de croissance, de développement et d’emploi en montagne
– Le prix Innovation produit récompense l’innovation produit apportant la meilleure avancée sur le plan de la pratique des activités de montagne.
– Le prix Printemps du Ski récompense la meilleure action menée dans le cadre de l’opération collective « Printemps du Ski » sous le pilotage de France Montagnes

Une forte visibilité pour les lauréats

La remise des Trophées se déroulera le 18 Avril 2016 à l’occasion du SkiDebrief, où seront présents les principaux acteurs de la montagne et de nombreux médias, de quoi assurer une forte visibilité pour les lauréats. Vous vous sentez concernés par ces Trophées ? Alors n’hésitez plus, rendez-vous sur le site lamontagnenouvelledefinition.fr pour télécharger et compléter le dossier d’inscription.*

* Réception des candidatures jusqu’au 31 mars

Plus de 200 professionnels de la montagne ont participé au SkiDebrief, les 20 et 21 avril derniers à Val d’Isère (73). Au programme des tables rondes, un premier bilan de la saison des sports d’hiver 2014-2015 mais aussi des débats nourris sur les enjeux de la montagne, tels que l’ouverture des magasins le dimanche, la réforme territoriale et la loi montagne, ou encore le sujet toujours épineux de l’accès aux stations.

SKIDEBRIEF

« Heureusement, la neige est arrivée ! » A la table-ronde du SkiDebrief sur le bilan de la saison, Michel Vion, président de la Fédération française de Ski, a parfaitement résumé le sentiment de la majorité des professionnels de la montagne. La saison des sports d’hiver 2014-2015 aura finalement été moins pire que ce qu’ils redoutaient. Ainsi à la FFS, le manque de neige en début de saison s’est traduit par un recul de 13 % du nombre de licenciés à noël mais la tendance s’est redressée ensuite : « Nous finirons à -6 ou -7 % », explique Michel Vion. Les bons résultats de l’équipe de France de ski et l’organisation réussie de la finale de la Coupe du Monde de ski alpin à Méribel en février ont fait oublier l’annulation de quatre épreuves en décembre.

Activité globalement stable en magasins

Côté pratique de loisir, le prébilan de Domaines skiables de France (DSF) fait apparaître un recul de 3 % de la fréquentation des remontées mécaniques au cours de la saison d’hiver 2014-2015, par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Les grandes stations sont stables, les autres sont en recul de 5 %. Dans les magasins, « nous avons rattrapé le retard du début de saison », a confirmé Gérard Mattis, président de la Commission montagne de la FPS. Le chiffre d’affaires est stable au global par rapport à l’année dernière. Le Savoie se situe entre zéro et 2 %, la Haute-Savoie est stable, l’Isère et la Drôme sont entre – 2 % et zéro, les Alpes du Sud sont à – 10 %, les Pyrénées entre +2% et +3%.

« Nous ne sommes pas le boulevard Haussmann »

Dans ce contexte, la récente publication du calendrier scolaire des trois prochaines années a été accueillie avec satisfaction par le monde de la montagne. Les vacances de printemps y sont en effet avancées d’une quinzaine de jours, ce qui est favorable à la fréquentation des stations en avril. Un bon coup de pouce pour le Printemps du Ski, l’opération séduction lancée par France Montagnes pour stimuler la fréquentation en fin de saison, qui a mobilisé cette année une trentaine de stations pour un budget total de 200 000 €, selon Michel Giraudy, président de France Montagnes. Egalement satisfait du nouveau calendrier scolaire, Hervé Gaymard, député et président du conseil départemental de Savoie, a rappellé que la montagne « a une activité saisonnière et des métiers spécifiques », avant de faire allusion à la réforme du repos dominical : «l’examen de la loi Macron n’est pas terminé. Il faudra être vigilant pendant la lecture au Sénat et la deuxième lecture à l’Assemblée nationale. » L’enjeu : faire en sorte que les commerces saisonniers puissent continuer d’ouvrir le dimanche sans nouvelles contraintes. « Dès l’origine des stations, les magasins de ski ont été ouverts (le dimanche) pour rendre service à nos clients. Nous ne sommes des professions saisonnières, pas des magasins du boulevard Haussmann à Paris », a argumenté Gérard Mattis.

 Réforme territoriale : « non au centralisme lyonnais ! »


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Trophées de la Montagne françaiseLes lauréats des Trophées de la montagne française – nouvelle définition 2015, qui récompensent « les actions ou les produits les plus innovants qui portent l’économie en montagne » viennent d’être décernés à Val d’Isère, pendant le SkiDebrief. 

