La troisième édition du Sportup Summit, concours d’idées et d’innovations dédié aux startups des filières sport et tourisme d’aventure, s’est achevée dimanche 8 octobre 2018 à Font-Romeu. Une trentaine de start-up ont été sélectionnées parmi une centaine de candidats de France, d’Espagne ou encore du Maroc. La présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, qui présidait le jury du concours, a annoncé à cette occasion la création d’un réseau d’incubateurs sport en Occitanie.

Appel à manifestation d’intérêt avant la fin de l’année

La Région Occitanie s’engage depuis de nombreuses années à soutenir le développement d’un écosystème lié au sport et à l’innovation. Convaincue de la nécessité d’aller encore plus loin dans l’accompagnement des start-ups, elle a décidé de confier à Ad’Occ Sport la création d’un réseau d’incubateurs sport à l’échelle régionale, capable d’assurer un maillage territorial et un accompagnement spécifique de qualité (partage de compétences, mise à disposition de locaux, investissement direct, promotion à l’international, etc.). « Je souhaite qu’avant la fin de l’année, soit lancé le premier Appel à manifestation d’intérêt permettant aux clubs professionnels, aux entreprises, aux acteurs parapublics, à l’ensemble des acteurs régionaux qui le souhaitent, de s’engager dans cette démarche. Certains m’ont déjà fait part de leur volonté de participer à cette dynamique, à l’instar des clubs professionnels de l’Usap ou du Stade Toulousain, ou encore du cluster Vélo. Je souhaite que ce réseau d’incubateurs, qui nous permettra d’accompagner de nombreuses startups et d’accélérer les meilleurs projets au cœur même de notre territoire, devienne un maillon fort de l’écosystème national de la filière économique du sport », a annoncé Carole Delga samedi à Font Romeu dans le cadre du Sportup Summit.

Voici les sept objectifs du réseau d’incubateurs sport géré par Ad’Occ Sport :

  • apporter une réponse concrète aux acteurs déjà à l’initiative de projets
  • répondre aux besoins nombreux et différenciés des startups
  • fédérer l’ensemble des acteurs du sport et de l’innovation autour d’un projet multi-facettes
  • s’inscrire pleinement dans la dynamique régionale avec un maillage territorial
  • mener un projet agile, en perpétuelle adaptation
  • mutualiser les savoir-faire et les moyens
  • devenir leader sur des sous-thématiques sportives (ex: sport-santé) et attirer des startups du monde entier

 

LES START-UP LAURÉATES DU SPORT SUMMIT 2018

Prix « porteur de projet » (doté de 1 500 €)
  • 1er : Perf Trail (Pyrénées-Orientales) – Création et mise en place de test permettant d’évaluer toutes les qualités nécessaires aux pratiquants de trail.
  • 2ème : Yuyo (Hérault) – Planches de surf biologiques
  • 3ème : match2foot (Maroc) – Pratique réelle et suivi virtuel de matchs de foot en salle

Prix « entreprise innovante »de moins de 3 ans (doté de 3 000 €)
  • 1ers ex-aequo : Swishlive (Haute-Garonne) – Solution de diffusion de matchs permettant d’incruster en temps réel, le score, la couleur des maillots, le chronomètre ainsi que des publicités et Pista Negra Sports (Espagne) – Conception et développement de chaussures de ski à la technologie brevetée (exo structure intégrée) permettant la pratique du ski et la marche normale
  • 3èmes ex-aequo : Maracuja (Gironde) – Support pédagogique pour les enfants dont les contenus s’appuient sur les pratiques sportives 3ème ex-aequo et Fab’One (Jura) – Montres connectées multifonctions pour la montagne

Prix « projet innovation » pour les entreprises en développement (doté de 3 000 €)
  • 1er : Twin Solutions (Hérault) – Analyse de données pour anticiper les performances d’un athlète
  • 2ème : Lundi Matin (Hérault) – Logiciels pour les clubs sportifs pour gérer buvette et produits dérivés
  • 3ème : Optitrainer (Vaucluse) – Solution de gestion de l’entrainement sportif

La start-up Sport Heroes, spécialisée dans l’animation de communautés de pratiquants d’activités sportives, vient de lever quatre millions d’euros auprès de Genairgy, société d’investissement dédié aux entreprises de loisirs sportifs ou actifs, créée en 2006 par Michel Leclercq, le fondateur de Decathlon. Une nouvelle étape pour Sport Heroes, qui compte accompagner d’ici à 2024 plus de 20 millions de personnes dans leur pratique sportive.

Avec ce nouveau tour de table, Sport Heroes s’assure de l’arrivée d’un partenaire stratégique qui souhaite l’accompagner à long terme : « La mission de Genairgy est de rendre les gens heureux grâce au sport. Ainsi, au travers de Sport Heroes, c’est une nouvelle manière de poursuivre cet engagement profond de développer la pratique sportive » indique Julien Leclercq, dirigeant de Genairgy. Boris Pourreau, dirigeant fondateur de Sport Heroes avec Jean-Charles Touzalin, ajoute : « Nous avons été séduits par l’esprit de bâtisseurs d’une grande famille d’entrepreneurs qui a réussi à créer en quarante ans un leader mondial du sport ». Ses nouveaux moyens vont permettre à Sport Heroes d’étoffer ses services à destination du grand public, des grandes entreprises et de se développer à l’international.

Développer des produits et services physiques

Créée en 2014, Sport Heroes, qui est l’une des réussites de l’incubateur Le Tremplin, avait déjà levé deux millions d’euros il y a deux ans. Présente dans l’univers du running avec Running Heroes (son nom d’origine), du vélo avec Cycling Heroes et du ski avec Skiing Heroes, la start-up emploie une cinquantaine de personnes. Elle prévoit


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :