• L’Union sport & cycle et l’Union patronale fitness bien-être santé (UFBS) ont décidé de s’unir pour proposer un projet ambitieux aux entreprises du fitness. 

Aux termes d’échanges en vue d’un rapprochement entre les deux organisations, l’UFBS, qui regroupe 200 salles de sport, s’est en effet dissoute, tandis que l’Union sport & cycle, issue de la fusion en novembre 2016 de la FPS, de la Fifas et d’Univélo officialisait l’ouverture de son assemblée générale aux entreprises du fitness.  A partir de 2017, les adhérents de l’UFBS deviennent adhérents de l’Union. Michel Rota, ex-président de l’UFBS a été coopté au conseil d’administration de l’Union.

Document stratégique et projet de label

L’Union sport & cycle, forte de 1 400 entreprises adhérentes, accompagnera les entreprises ressortissantes de l’UFBS dans différentes actions : défense de leurs intérêts, apport de services tels qu’assurances, assistance et conseil juridique, suivi réglementaire, études sur la pratique et la consommation sportive et organisation d’événements. Les entreprises bénéficieront des actions menées par la commission Fitness de l’Union sous la présidence d’Olivier Pantel, directeur général de Kettler France :

  • Réalisation d’une étude exclusive sur la pratique et la consommation du fitness
  • Réalisation d’un document stratégique sur les enjeux de la pratique à domicile et en plein-air
  • Promotion du sport en entreprise
  • Accompagnement des entreprises dans leurs besoins de formation

Les actions menées depuis quelques années par l’UFBS, notamment pour le développement d’un label Fitness santé, d’un projet de norme européenne sur les salles de fitness, de la lutte contre le paracommercialisme et les travaux engagés pour finaliser un projet de convention collective nationale des entreprises du fitness, seront poursuivies.