Le groupe Quiksilver a signé un accord en vue de céder les 51% qu’il détient dans le site britannique de vente en ligne Surfdome à son concurrent d’origine australienne Surfstitch.

La cession doit rapporter 16 millions de dollars à Quiksilver en liquidités. L’opération, qui reste conditionné à la réalisation par Surfstitch du rachat des intérêts minoritaires de Surfdome, devrait aboutir avant la fin de l’année 2014. En cédant sa participation dans Surfdome, Quiksilver poursuit sa stratégie de recentrage sur son coeur de métier. Surfdome continuera de vendre les produits Quiksilver, Roxy et DC, marques du groupe Quiksilver, pendant aux moins deux ans.

Surfstitch, récemment repris par ses fondateurs suite à la cession des parts de Billabong, augmente pour sa part son chiffre d’affaires d’environ 60 millions de dollars (12 mois arrêtés fin octobre 2014). Présent en Australie, en Europe et en Amérique du Nord, le groupe envisagerait une introduction en Bourse.