Plus d’un quart de la population adulte mondiale (soit 1,4 milliard de personnes) n’a pas suffisamment exercé d’activité physique en 2016, ce qui les exposait à un risque accru de maladies cardiovasculaires, de diabète, de démence et de certains cancers, selon un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). (suite…)