La marque de tennis Tecnifibre devient partenaire « matériel » officiel des Petits As – mondial de tennis Lacoste des moins de quatorze ans, référence du tennis international jeunes qui aura lieu du 17 au 27 janvier. (suite…)

Nicolas Préault (Tecnifibre) et Thierry Guibert (Lacoste)

Un peu plus de six mois après le rachat de Tecnifibre par Lacoste, on commence à y voir plus clair sur l’ambition commune aux deux marques : équiper les tennismen (et women) à 100% en misant sur Lacoste pour le textile-chaussures et Tecnifibre pour l’équipement technique, tout en faisant de Tecnifibre le leader mondial de la vente de cordages. 

Tecnifibre ne deviendra pas Lacoste

« Il manquait un côté technique chez Lacoste. Avec l’acquisition de Tecnifibre, nous comblons ce manque avec une marque premium, de proximité, possédant un ADN propre et qui s’est développé de manière qualitative dans le tennis, avec des valeurs similaires à celles de Lacoste », a rappellé Thierry Guibert, PDG de Lacoste depuis 3 ans, au cours d’une conférence de presse organisée à l’occasion de Roland Garros. À ceux qui s’inquiéteraient du risque de disparition de la marque Tecnifibre, mangée par le géant Lacoste, fort de ses 10 000 employés, présent dans 120 pays et revendiquant un chiffre d’affaires annuel supérieur à 2 milliards d’euros – contre 22 millions d’euros pour la PME Tecnifibre (lire encadré chiffres ci-dessous) – il adresse un démenti formel :  « L’idée est de développer Tecnifibre et d’en faire un challenger auprès des leaders dans le marché du matériel de tennis. Chaque marque a un positionnement bien clair et Lacoste ne prendra pas le contrôle de Tecnifibre, qui possède sa propre stratégie et sa propre direction. » Nicolas Préault, PDG de Tecnifibre, voit cette fusion comme une aubaine : « Avec Lacoste sur le textile et Tecnifibre sur les équipements, nous allons répondre à 100% aux besoins des joueurs, avec une offre à 360°. Nous bénéficierons également du savoir faire de Lacoste ainsi que de leurs ressources humaines. Mais chaque marque gardera ses spécificités.»

Trois clubs premium de tennis partenaires


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :


Nicolas Préault quitte Arena France pour devenir PDG de Tecnifibre.
(suite…)

Jeremy Chardy, athlète Lacoste et Tecnifibre

La marque française Lacoste renforce son positionnement premium en prenant le contrôle de Tecnifibre.
Cette prise de contrôle par le Lacoste Holding, à hauteur de 80% de la société Major Sports  – détentrice de la marque Tecnifibre – sera effective au 1er octobre 2017.
La marque Tecnifibre propose une large gamme de cordages, raquettes et accessoires pour la pratique du tennis, du squash et du padel, ainsi que des balles en partenariat avec Bridgestone. Tecnifibre, qui réalise un chiffre d’affaires annuel d’une vingtaine de millions d’euros,  est présent principalement en France à travers un réseau de distribution spécialisée et développe son activité à l’international notamment en Europe et aux Etats-Unis. Le management actuel devrait rester en place.
« Ce projet ambitieux va permettre de faire jouer des synergies valorisantes pour les deux sociétés : l’accélération du développement à l’international pour Tecnifibre et le développement de produits techniques sous la marque Lacoste » précise Thierry Guibert, président du Groupe Lacoste .
S’appuyant sur ses authentiques racines sportives, Lacoste est représenté aujourd’hui par plus d’une centaine de champions de tennis et de golf de plus de 20 nationalités différentes. Avec une présence sur de nombreux tournois, la marque renforce son patrimoine dans le tennis à travers des événements de renom dans le monde entier tels que Roland Garros, le Miami Open et l’ATP Finals. Tecnifibre est de son côté partenaire de l’ATP jusqu’en 2020.

 

partenariat-tecnifibre-atpLe fabricant français de raquettes a prolongé jusqu’à 2020 son partenariat avec l’ATP. (suite…)

visuel terrainLe spécialiste de l’équipement de tennis et de squash Tecnifibre attaque le marché du padel. Une gamme dédiée à ce sport en pleine expansion est commercialisée depuis le 15 avril 2016. Le champion de France 2015 de la discipline, Jérémy Scatena, sera l’ambassadeur de la marque pour les 5 années à venir. 

C’est le chef de produit espagnol Javier Llebot Lozano qui a créé la gamme padel de la marque. Tecnifibre, qui souhaite être perçu comme un spécialiste, a d’ailleurs souhaité simplifier le discours autour de ce sport :  ” le padel est un marché atomisé de marques avec des discours autour du produit bien trop complexes. Il semblait essentiel de revenir aux fondamentaux du jeu et installer un marketing facile à comprendre par tous les joueurs de padel ” explique Javier Llebot Lozano.

La gamme padel est composée de 2 palas (raquettes) commercialisés au prix de 169,95 €. Le modèle Wall Breaker est idéal pour les joueurs souhaitant maximiser leur explosivité et leur puissance, tandis que la Wall Master conviendra à ceux privilégiant la maniabilité, la précision et le confort.

Deux balles ont également été développées, en collaboration avec Bridgestone. La Padel Tour (4,95 €), conçue pour optimiser la vitesse et la prise d’effet, et la Padel Team (3,95 €), résistante aux frottements et à l’humidité.

Joint par Filière Sport , Vincent Legros, responsable des comptes clés chez Tecnifibre, a indiqué que la marque ” ne  négligera aucun de ses canaux de distribution habituels. Les magasins partenaires (spécialistes et GSS) de nos clubs sous contrat seront bien évidemment revendeurs de nos produits, et de parfaits relais pour nos moniteurs prescripteurs. L’émergence des terrains de padel au sein de structures privées multisports contribuera également à la diffusion de nos gammes dans les proshops “. 

La marque souhaite par ailleurs se différencier de ses concurrents par une approche plus pédagogique. Encore émergent, les acteurs du padel peinent pour l’instant à répondre aux attentes et aux questions des consommateurs : “en tant que marque hyper-spécialiste, notre rôle sera de segmenter l’offre de manière claire et efficace pour l’ensemble de la communauté. Plus de lisibilité, et des réponses précises aux besoins de chacun. Etre véritablement capable de faciliter la recommandation produits sera notre challenge le plus important. Nous ne nous fixons pas de limite et souhaitons une évolution rapide en terme de parts de marché, comme c’est le cas sur le tennis et le squash ” explique Vincent Legros.

Visuel produits

 

 

Jeremy Chardy

Jeremy Chardy

Tecnifibre a signé un contrat matériel avec le tennisman Jeremy Chardy pour les quatre prochaines années.

Le joueur français, 27 ans, n°31 mondial, devient leader du team de la marque. Celui-ci accueille une autre nouvelle recrue, l’Américain Donald Young, qui a signé pour 3 ans avec la marque d’articles de tennis. Le jeune gaucher est classé n°5 aux Etats-Unis et 59è mondial. Il a été le plus jeune champion du monde junior de tennis et incarne la génération montante.