Commanditaire du salon OutDoor, l’association European outdoor (EOG), qui regroupe les principaux acteurs européens du marché des articles de sport de nature, a annoncé une série d’innovations pour la session de 2018 et l’aboutissement prochain d’une consultation pour l’organisation des suivantes.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

André Rodrigues (team Prozis)

Equipée par la marque portugaise de sports de nature Berg Outdoor, l’équipe Prozis XTrail accueille en ses rangs deux athlètes portugais de renom : Armando Texeira et André Rodrigues.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

A l’aube de la célébration de son 130ème anniversaire, en 2018, la marque d’accessoires de sport et de loisir adopte une nouvelle identité, qui se définit comme plus sportive, frappante et engagée, tout en reflétant à la fois le savoir faire historique de la société, ainsi que sa vision pour l’avenir.  (suite…)

Remise du French Outdoor Award Winter à NST sur le salon ISPO Munich 2015

La marque française de produits d’entretien sans PFC NST et le fabricant d’articles de sports de nature Millet ont établi une collaboration globale.

Après avoir “cherché pendant longtemps un partenaire capable d’apporter des solutions simples, respectueuses de l’environnement, qui fonctionnent sur l’ensemble de ses produits”, selon Patrice Folliet, président de Millet, la marque l’a trouvé dans les Alpes. NST, une PME familiale française, spécialiste des produits d’entretien respectueux de l’environnement et notamment lauréate d’un French outdoor award dans la catégorie textile, est désormais partenaire de Millet.

Recommandation et tests en commun

“Nous sommes très heureux de finaliser cette collaboration qui permet de mettre en avant la qualité des produit NST pour l’entretien du matériel de pointe signé par Millet” déclarent Christian et Nicolas Kowalski, co-fondateurs de la PME familiale NST, légitimement fiers de ce partenariat avec une marque de l’importance de Millet. En vertu de ce partenariat, Millet recommande l’utilisation des produits NST pour laver ou réimperméabiliser le matériel et augmenter par la même occasion son cycle de vie. Les deux marques prodiguent ensemble des conseils d’entretien à destination du grand public. Elles testent de concert dans leurs laboratoires respectifs de nouvelles solutions.

Le fabricant de textiles techniques est cédé par Prudential aux investisseurs privés Victor Capital Partner et Allstate dans le cadre d’une augmentation de capital.
(suite…)

Giulia Delladio (photo) est en charge du marketing stratégique chez La Sportiva, la célèbre marque italienne de chaussures de montagne et de trail running. Fille de l’actuel PDG, Lorenzo Delladio, elle est destinée à prendre sa suite et à devenir la première femme à la tête de l’entreprise familiale. Après le rachat de sa distribution française, elle a accordé une interview exclusive à Filièresport. 


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Le sextuple champion du monde de course en montagne Jonathan Wyatt rejoint l’équipe de développement produits de la société italienne d’articles de sport outdoor La Sportiva. 

Jonathan Wyatt, coureur néo-zélandais mais “italien d’adoption”, a pu expérimenter tout au long de sa carrière quasiment tous les types de course : de la piste au chemin de terre en passant par les routes et les collines, avec une prédisposition particulière, comme le rappellent les palmarès, pour les terrains off-road et pour la course en montagne, discipline qui le voit maintenant engagé dans le rôle de président de la World Mountain Running Association.

A plein temps

Marié à la skieuse de fond et runner trentine Antonella Confortola, Jonathan travaillera à plein temps “et sept jours sur sept” à la réalisation de projets avec les équipes R&D La Sportiva sur les produits de trail running.  “Cette collaboration nous permet de profiter de l’expérience de l’un des meilleurs athlètes du monde dans les courses off-road pour le développement de nouveaux produits encore plus ciblés sur les disciplines du mountain running telles que Sky, Vertical et Trail running”, explique Matteo Jellici, directeur de la R&D Footwear. Compte tenu de son expérience éprouvée dans l’organisation de training de produits et de support aux ventes, l’athlète interviendra également en soutien du service marketing commercial.

