Puma, l’équipementier de l’équipe nationale suisse, s’est expliqué via communiqué, suite aux nombreux maillots de la “Nati” déchirés lors de la rencontre entre la France et la Suisse, dimanche soir à Lille, dans le cadre de l’Euro 2016.

PumaSous le feu des critiques suite aux nombreux maillots suisses déchirés au cours du match, l’équipementier allemand assure, dans un communiqué publié ce lundi 20 juin 2016, avoir compris le problème :

Notre analyse montre que les fibres d’un lot de maillots ont été endommagées lors du processus de production, ce qui a conduit à une fragilisation du produit final. Cela peut se produire lorsque la combinaison de la chaleur, de la pression et du temps n’est pas correctement contrôlée au cours du processus de fabrication. La technologie ACTV utilisée dans les maillots est composée d’élasthanne et d’un mélange de polyester. Le matériel défectueux n’a été utilisé que dans un nombre limité de maillots domiciles suisses.

“Un tel incident ne se reproduira pas”

C’est donc un défaut de fabrication qui est à l’origine des problèmes de maillots. Dimanche soir, quatre joueurs suisses (Mehmedi, Embolo, Dzemaili et Xhaka) ont dû changer de tunique en première période en raison de ces problèmes et Xhaka a même dû rejoindre le bord du terrain en seconde période pour revêtir une seconde fois un nouveau maillot.

Puma, qui n’a pas manqué d’être copieusement raillé sur les réseaux sociaux, présente dans son communiqué ses excuses auprès de la fédération Suisse et de ses joueurs. La marque a vérifié tous les maillots de toutes les équipes Puma engagées sur l’Euro et “garantit qu’un tel incident ne se reproduira pas“. Les maillots des équipes sponsorisées par Puma lors de l’Euro 2016 sont fabriqués en Turquie.

Markus Baumann, patron du foot d’Adidas et Guillaume de Monplanet DG d'Adidas France

Markus Baumann, patron du foot d’Adidas et Guillaume de Monplanet DG d’Adidas France

Avec une prévision de hausse de son chiffre d’affaires football de 10%, Adidas n’a pas attendu l’issue de l’Euro pour annoncer qu’il conserverait son titre de leader face à Nike et ce, quelle que soit l’équipe gagnante en France le 10 juillet.

« Nous prévoyons 2,5 milliards d’euros de CA dans le football cette année (ndlr : 2,2 mds en 2015). Ce résultat constituera un nouveau record pour notre marque et affirmera d’autant plus notre position de leader mondial du football », a déclaré Markus Baumann, grand patron du foot d’Adidas, ce matin à Paris. L’équipementier allemand, qui se partage 90% du marché avec son concurrent américain, affirme également conserver sa place de leader sur le segment de la chaussure de foot sur les 5 principaux marchés occidentaux : UK, FRA, ITA, ESP, ALL. (Source : panel consommateurs NPD).
Ce maintien est révélateur car il fait suite à une refonte totale de sa gamme de chaussures, il y a 1 an, avec 3 nouveaux silos mettant ainsi au rencard les mythiques Predator ou F50 remplacés notamment par la Ace, meilleure vente en France. La chaussure de foot est surtout porteuse d’image en raison de sa technicité mais ne pèse pas très lourd face aux 7 millions de ballons vendus à l’occasion de l’Euro ou encore les 1,3 million de maillots de l’Allemagne. (vs 1 M en 2012). En cas de victoire d’une équipe sous contrat, le fabricant allemand a d’ailleurs prévu de livrer le nouveau maillot sous 10 jours.

Paradoxe français

Malgré 9 pays sous ses couleurs à l’Euro – dont l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne – Adidas n’est plus partenaire de la France depuis 2009 mais espère que les Bleus iront loin. « Pour nous, la réussite de la France dans cet Euro est plus que souhaitable car en tant que pays organisateur, ils contribuent à l’engouement général de l’événement… et même s’ils ne portent pas nos couleurs, ils jouent avec nos ballons et surtout nous sponsorisons certains de leurs joueurs phares comme Paul Pogba », détaille Guillaume de Monplanet (DG France).