(suite…)

CATÉGORIE ACCESSIBILITÉ/DEMOCRATISATION

COMBIATHLON

Créateur : Alain GENET

Date de création : 2013

Jeu de société qui permet de découvrir le combiné nordique et le biathlon en s’amusant. Combiathlon est un jeu de découverte pour donner envie de pratiquer ces disciplines nordiques.

Chiffres :

  • 200 unités de série-prototype
  • 7 100€ d’investissement personnel
  • 3 252€ financement participatif

 

LA MONTÉE EN ALPAGE 2015

Créateur : Thierry SUCHET

Date de création : 2013

La montée en alpage est une transhumance ouverte au grand public. Elle permet a tous de partager la vie des « alpagistes » savoyards et de découvrir cette tradition de nos montagnes

Chiffres clés :

  • 2h30 de transhumance de St Martin de Belleville aux Menuires)
  • plus de 100 participants

 

SKICOLOR

Créateur : Les Gets

Date de création : janvier 2015

Véritable festival de couleurs sur neige, Skicolor est un évènement placé sous le signe du partage et de la bonne humeur, avec une descente en ski d’une piste agrémentée d’explosions de couleurs.

Chiffres clés :

  • 800 participants
  • 35 bénévoles
  • 3 passages TV en national
  • 400 kg de poudre 100% éco

 

BABY TRAINEAU

Créateur : Frédéric BORGEY

Date de création : hiver 2013/2014

Ce processus de découverte et d’enseignement du traineau à chien a pour but de faire découvrir les sports de traineaux aux jeunes enfants au travers de jeux ludiques. Il fait appel à une technique d’enseignement nouvelle, du matériel spécifique et des secteurs aménagés et sécurisés.

Chiffres clés : 2 parcs 72 chiens

 

UN BUS POUR UN CAMPUS

Créateur : UCPA

Date de création : 2012

Une offre originale de séjours aux sports d’hiver à coût réduit destinée aux étudiants boursiers. Ces séjours sont cofinancés par le Centre National des œuvres universitaires et sociales et l’Association nationale pour les chèques vacances. Le transport s’effectue en bus de 25 à 50 étudiants.

Chiffres clés :

  • 404 jeunes pour noël 2014
  • 350 jeunes pour le printemps 2015

 

MHIKES

Créateur : Remi THEBAULT

Date de création : juin 2014

Mhikes est une application destinée à rendre la randonnée en montagne accessible à tous. Elle permet de découvrir en toute autonomie des itinéraires connus des spécialistes, la faune, la flore de montagne. Mhikes s’est également la première communauté de randonneurs connectés en Europe.

Chiffres clés :

  • 2000 téléchargements
  • 1500 membres
  • 100 000 € de CA

 

CATÉGORIE INITIATIVE VERTE

 CHANGER D’APPROCHE

Créateur : Association Mountain Wilderness

Date de création : 2006

Action composée de plusieurs outils (concours, brochures, site internet, etc.) pour inciter a l’utilisation des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle, et s’immerger d’avantage en montagne en goûtant aux saveurs locales et en faisant vivre l’économie locale.

Chiffres clés :

  • 400 participants au concours
  • 22 tonnes de CO2 économisées
  • 13 000 itinéraires accessibles en transport en commun en montagne

 

CONSEIL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE D’AUTRANS

Créateur : Mairie d’Autrans

Date de création : 2014

Le conseil du développement durable d’Autrans est un lieu de gouvernance participative réunissant élus et administrés en partenariat avec Mountain Riders. Son objectif est de prendre des décisions concrètes en matière de vie quotidienne, de développement et de tourisme durables.

Chiffres clés :

  • Baisse de la consommation d’éclairage de 50%
  • Baisse du salage des routes de 20%
  • Baisse d’usage des véhicules particulier pour accéder au domaine skiable…

 

LA DEMARCHE ISO 50001 DE VAL D’ISERE TÉLÉPHÉRIQUES

Créateur : Val d’Isère Téléphériques

Date de création : 2014/2015

La démarche consiste en la mise en place d’un système de management de l’énergie (ISO 50001) afin de réduire la consommation énergétique de 15% sur trois ans tout en maintenant un service de très haute qualité en matière de remontées mécaniques de production de neige…

Chiffres clés :

  • Rénovation de l’atelier de la neige 100% en interne
  • Gain d’efficacité couple groupe moteur + pompe
  • Variateurs haut de gamme Compresseur a moteur IE3

 

DES VEHICULES ELECTRIQUES EN AUTOPARTAGE

Créateur : Valberg

Date de création : 2014-2015

Mettre a disposition des vacanciers un parc de véhicules électriques pour renforcer l’image de la station, réduire l’utilisation des véhicules particuliers et l’émission de Gaz à effet de serre tout en fluidifiant la circulation.