INTERVIEW EXCLUSIVE

“La France, marché de croissance pour la Sportiva”, une interview de Giulia Delladio, future directrice générale de l’entreprise italienne, parue dans Filièresport n°48

Répartie sur trois jours (du 25 au 27 août 2017), la 32ème édition du Bélier, à la Clusaz, réunissait neuf épreuves afin de contenter les grands comme les petits. Au programme: : 5 trails, 2 randonnées, 1 montée sèche et 1 course Kids. Autant de parcours qui ont permis à cette édition d’établir un nouveau record d’inscrits. (suite…)

Malgré un tassement de son chiffre d’affaires au premier semestre, le fabricant d’articles outdoor Lafuma prévoit une progression de son résultat opérationnel annuel. (suite…)

Columbia Sportswear Company a remanié son organigramme. Cette réorganisation conduit notamment à la promotion de Franco Fogliato. Matthieu Schegg lui succèdera à la direction Europe Moyen-Orient Afrique à compter du 1er juillet 2017. 

Tim Boyle, PDG de la société depuis 1988,


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Evolution du marché européen de l’outdoor

Selon l’étude State of Trade dévoilée sur le salon OutDoor de Friedrichshafen par l’association European outdoor group (EOG), le marché des articles de sport de nature a progressé de 3% en valeur et de 3,4% en volume en 2016.

Une croissance bien répartie géographiquement

Mesuré au stade de la vente en gros (sell-in), le marché des articles de sports de nature a ainsi atteint 5,4 milliards d’euros en 2016 (dont 2,5 milliards pour la saison printemps-été), soit un chiffre d’affaires au détail estimé par EOG à 11,5 milliards d’euros. L’étude State of Trade analyse les données de ventes de 115 marques en Europe, pour sept catégories principales et 48 sous-catégories. Ses chiffres font apparaître une relance de la croissance en 2016, après une modeste année 2015 (+1,4 % en valeur et +0,8% en volume, selon les derniers chiffres, révisés à la baisse). L’an dernier, quelque 6,9 millions d’articles de sports de nature supplémentaires auraient donc été vendus en Europe.

Selon l’étude, la plupart des régions des régions d’Europe sont en hausse. Le trio des pays germaniques (Allemagne, Autriche, Suisse) affiche une croissance en valeur de 3%. L’ensemble formé par le Royaume-Uni et le Benelux augmente de 3,1%. Les “pays du Sud” (Espagne, Italie, France…) progresse de 2,5%, l’Europe de l’Est  de 2,1% et la Scandinavie est en progression de 3%.

Habillement en hausse, chaussure en baisse


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Au 24è salon OutDoor, qui se tiendra du dimanche 18 juin au mercredi 21 juin 2017 à Friedrichshafen (Allemagne), 965 exposants de 40 pays présenteront leurs collections printemps-été 2018 aux professionnels des sports de nature.

A cette occasion le magazine Filièresport n°48 consacre son dossier aux Sports de nature. Ce numéro sera distribué sur le Camp de Base français (hall B3 stand 212), opération d’accompagnement des entreprises sur le salon réalisée par Outdoor Sports Valley (OSV), en partenariat avec le Cluster Sporaltec et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, dont 17 entreprises bénéficient cette année, représentant un total de 400 m2 d’exposition. Parmi les nombreuses animations mises en place pour promouvoir les produits français sur le Camp de Base, une vitrine de l’innovation sera installée sur le stand du cluster Sporaltec, qui remettra par ailleurs le French outdoor award, son prix de l’innovation, le lundi 19 juin à 11h30.

Moment privilégié pour prendre connaissance des innovations dans le secteur des articles de sports de nature, le salon OutDoor décernera quant à lui 38 Awards dont 9 Gold, sélectionnés parmi 300 dossiers présentés. Ils seront remis le dimanche 18 juin à 17h30 et exposés dans le foyer Ouest. L’Innovation Village (Hall A3) réunira en outre une dizaine de start-up.

Trois nouveaux espaces thématiques

Parmi les évolutions 2017, le salon consacrera pour la première fois un espace d’exposition dédié aux collections Lifestyle, dans le hall n°6. Un autre espace, extérieur celui-ci, sera par ailleurs consacré aux équipements de cuisine, jeux, mobilier et autres produits de plein air. Il est baptisé Hangout. Ces deux nouveaux secteurs viennent compléter un Running Center (Hall B4), consacré à la course à pied et doté d’une exposition de chaussures, ainsi que l’espace thématique Watersports. caractérisée notamment par ses démonstations de stand-up paddle.

