Le Groupe Go Sport a accusé une baisse de 4 % de son chiffre d’affaires consolidé en comparable (- 4,1 % en non comparable), à 310,8 millions d’euros (M€) au premier trimestre 2013 par rapport au premier trimestre 2012. Le résultat opérationnel courant passe de – 13,7 M€ à – 16,5 M€ mais la perte nette se réduit de moitié, à – 8,6 M€.

Cette mauvaise performance est principalement due à un fort ralentissement de l’activité au deuxième trimestre (- 7,5 % en comparable), particulièrement marquée pour l’enseigne Go Sport en France (- 5,8 % sur le semestre, – 12,3 % au deuxième trimestre). Go Sport Pologne (8,6 % du chiffre d’affaires consolidé du groupe), accuse un moindre recul : – 2,9 % au premier semestre. L’activité de la filiale polonaise est repartie en hausse au deuxième trimestre (+ 1,6 %), grâce à “une forte hausse du taux de transformation en magasin” et “à des efforts soutenus de formation des équipes“, communique le groupe.

Courir toujours en croissance

La chaîne de magasins de chaussures Courir est la seule branche du groupe en progression. Elle enregistre même son “6è semestre consécutif de croissance“, avec une petite hausse de 0,7 % en comparable (+ 1,3 % en non comparable) et de 79,8 M€ de chiffre d’affaires (25,7 % du CA du groupe). Le programme de fidélité MyCourir poursuit son développement rapide et génère un tiers du chiffre d’affaires de l’enseigne au 30 juin 2013, contre 28 % fin 2012.

Rationalisation du parc et développement de la franchise

Au cours du premier semestre 2013, le Groupe Go Sport a ouvert 7 Go Sport en franchise (2 en France, un au Maroc, 1 en Roumanie, 2 en Belgique et un en Tunisie) et 1 Courir en France. La rationalisation du parc s’est poursuivie avec la fermeture de 4 Go Sport (1 en France, 3 en franchise à l’international) et de 4 magasins Courir (2 en France, 2 franchises à l’international). La cession du droit au bail du magasin Courir des Champs-Elysées a permis au Groupe de compenser les investissements réalisés au cours du premier semestre. Le parc compte 345 points de vente au 30 juin 2013, dont 179 Go Sport (39 franchises dont 5 en France) et 166 Courir (10 franchises à l’étranger).

Côté management, on sait que le Groupe Go Sport vient par ailleurs de réorganiser la direction de ses achats, avec la nomination de Vanessa Enkindjian-Echoukry comme directrice des achats et de l’offre.

 

De sources internes au groupe, Valérie Delpech, directrice de l’offre et des concepts de Go Sport, quitte ses fonctions et est remplacée au poste de directrice des achats et de l’offre du Groupe Go Sport par Vanessa Ekindjian-Echoukry, jusqu’à présent directrice des achats Droguerie-Parfumerie-Hygiène du Groupe Casino. Parallèlement, Jean-Paul Onillon, actuel patron des achats du Groupe Casino, accède au poste d’administrateur du Groupe Go Sport avec pour mission de superviser les achats de la chaîne de magasins de sports, toujours selon ces mêmes sources.

“Synergies de compétences”

Si sa nomination comme administrateur a été confirmée à Filière Sport par Rallye, ce dernier, propriétaire de Casino et de Go Sport, préfère mettre en avant “des synergies de compétences” et souligner que Jean-Paul Onillon a assez à s’occuper en tant que directeur exécutif de la centrale d’achats de Casino, EMC Distribution, pour les achats alimentaires et non alimentaires, et directeur de Casino Global Sourcing, fonctions qu’il conserve, pour ne pas entrer dans le détail de la gestion de Go Sport. Quant à Vanessa Ekindjian-Echoukry, elle siège au Comité de Direction du Groupe Go Sport et est logiquement rattachée hiérarchiquement à Loïc Le Borgne, PDG du Groupe Go Sport.

Quoiqu’il en soit, pour Jean-Paul Onillon, qui a été directeur général opérationnel de Sport 2000 de 2003 à 2009, il s’agit un retour sur le secteur sport… Son expérience sera sans nul doute utile à Vanessa Ekindjian-Echoukry, qui a rejoint EMC Distribution, la centrale d’achat de Casino, en juillet 2010, après avoir exercé comme directrice de la stratégie de la chaîne d’ameublement Conforama. La décision marque un des tournants majeurs dans l’organisation du groupe, depuis la nomination de Loïc Le Borgne à sa direction, en juillet 2012 puis son accession au titre de PDG, suite au retrait de Pierre Letzelter au printemps dernier. Groupe Go Sport publiera ses résultats semestriel vendredi 18 juillet avant l’ouverture de la Bourse.