Quatre organisations dont la FNSEA et la Fédération Française d’Equitation, ont été reçues ce mardi 12 novembre par les ministresdu Budget, Mr Cazeneuve, et de l’Agriculture, Mr Le Foll, à la suite de plusieurs réunions de travail conduites dans l’urgence. (suite…)

La Fédération professionnelle des Entreprises du Sport et des Loisirs (FPS) a fait ses comptes. Selon une note interne à l’organisation, le passage du taux normal de la TVA de 19,6% à 20 %, à partir de 2014, pourrait coûter 10 millions d’euros à la branche si les prix de vente “n’augmentent pas à due proportion”. 

La FPS se base sur les usages en vigueur dans les magasins de sport, qui appliquent un coefficient multiplicateur variable (selon les produits), rapport entre le prix de vente TTC et le prix d’achat hors-taxes. Selon ses calculs, l’augmentation se traduit mécaniquement par une baisse des marges des distributeurs de l’ordre 0,33 %. A l’échelle de la branche, qui réalise 7,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires TTC, cela représente une perte de l’ordre de 10 millions d’euros. Pour limiter l’impact sur les comptes des sociétés, la FPS envisage deux possibilités : partager la charge avec les fournisseurs, par le biais de la négociation commerciale, ou augmenter les coefficients multiplicateurs, c’est-à-dire les prix de vente. Une possible mise à contribution des fournisseurs qui n’a pas fini de faire parler d’elle…