Pour accompagner les ventes, Adidas a mis en place


Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné…

Pour vous abonner cliquez ici

Déjà abonné ? Connectez vous ici :

La stratégie de retournement de Puma commence à porter ses fruits. La marque enregistre de bons résultats et espère de bonnes retombées de l’UEFA Euro 2016. 

Après de mauvais résultats en 2008, Puma a décidé de se recentrer sur le sport. L’année 2016 doit permettre à la marque de poursuivre sa croissance et de s’affirmer comme le numéro 3 du textile et des chaussures, derrière Nike et Adidas. Entre 2014 et 2015, Puma a augmenté son chiffre d’affaire de 14%. Celui-ci est également en hausse de 3,7 % au premier trimestre 2016, par rapport au premier trimestre 2015, pour dépasser les 850 millions d’euros.

IMG_6958Griezmann et Giroud pour l’Euro

Ces hausses s’expliquent par la politique d’innovation (2 par saison) du groupe, notamment dans la chaussure de football. Après avoir lancé sa gamme de crampons bicolore pour la Coupe du Monde 2014, Puma a lancé pour l’Euro 2016 les chaussures EvoSpeed et EvoPower. “EvoSpeed est la chaussure la plus légère du marché. Elle permet aux joueurs rapides d’aller encore plus vite et sera portée par Antoine Griezmann pendant l’Euro. EvoPower a été conçue pour les joueurs plus puissants et précis, tel Olivier Giroud qui jouera avec lors de l’Euro“, explique Richard Teyssier, directeur général de Puma France. Ces chaussures flashy permettent notamment à la marque d’être vue sur le terrain. L’entreprise investit également beaucoup dans le digital pour atteindre son coeur de cible : les 15-25 ans.

La marque s’appuie par ailleurs sur des ambassadeurs prestigieux à l’instar de l’homme le plus rapide du monde, Usain Bolt pour l’athlétisme ou encore de Rihanna dans la mode. Pour le football, Antoine Griezmann, l’une des stars montantes de l’Équipe de France, incarne “vraiment ce que nous recherchons en terme d’égérie. C’est un joueur qui a explosé au plus haut niveau, qui est disponible et qui en plus a une personnalité très attachante. C’est parfait pour nous“, précise Richard Teyssier. Selon le directeur général de Puma France : “la stratégie de retournement, les évènements de cette année 2016 et les innovations de la marque ont convaincu les distributeurs et fait adhérer les clients“. Avec 3000 points de vente pour le sport en France, Puma développe ses parts de marché.

Capture d’écran 2016-04-22 à 14.42.13Après la Fnac, c’est au tour d’un grand distributeur alimentaire, E. Leclerc, de se lancer dans la vente d’articles de sport sur internet. Le discounter a en effet ouvert le site internet sport.leclerc.

La démarche de E. Leclerc est toutefois très différente de celle de la Fnac. Alors que cette dernière propose une marketplace (galerie marchande en ligne) de 80 000 références uniquement composées de produits techniques, E. Leclerc propose un site marchand qui aborde le marché par le segment des produits dérivés. Son offre est en effet composée de ballons, maillots et chaussettes officiels des équipes engagées dans l’Euro 2016, ainsi que de chaussures de football et d’accessoires de supporters. Le site pratique les prix de vente conseillés de ces produits, avec une petite réduction (5 %) pour les porteurs de la carte de fidélité.

À partir du mois d’août, l’offre sera élargie avec une collection automne-hiver de produits de grandes marques dans les disciplines sportives les plus pratiquées : cycle, running, fitness-forme, natation, sports collectifs (foot, rugby, hand, volley, basket) et sports de raquette (tennis, badminton, ping-pong, squash).

_T1Q82551La légende du football mondial Zinédine Zidane vient de révéler sur son compte Instagram, “Beau Jeu”, le ballon officiel des phases de poule de l’UEFA EURO 2016.