Chiffres clés :

  • Une centaine d’abonnements souscrits
  • 10 000kms parcourus par les 12 véhicules

 

CATEGORIE ECONOMIE

 

OFFCOURSES

Créateur : Bernard FONTAINE

Date de création : 2002

Service de commande en ligne et livraison des commissions sur le lieu de résidence des vacanciers. En 2014 Offcourse propose une formule Terroir composée de produits locaux.

Chiffres clés :

  • 60 000 en 2013
  • 42 camions
  • 230€ panier moyen

 

MILLE 8

Créateur : Domaine Skiable des Arcs

Date de création : 2014

Un nouvel espace de loisirs proposant une multitude d’activités : piste de luge expérientielle, cabanes en forêt, parcours Freestyle, espace sécurisé pour apprendre à skier…

Chiffres clés :

  • 36,2 millions d’euros investis
  • 3 800 m2 dédiés au bien être
  • 40 entreprises mobilisées sur le chantier 2 ans de chantier

 

ALPES SKI RESA

Créateur : Compagnie Des Alpes

Date de création : 2014

Alpes-Ski-Résa est un nouveau site web de vente de séjours en montagne, dédié aux stations de la Compagnie des Alpes en proposant différents services pour simplifier les réservations (conseils personnalisés, accompagnement dans le choix, accueil). Il a également vocation a accroitre le taux d’occupation des lits froids.

Chiffres clés :

  • 19 stations de renommée internationale
  • 20 services différents
  • 30 agences partenaires

 

VAL DIGITAL

Créateur : Office du tourisme de Val d’Isère

Date de création : 19 septembre 2014

Faire de Val d’Isère un village connecté pour fluidifier le parcours des clients dans la station, simplifier la communication, enchanter les clients par ce nouveau mode de fonctionnement et générer du business.

Chiffres clés : 12 domaines de compétences

 

DURANCIA

Créateur : Station de Montgenèvre

Date de création : Janvier 2015

Avec Durancia, Montgenèvre fait partie des stations pionnières en collant à la tendance du bien-être. La station diversifie ses activités et propose un complément aux activités ski, golf et VTT en ouvrant cet espace spa, balnéo, restaurant…

Chiffres clés :

  • 12 M€ d’investissement
  • 3 ans de chantier
  • 80 000 personnes attendues par an
  • 3 000 m2 d’espace détente
  • 30 personnes employées

 

PRIX SPECIAL « PRINTEMPS DU SKI »

 

OPERATION SUBLI’CIMES à la plagne

Du 05 au 16 avril 2015, création spécifique pour le Printemps du ski, la Plagne a présenté une opération forte en émotions et riche en sensations. Subli’Cimes, ce sont 6 sommets accessibles à tous skieurs de Paradiski, tout public, et parfois même aux piétons, de tous les secteurs de la Plagne proposant 6 expériences uniques : Grand Nord, Adrénaline, Mômes, Zen altitude, Féerie, Mix’n Beach.

 

LE PRINTEMPS DU SKI A CHAMROUSSE

Du 21 mars au 19 avril

Durant un mois, la station de Chamrousse s’est mise en mode printemps du ski avec des expériences uniques : Ski de Nuit, Chamrousse fait son cinéma, Le défilé gentleman skieurs, une soirée luge, the lady’s week-end, la course de ski de fond « down-up » ou encore le derby VTT sur neige.

 

LESBIAN & GAYPRIDE a TIGNES le 26 mars

A l’occasion de l’European Snow Pride du 21 au 28 mars 2015, une semaine de ski et de fête dédiée aux LGBT venus des 4 coins de l’Europe, Lesbian & Gay Pride Montpellier – Tignes ont organisés la 1ère GAY PRIDE en station de ski dans une ambiance printemps du ski. Cette marche “des diversités” a rassemblé environ 500 personnes…A pied, en dameuse, en motoneige, en skis, déguisé…

 

MONTGENÈVRE, C’EST LA HAUT QUE CA SE PASSE

A PARTIR DU 20 MARS

 

Au premier jour du printemps, la station de Montgenèvre s’est mise mode printemps du ski en poussant des offres immanquable boostées par des jeux de mots efficaces: pack ski+luge+balneo, des promo sur la location de matériel, les cours de ski ou l’hébergement, de quoi donner envie de ne pas raccrocher les skis.