 

Vous trouverez ici une vue d’ensemble des exposants

Du 18 au 21 juin 2017 se déroulera le salon OutDoor à Friedrichshafen en Allemagne. Les organisateurs veulent créer cette une passerelle entre entre le trail-running, déjà bien représenté, et la course à pied, jusqu’ici absente.


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

Fréquenté par 20 000 randonneurs chaque année, le GR20 est reconnu dans le monde entier à la fois pour sa beauté et sa difficulté. Gore-Tex et le site Snowleader.com se sont associés pour apporter des conseils aux pratiquants, le temps d’une animation sur le sentier mythique corse, baptisée GR20 Experience Gore-Tex, du 20 au 28 juin 2017.

L’opération est composée d’un mini village mobile sur quatre étapes emblématiques du GR20. Les participants pourront y bénéficier des conseils de professionnels de la randonnée, de guides locaux 
et de l’aide d’un praticien expérimenté sur les questions du pied, de la posture et de la marche.

Romain Hurtault

Parmi ces experts, Romain Hurtault, préparateur physique de l’équipe de France de ski freestyle et Guillaume Peretti, un Corse qui détient le record de vitesse sur ce parcours (177 kilomètres en 32 heures), partageront leur expérience. Avec un taux d’échec évalué entre 50 et 80 %, il est en effet essentiel d’acquérir suffisamment de compétences physiques et mentales avant de s’engager dans le GR20, connu pour sa grande difficulté. “L’idée est de se rapprocher au plus près du pratiquant pour lui amener un peu d’aide”, explique Caroline Gonin, responsable marketing France de Gore-Tex. La marque communiquera aussi des recommandations sur ses produits. Snowleader intervient en soutien, avec un mini-site internet distillant un conseil par mois et en offrant des cadeaux pour 100 € d’achat (fromage corse, carte…) que complétera un jeu-concours en juillet.

 

 

 

 

 

Le fabricant italien d’équipements outdoor Camp, qui s’apprête à célébrer ses 130 ans d’existence, a nommé Adrien Nonglaton au poste de directeur de sa filiale française. Il succède à Pascal Ducros.

Créée en 1989, la filiale française de Camp était dirigé depuis l’an 2000 dirigée par Pascal Ducros, ex-Quai 34 et Dynastar. Il prendra sa retraite au 2 mai 2017 et cèdera donc sa place à son technico-commercial Rhône-Alpes depuis 12 ans, Adrien Nonglaton. Un homme choisi par le PDG de Camp, Eddy Codega, pour sa longévité et sa forte expérience auprès des clients du groupe. L’entreprise souhaite consolider sa relation clients par des produits innovants et plus adaptés au développement des pratiques outdoor et leurs spécificités françaises.

L’UTMB a détaillé, à l’occasion de la présentation de sa 15ème édition, sa stratégie de développement international. Le premier trail labellisé UTMB aura lieu en Chine, dès 2018.

L’Ultra-trail du Mont Blanc (UTMB), course de référence mondiale du trail-running, a décidé de s’exporter par étapes. UTMB international, la société dédiée au développement international de l’UTMB, a créé un label “by UTMB” pour homologuer des courses en différents endroits du monde, parmi lesquelles elles sélectionnera, après quelques années de rôdage, une course par continent autorisée à utiliser la franchise UTMB.

La première compétition homologuée, appelée “Gualigong by UTMB” aura lieu en Chine dès 2018, en association avec le  groupe Xingzhi Exploring. Ce dernier organise déjà une trentaine courses à pied dans l’Empire du milieu, du semi-marathon au trail de 400 kilomètres dans le désert de Gobi.

Le Gaoligong partira de la ville Tengchong, dans la province de Sichuan, pour s’achever à Mangzhou. Sur la dénommée “Route de la Soie du sud”, les coureurs de traverseront des rizières, petits villages et joyaux du patrimoine chinois. Trois courses seront proposées, de 55, 125  et 160 km, qui culminera à 2674 mètres d’altitude. Le partenariat entre le groupe chinois et l’UTMB est signé pour 7 ans.

Les “Pacers Virtuels” apparaissent sur la 15ème édition

L’UTMB Mont Blanc aura lieu, lui, du 28 août au 3 septembre 2017 : 92 nationalités et un “casting de rêve” où l’on retrouvera le Top 10 des ultra-trailers mondiaux. Une course nature qui devient de plus en plus connectée : cette année, les participants seront équipés de « Pacers Virtuels », appareils électroniques qui leur permettront de visualiser en temps réel leur position et celle des autres sur la course.

 

Les ventes du Groupe Lafuma se sont appréciées de 2,5% en 2016, pour s‘établir à 167,1 millions d’euros. Le résultat opérationnel courant du groupe s’estamélioré de 25%, passant de 3 millions d’euros en 2015 à 3,8 millions. Le résultat net  reste pénalisé par des provisions exceptionnelles.

Les ventes du pôle Montagne se sont élevées à 102,3 millions d’euros, en amélioration de 2,9% par rapport à 2015. « Le chiffre d’affaires a souffert des conditions climatiques défavorables et de l’arrêt de la marque Killy, mais les mesures d’efficacité opérationnelle, les bénéfices de l’intégration des trois marques au sein de la structure Millet Mountain Group à Annecy, la politique d’achat plus prudente et la réduction de la taille des collections, principalement chez Eider, ont permis d’en compenser les effets », communique l’entreprise. La marque Millet voit ses ventes augmenter de 6,1%, celles de Lafuma sont en croissance de 9,7%, alors que les ventes d’Eider sont en diminution de 12,9 % (soit 2,7 millions d’euros), marquées par l’arrêt de la marque Killy. La contribution opérationnelle du pôle montagne, en croissance de 4,7%, s’établit à 20,3 millions, soit 19,8% des ventes, contre 19,5% en 2015.

Lafuma mobilier bien positionné

Sur la niche porteuse du mobilier d’extérieur, Lafuma Mobilier, montre des « performances extrêmement satisfaisantes pour la troisième année consécutive, depuis sa prise d’autonomie », souligne le groupe : ses ventes sont en croissance organique de 8,7% et s’élèvent à 38,4 millions d’euros, conduisant à une augmentation de la contribution opérationnelle de 1,2 million, soit 11,5%. Les conditions climatiques défavorables en France ont été compensées par le développement des ventes à l’international et sur internet.

Les mesures d’économie payent chez Oxbow

Le pôle Surf, avec 90% de ses ventes sur le marché français, a été affecté par un marché en difficulté et l’absence de touristes dans les régions côtières où Oxbow fait une grande partie de ses ventes. Malgré la baisse du chiffre d’affaires de 3,5 % (après – 12% en 2015), ramenant les ventes à  25,3 millions d’euros, sa contribution opérationnelle a augmenté de 8,7% à 5,1 millions d’euros, grâce à des mesures d’économie de coûts et de redressement de la marge.

Restructurations en Asie et aux Etats-Unis

Marquée par l’arrivée de Reiner Pichler à la fonction de PDG, l’année 2016 a été celle d’une réorientation stratégique pour le groupe. Celui-ci a modifié sa distribution aux Etats Unis, entamé la fermeture de ses filiales à Hong Kong et déplacé et réorganisé son usine en Chine. Ces restructurations ont conduit à des charges opérationnelles supplémentaires pour un montant de 1,1 million d’euros. Une provision technique, réversible, de 2,6 millions d’euros pour dépréciation, a également a été comptabilisée en 2016. Ces provisions concourant à un résultat net négatif de 1,3 million d’euros.

Vers le “commerce multimodal”

Pour 2017, le groupe Lafuma s’attend à un résultat opérationnel stable, malgré une légère baisse des ventes attendue du fait de la restructuration de sa distribution aux Etats-Unis et à Hong-kong. L’acquisition par le groupe Calida, actionnaire majoritaire du Groupe Lafuma, du prestataire internet allemand Reich online services (chiffre d’affaires de 14,1 millions d’euros en 2016), qui est notamment l’opérateur de la boutique en ligne de Calida, est une opportunité pour le Groupe Lafuma de développer le commerce « multimodal » permettant à ses clients des achats sur le net et dans ses boutiques.