Pour la première fois, l’Euro sera donc doté de deux ballons, un pour les phases de poule et un autre pour les phases finales, comme en Ligue des Champions et à la dernière Coupe du Monde, qui avait été dotée d’un “Brazuca finale“. Le design de Beau Jeu a été conçu de manière à évoquer l’image de la France, pays hôte. La superposition des couleurs associe le bleu, le blanc et le rouge du drapeau français, tout en intégrant des détails argentés rappelant le trophée tant convoité. Les éléments graphiques sur les panneaux du ballon laissent deviner les lettres E-U-R-O et les chiffres 2-0-1-6.

Remis aux fédérations fin novembre

Sur le plan technique, Beau Jeu, développé pendant plus de 18 mois, reprend les caractéristiques innovantes du Brazuca, comme ses panneaux spécifiques, avec des améliorations au niveau de l’adhérence, de la trajectoire et de la visibilité. Afin de donner la possibilité à tous les joueurs de s’entraîner avec ce nouveau ballon avant le coup d’envoi du tournoi en juin 2016, Beau Jeu sera remis à toutes les fédérations qualifiées dès la fin du mois de novembre 2015.

En vente dès demain

Ce soir, l’ambassadeur du beau jeu, Zinédine Zidane, entrera en scène avec ce nouveau ballon dans l’enceinte de la Future Arena. Située à Saint-Denis, celle-ci est est un terrain de football à cinq autour duquel sont projetées des tribunes digitales à 360°, occupées par 50 000 fans virtuels qui réagissent en temps réel aux actions sur le terrain. La Future Arena ouvrira au public de demain jeudi au dimanche 15 novembre, afin d’offrir à de nombreux jeunes venus de toute l’Europe l’opportunité de jouer avec le nouveau ballon Beau Jeu. Celui-ci sera disponible à la vente dès demain dans les magasins Adidas et chez tous les revendeurs spécialisés. Prix de vente conseillé : de 12,95 € le miniballon à 140 € le vrai ballon officiel professionnel et à partir de 20 € pour les réplica.

Eric Oudegand, fondateur de Plus2FootAprès avoir créé, en 2009 à Marseille, le concept des magasins Plus2Foot, spécialisé dans les replica des tenues des grands clubs et sélections nationales, Eric Haudegand démarre le développement de l’enseigne en France. Avec l’Euro en ligne de mire… Interview exclusive.

Filière Sport – Quel est le concept de Plus2foot ?

Eric Haudegand – Nous proposons la gamme complète, sportive et streetwear, des plus grands clubs de football européens et des plus grandes sélections internationales. Ce qui représente plus de 500 références. Notre offre haut de gamme est unique en France. Nous travaillons avec toutes les marques mais Nike et Adidas jouent particulièrement le jeu dans cette aventure.

Après Marseille Plan de Campagne, vous inaugurerez un magasin en région parisienne en août prochain. Quelle est votre stratégie de développement ? (suite…)

UEFA EURO 2016 INTERSPORTIntersport, magasin de sport officiel de l’UEFA Euro 2016 organisé en France du 10 juin au 10 juillet, annonce le lancement des festivités en magasin, un an tout juste avant le début de la compétition.

Déjà désigné magasin officiel des produits sous licence pour l’UEFA Euro 2012 organisé en Pologne et Ukraine, Intersport International a renouvelé son partenariat avec l’UEFA et Adidas pour l’édition 2016, organisée en France.

Ce partenariat se traduit par la mise en place de 800 corners UEFA Euro 2016 dans les magasins européens dont 400 dans les magasins français. Depuis le 10 juin 2015, ces corners sont déjà présents dans 16 magasins des 10 villes (Bordeaux, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Étienne et Toulouse) qui accueilleront les rencontres de la compétition et le déploiement dans l’ensemble du réseau français est prévu pour le premier semestre 2016. Intersport distribuera également des produits sous licence dans les stades et les fans zones de ces villes.