Fréquentation des domaines skiables 2014-2015

 

Le prébilan de saison fait apparaître un recul de 3 % de la fréquentation des remontées mécaniques au cours de la saison d’hiver 2014-2015, selon Domaines skiables de France (DSF). Les grandes stations sont stables, les autres sont en recul de 5 %.

ski-debrief-2015Le SkiDebrief débutera lundi 20 avril au Club Med Val d’Isère avec deux tables rondes consacrées au Bilan de saison 2014-2015 et à l’enjeu des routes
 des sports d’hiver. 
La suite du programme : remise des Trophées de la montagne française, soirée SkiDebrief et le lendemain, Critérium de la dernière neige suivi d’un déjeuner de clôture à la Folie Douce. Présent sur place, Filière Sport suivra pour vous les débats sur ses comptes Twitter et Facebook.

 

Signature de la convention FPS - CERA

Signature de la convention FPS – CERA

La Caisse d’Epargne Rhône Alpes (CERA) et la FPS ont signé le 18 mars 2015, à Méribel, une convention en faveur des professionnels de la filière sport. A travers cet accord, la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes participe à différentes manifestations liées à l’univers de la montagne et propose aux adhérents de la FPS des offres bancaires adaptées et privilégiées.

Avec cette convention d’une durée de trois ans, la CERA met à la disposition des PME et TPE adhérentes de la FPS son expertise en matière d’ingénierie financière et réaffirme son engagement auprès des entreprises de la région Rhône-Alpes.

Les deux partenaires co-organisent des manifestations relatives à l’univers de la montagne comme “les Trophées de la montagne nouvelle définition” dans le cadre du SkiDebrief®, le rendez-vous des acteurs de la montagne organisé à Val d’Isère les 20 et 21 avril prochains.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

 

SKI DEBRIEFImpressionOrganisé jusqu’à présent sur une seule journée, le SkiDebrief tiendra sa 7è édition pendant deux jours, les lundi 20 et mardi 21 avril 2015 à Val d’Isère. Cet évènement sera aussi l’occasion de remettre pour la deuxième année consécutive les « Trophées de la montagne française. Nouvelle Définition ».

La journée du lundi, les professionnels du secteur seront accueillis au Club Med de Val d’Isère pour un bilan de la saison, une table ronde et la remise des “Trophées de la montagne française. Nouvelle Définition“. Organisés par la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, France Montagnes et FPS, ces Trophées récompensent les actions ou les produits innovants qui portent l’économie en montagne. Ce concours ouvert à toutes les organisations intervenant en montagne comporte 5 prix, 4 pour les professionnels (collectivités, entreprises, associations…) et un pour les particuliers :

  • Le prix « Accessibilité à la pratique » récompensera les initiatives en faveur de la démocratisation des activités de montagne.
  • Le prix « Initiatives Vertes » récompensera les actions en faveur de l’environnement de montagne.
  • Le prix « Economie » est dédié aux projets facteurs de croissance, de développement et d’emploi en montagne.
  • Le Coup de cœur du jury.
  • Le Prix « «#lahaut » distinguera la plus belle image ou vidéo amateur de montagne.
  • Réception des candidatures jusqu’au 31 mars

Réception des candidatures jusqu’au 31 mars ici.

Plus de 70 dossiers ont été présentés pour la première édition des  « Trophées de la Montagne Française. Nouvelle Définition ». Les cinq prix ont été remis le mardi 22 avril dernier à Val d’Isère, en point d’orgue du SkiDebrief. Focus sur les lauréats.

Catégorie Accessibilité : Société d’Aménagement de La Plagne – CoolSki

Pour redonner l’envie aux adultes de rechausser les skis en toute sécurité, la Société d’Aménagement de la Plagne a mis en place un parcours en trois étapes, appelé CoolSki. A travers une zone protégée, un circuit conseillé, un espace composé de pistes vertes et bleues, Coolski est devenue une alternative prisée, surtout par les jeunes actifs de 20 à 35 ans : « Pour beaucoup, le pas est trop grand pour aller à l’école de ski, Coolski permet de progresser et de faire abstraction de la vitesse », énonce Jacques Muller, directeur marketing et commerce de la station. Pour sa première saison d’existence, 28 000 personnes se sont acquittées d’un pass de 28 euros. Avec, selon la station, un bilan flatteur de « 95% de clients très satisfaits ».

Catégorie Economie : Raidlight – Vertical SAS – Concept de Station de Trail & Espace de Ski de Rando

Pour répondre aux multiples attentes des amateurs de la course en pleine nature, la marque française Raidlight, a créé la première station de trail et d’espace dédiée au ski de randonnée au siège de l’entreprise à Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère). Doté d’une équipe de 30 salariés passionnés, Redlight anime aujourd’hui une dizaine de stations de trail et environ 1 500 sentiers balisés. Celles-ci constituent également des lieux de convivialité et d’échanges fréquentés par 10 000 personnes par an.

Catégorie Initiatives Vertes : Alpe d’Huez Tourisme – Alpe d’Huez Electrique

La station de l’Alpe d’Huez a mis l’accent sur le transport propre en s’équipant d’une dameuse hybride, de 3 navettes de transport de passagers électriques et de bornes de rechargement. Cette mobilité douce a déjà remportée un vif succès auprès des clients de la célèbre station iséroise : « Nous avons répondu à une réelle demande des consommateurs. Aujourd’hui, les gens apprécient ce moyen de transport. Nous espérons à terme permettre aux Grenoblois de rejoindre la station à l’Alpe d’Huez et redescendre ensuite dans la vallée, après rechargement, en véhicule électrique », souligne le directeur de l’Office de Tourisme Fabrice Hurth. La station prévoit de « remplacer toutes les navettes par des navettes électriques ».

Innovation : Compagnie du Mont-Blanc – Le Pas dans le Vide

Installée sur la terrasse sommitale de l’Aiguille du midi, cette cage en verre plonge le visiteur au-dessus de 1 000 mètres de vide avec un paysage à couper le souffle. La structure d’une capacité maximale de trois personnes est capable de résister à des vents de plus de 220 km/h et d’une amplitude thermique de 60 degrés. Elle offre une occasion unique pour s’immerger dans l’univers de la haute-montagne.

Coup de coeur du jury : Association ALAE – Le Balayeur des Cimes.

C’est le coup de coeur du jury, qui vient récompenser un projet atypique porté par l’alpiniste Arian Lemal. Ce dernier, surnommé le Balayeur des Cimes, est connu depuis 2006 pour avoir nettoyé 150 kg de déchets sur l’Aconcagua, le plus haut sommet d’Amérique. Depuis 2011 et le lancement de son projet Edelweiss, Arian Lemal multiplie les allers-retours entre la haute montagne et les vallées pour redescendre les déchets des sommets. Son action associe les enfants au programme, en enchaînant six mois de nettoyage des montagnes et autant d’interventions dans les écoles. Objectif : rencontrer 10 000 élèves par an pour les sensibiliser et nettoyer l’Everest en Avril 2015.

Réunis vendredi par France Montagne et la Fps, lors du Skidebrief 2013, à Val d’Isère (Savoie), ils ont révélé un bilan de saison 2012/2013 positif. Et ce, quels que soient les massifs.

Phot1-Crédit Axiuba copieLes professionnels de la montagne peuvent avoir le sourire ! Malgré une fin de saison difficile, la progression globale de chiffre d’affaires de l’hiver 2012/2013 est de +6%, réalisée grâce aux 6 millions de clients passés dans les magasins. La location de matériel progresse de +6 % et la vente d’articles de sport de +5,5%. Plus précisément, les Alpes sont en tête, avec +5% dans les Alpes du Nord et +6%, dans les Alpes du Sud. Sur ce massif, la vente est en tête, avec une croissance +8%, contre + 4 % pour la location. Dans les Pyrénées, la tendance se situe plutôt autour de +4%, avec des performances égales pour la vente et la location.

Tendances de consommation

La location représente aujourd’hui le mode d’équipement privilégié des clients, français ou étrangers. En effet, 70 % des clients louent leur matériel pour éviter de s’encombrer avec du matériel à stocker ou transporter. Un mode de consommation également plébiscité par souci d’économie et de respect de l’environnement. Autre constatation : les clients retardent le premier jour de location ou avancent leur retour. « Ce phénomène requiert plus de souplesse et de services personnalisés, comme la livraison de matériel ou la consigne de ski », a commenté Gérard Mattis, président de la commission montagne de la FPS. Quant à internet, il représente 30% de la clientèle. Les professionnels envisagent que dans quelques années, la moitié des clients seront des internautes. Une progression que les acteurs online ont bien compris en proposant une montée en gamme régulière de la location de matériel.

(Source FPS : panel de 130 entreprises exploitant plus de 350 magasins de sports de station, soit plus d’un tiers du réseau FPS en montagne)

Retrouvez le compte-rendu complet, en chiffres et en images dans la prochaine édition de Filière Sport, à paraître le 13 mai 2013.